En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 1 heure 1 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 1 heure 27 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 2 heures 56 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 4 heures 7 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 7 heures 22 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 8 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 9 heures 33 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 51 min 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 1 heure 15 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 2 heures 25 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 3 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 4 heures 52 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 6 heures 38 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 10 heures 50 min
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Retour gagnant ?

Mais qui ne voudrait pas de François Hollande pour succéder à Emmanuel Macron ?

Publié le 02 août 2018
Avec H16
Le quinquennat d'Emmanuel Macron serait-il encore plus médiocre que celui de François Hollande, dont "beaucoup de gens espèrent" le retour selon Julie Gayet ?
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le quinquennat d'Emmanuel Macron serait-il encore plus médiocre que celui de François Hollande, dont "beaucoup de gens espèrent" le retour selon Julie Gayet ?
Avec H16

À mesure que baisse la popularité du président Macron, que le taux de chômage monte et que la croissance se fait plus mollassonne, le pays se réveille à la possibilité de moins en moins lointaine que le quinquennat du sémillant quadragénaire soit finalement encore plus médiocre que le précédent de Hollande.

Certes, il reste quatre ans pour redresser la barre et définir enfin un cap un peu cohérent, mais à cœur vaillant, rien d’impossible même si la tâche, de prime abord, semble herculéenne : entre le budget qui s’amenuise, les tensions aux frontières qui augmentent, les bouffées popularo-populistes en Europe et en France, les risques toujours présents d’une crise financière ou d’une explosion de la dette par une remontée subite des taux d’intérêts, il n’en faudrait pas beaucoup pour que la médiocrité de l’actuelle direction présidentielle ne fasse des étincelles. Du reste, le premier janvier prochain introduira – si Macron et Bercy s’entêtent – le prélèvement de l’impôt à la source ce qui promet quelques moments croustillants.
 
Cette hypothèse d’un quinquennat à nouveau raté n’est pas si invraisemblable : alors que l’Europe retrouve la croissance, que les États-Unis se portent mieux, la France semble persister dans son marasme, à tel point que certains se préparent déjà à prendre la relève d’un président pourtant à peine arrivé au pouvoir.
 
Il n’est qu’à voir les hallucinants caquetages d’une presse particulièrement désœuvrée qui n’en peut plus (ici, là, là ou encore là) de commenter sur les sottises de Julie Gayet, l’actuelle compagne de François Hollande. Pour cette dernière, pas de doute : croyant sans doute lire un intérêt pour l’ex-président dans les quelques foules rencontrées lorsqu’il faisait l’homme-sandwich pour sa dernière exaction littéraire, elle déclare que « Beaucoup espèrent le retour de François Hollande ».
 
Son retour dans le canton de Tulle, peut-être. À la tête du pays ? Mis à part pour déclencher une pluie salvatrice en ces temps de canicule, c’est nettement plus douteux d’autant que beaucoup de Français ont déjà joué dans leur tête le film catastrophe d’une telle hypothèse : qu’est-ce qui pourrait être pire qu’un quinquennat pitoyable de Hollande, suivi par un quinquennat désastreux de Macron ? Un quinquennat supplémentaire de Hollande, pardi !
 
Ce retour impromptu de Hollande dans le paysage politique français se synchronise bien alors que les médias n’en finissent pas de faire leurs choux gras de l’affaire Benalla, ce qui impose plusieurs questions.
 
D’une part, la politique française actuelle est-elle à ce point vaine, à ce point consternante qu’on considère sérieusement un retour de Hollande aux affaires ?
 
Qui peut porter du crédit à cet individu alors qu’il a laissé le pays si divisé, son parti en si piteux état qu’il n’a même pas eu le courage de se représenter, et qu’un blanc-bec au bilan quasi-vierge sera parvenu à lui rafler la mise en quelques mois ? Qui peut réellement considérer la parole de cet être médiocre qui aura laissé une trace déplorable dans l’Histoire du pays, depuis ses bourdes diplomatiques enfilées comme autant de saucisses industrielles jusqu’à ses décisions à l’emporte-pièce lorsqu’un buzz médiatique semblait lui commander d’agir stupidement ? Comment oublier le président Hollande et son affaire Cahuzac, son affaire Léonarda, son affaire Théo, son piétinement avec Notre-Dame-Des-Landes, son ridicule achevé lors de l’affaire syrienne, et j’en passe ?
 
Comment peut-on expliquer que la presse écoute encore cet homme qu’on ne devrait qu’oublier aussi vite que possible comme on essaye d’oublier un cauchemar délirant après une soirée trop chargée en alcool de mauvaise qualité ?
 
D’autre part, la reprise assidue dans les journaux des déclarations de Gayet tend à prouver que ces médias persistent encore à penser que leur rôle s’étend bien au-delà de l’information de base qui permet au citoyen de comprendre le monde qui l’entoure : encore une fois, la presse semble persuadée que relayer les divagations ridicules du couple de Tulle revêt une importance significative. Mais après tout, on prête facilement à la presse le pouvoir d’avoir sinon fait élire Macron, au moins d’avoir démis ses principaux concurrents… Peut-être considère-t-elle de son « devoir » de remettre en selle le navrant petit secrétaire du PS, à coup de pensée magique et d’auto-persuasion ?
 
Enfin, on ne peut pas non plus écarter que l’opération, relayée avec bruit et fanfare par cette presse si sûre d’elle, ne soit finalement que le reflet communicationnel de l’hubris des politiciens, Hollande en premier, qui continuent de croire à leur caractère irremplaçable voire providentiel, quand bien même le pays tout entier leur a signifié la disgrâce.
 
Or, si Hollande et sa potiche en sont manifestement atteint, il ne fait aucun doute que cette déconnexion affolante de ces gens avec le reste du peuple ne leur est pas réservée. En pratique, ce sont les mêmes mécanismes et les mêmes résultats qu’on observe pour ceux actuellement aux commandes, qui persistent à penser leur rôle comme indispensable, leurs buts judicieux et les moyens d’y parvenir finement trouvés.
 
En fait, cette fable d’un « Hollande espéré par beaucoup » est l’illustration que le système politique actuel n’a réussi à choisir, au fil des années, que d’incroyables égocentriques aux compétences étroites efficaces pour manipuler les électeurs et rigoureusement incompétents pour le reste.
 
Du reste, les Français ne sont pas dupes, qui n’accordent plus guère de confiance à leurs politiciens (Juppé à 36% veut dire, en réalité, que 64% des Français ne lui font pas confiance, soit une majorité large et indiscutable de personnes lucides).
 
Ceci posé, est-on réellement à l’abri d’un abominable bégaiement de l’Histoire ?
 
Peut-être faut-il faire preuve de prudence : les politiciens ont une volonté d’acier et une obstination psychiatrique lorsqu’il s’agit d’accéder au pouvoir, et ils sont même prêts à faire le clown s’il le faut pour y parvenir, quitte à proposer à l’un d’eux de les rejoindre (pour prendre des notes, je présume). Et si le pire n’est pas certain, il n’en reste pas moins possible.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires