En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

La France, 2e importateur mondial de pétrole libyen

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 22 min 8 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Brigitte Kermel "Le secret d'Hemingway" : L’ “histoire vraie” romancée du mal-être du fils d’Hemingway. Un récit un peu décevant

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Commandant de sous-marin" François Dupont : Vingt mille mots sous les mers : un embarquement fascinant !

il y a 1 heure 29 min
pépites > Société
Piégées
Confinement : Castaner "confirme" la hausse des violences familiales
il y a 4 heures 8 min
pépites > International
Extension du virus
Coronavirus : Un mammifère d'un zoo de New-York contaminé
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Economie
Menace économique

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Economie
Économie

La pandémie telle que vue et prévue par les marchés financiers

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Economie
Économie

La France malade de sa désindustrialisation (et de l’euro...?)

il y a 6 heures 50 min
rendez-vous > Social
La minute tech
Coronavirus : l’impression 3D à notre secours
il y a 7 heures 23 min
décryptage > Economie
Économie

Relance budgétaire européenne : une imagination débordante de Bruxelles mais aucune mise en œuvre concrète. La faute à qui ?

il y a 8 heures 8 min
Surchauffe
Le mois de mars parmi les plus chauds jamais enregistrés
il y a 49 min 47 sec
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Confiner c’est mourir un peu. Ne pas le préparer, c’est mourir sûrement.

il y a 1 heure 24 min
Alerte
La WWF alerte sur les conséquences d'une reprise économique pouvant aggraver la crise climatique
il y a 2 heures 12 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945
il y a 4 heures 26 min
pépite vidéo > International
Israël
L'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem ferme pour cause de coronavirus
il y a 4 heures 51 min
décryptage > Société
Allah n’y est pour rien.

Coronavirus : quand Libération fait le tri entre les religions…

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Société
Économie/société

Une autre stratégie : la bourse ET la vie

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Santé
Covid19

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Politique
Forte tête

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Société
Crise sanitaire

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

il y a 8 heures 17 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Embellie

EDF : des bons résultats conjoncturels qui masquent une situation de fond très inquiétante

Publié le 02 août 2018
EDF a augmenté ses objectifs de résultat opérationnel et de ratio d’endettement sur l’ensemble de l’année 2018. La Bourse salue d'ailleurs la performance. Comment expliquer cette hausse ?
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïk Le Floch-Prigent est ancien dirigeant de Elf Aquitaine et Gaz de France, et spécialiste des questions d'énergie.Ingénieur à l'Institut polytechnique de Grenoble, puis directeur de cabinet du ministre de l'Industrie Pierre Dreyfus (1981...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
EDF a augmenté ses objectifs de résultat opérationnel et de ratio d’endettement sur l’ensemble de l’année 2018. La Bourse salue d'ailleurs la performance. Comment expliquer cette hausse ?

Atlantico : EDF a profité de bonnes conditions en France, au premier semestre, permettant d’augmenter ses objectifs de résultat opérationnel et de ratio d’endettement sur l’ensemble de l’année 2018. La Bourse salue la performance. Comment expliquez-vous cette hausse ? A quoi est-elle due ?

Loïk Le Floch-Prigent : Il y a deux chiffres importants. Le premier est celui du résultat d’exploitation. Ce dernier s’explique par le fait que les réacteurs nucléaires ont bien fonctionné ainsi que l’hydrolique. Il faut s’en souvenir et garder cela en tête, car ce sont ces deux phénomènes qui ont conduit au résultat brut d’exploitation qui est satisfaisant. Ensuite, on a le résultat net et là par contre c’est l’inverse qui se produit du fait d’un résultat exceptionnel à la même période l’année dernière qui n’est pas reconduit. La situation de début 2018 pour EDF est bonne, mais maintenant le problème posé est le suivant : «Va-t-on continuer à vendre des actifs?». Aujourd’hui cela semble être le cas (alors que c’est à la fois un enrichissement et un appauvrissement). Le deuxième élément à prendre en compte, c’est que Flammanville va continuer de coûter cher tout comme l’EPR d’Hinkley Point. Par conséquent la situation réelle d’EDF reste une inconnue malgré des résultats bruts d’exploitation satisfaisants.

 

En ramenant cela à la dette d'EDF (36,2 milliards d’euros au 30 juin 2016), cette hausse est-elle encourageante ou juste conjoncturelle ? 

C’est incontestablement conjoncturel. Le fait d’avoir contracté cette dette avait pour objectif de faire du nucléaire. Aujourd’hui, les réacteurs nucléaires sont amortis et l’on dégage de la marge. Si jamais on suit un programme de désengagement du nucléaire, on ne bénéficiera pas de ces installations déjà amorties. Par conséquent l’on s’achemine vers un déséquilibre, car l’intérêt d’avoir contracté cette dette était de bénéficier des revenus que l’on allait dégager des 58 réacteurs nucléaires sur le long terme. Si jamais on les arrête, on va perdre cet élément clé sur lequel repose entre autres notre économie. 

 

Le fait de continuer à annoncer que l’on va arrêter des centrales qui marchent et qui sont amorties pour des raisons idéologiques représente un handicap certain. Un aveugle le verrait.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

03.

Corona-krach : Comment échapper à la méga crise américaine qui semble se profiler ?

04.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

05.

Coronavirus : Pour Bruno Le Maire, la France va "vraisemblablement" connaître sa pire récession depuis 1945

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

07.

Radioscopie des foyers épidémique français : ces semaines pendant lesquelles l’épidémie aurait encore pu être limitée

01.

La France, 2e importateur mondial de pétrole libyen

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires