En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 10 heures 12 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 10 heures 42 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 11 heures 35 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 24 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 16 heures 34 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 17 heures 27 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 18 heures 22 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 18 heures 24 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 10 heures 25 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 10 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 12 heures 32 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 13 heures 28 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 16 heures 44 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 18 heures 25 min
© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP
Motion de censure

Benalla : quand les oppositions atteignent le moment où elles se tirent une balle dans le pied

Publié le 01 août 2018
Les deux motions de censure déposées par LR et les communistes n'ont pas fait vaciller le gouvernement. De l'extrême-gauche, des socialistes, des Républicains ou du Rassemblement National, qui risque le plus de souffrir d'un excès d'engagement dans cette affaire ?
Maxime Tandonnet, universitaire, essayiste, auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des Présidents de la République (Perrin 2013 et 2017)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet, universitaire, essayiste, auteur de nombreux ouvrages, dont Histoire des Présidents de la République (Perrin 2013 et 2017)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux motions de censure déposées par LR et les communistes n'ont pas fait vaciller le gouvernement. De l'extrême-gauche, des socialistes, des Républicains ou du Rassemblement National, qui risque le plus de souffrir d'un excès d'engagement dans cette affaire ?

Atlantico : Les deux motions de censure déposées par LR et les communistes ce mardi ne devraient pas faire vaciller le gouvernement, qui bénéficie d'un soutien certain de sa majorité. Mais ne tend-elle pas à délégitimer l'opposition, qui, comme notre sondage Ifop pour Atlantico l'avait montré, en fait trop selon 41% des Français (ou même pas assez pour 28%) ?

 
Maxime Tandonnet : Oui, l'attitude de l'opposition parlementaire est en décallage me semble-t-il avec les Français dans leur ensemble. L'affaire Benalla écrase l'actualité depuis plus de quinze jours. Elle est dans la continuité d'une vie politique qui, depuis quelques années, se réduit à une succession de scandales. Les polémiques ne cessent de s'enchaîner, et, une ou deux fois par an, un véritable séisme fait trembler la démocratie fançaise sur ses bases: DSK, Cahuzac, les "sans dents", le livre "un président ne devrait pas dire ça", le déchaînement contre la candidature de Fillon et les élections présidentielles saccagées de 2017, aujourd'hui Benalla... Quelle est la logique? La politique n'est plus qu'une affaire d'image personnelle qu'il faut soit adorer, soit lyncher. Elle ne cesse de s'enfoncer dans le sensationnel et le grand spectacle. La crise d'hystérie autour de l'affaire Benalla est disproportionnée. Un membre du cabinet présidentiel a gravement failli dans son comportement. Cela mérite -t-il de mobiliser le pays pendant trois semaines? Les oppositions tentent d'exploiter cette nouvelle tempête médiatique pour affaiblir la présidence de la Répubique et le pouvoir LREM dans une logique politicienne. Mais les Français, globalement, sont fatigués de ce scandale qui s'éternise après tant d'autres et ils attendent propbablement autre chose des oppositions de droite comme de gauche.
 

Est-ce pour cela que certains leaders restent relativement en retrait (par exemple Laurent Wauquiez ou Valérie Pécresse) ?

 
C'est possible et si c'est le cas, tant mieux. Les deux motions de censure sont maladroites. Elles ne font que donner l'occasion au gouvernement et à la majorité LREM d'une victoire facile. Ce nouveau scandale met la France d'en haut, politico-médiatique, en transe. Les Français, dans leur ensemble, ont d'autres préoccupations: le chômage de masse – qui augmente selon les dernières statistiques – la violence quotidienne, la maîtrise des frontières, la pauvreté, le logement, la dégradation des services publics, en particulier la SNCF, la dette publique, les impôts, le déclin du niveau scolaire... Ces questions méritaient davantage la mise en cause de la responsabilité du gouvernement à travers une motion de censure. C'est le rôle d'une opposition responsable de critiquer l'action ou l'inaction du pouvoir et de présenter une alternative crédible et raisonnable. En revanche, il est inutile et contre-productif, quatre ans avant les prochaines élections nationales, de brasser de la boue pour affaiblir l'équipe gouvernementale. L'effet est exactement inverse: victimiser les dirigeants du pays et leur donner l'occasion de faire front. Et cette attitude ne favorise pas à terme l'image d'une opposition responsable et motivée par le sens de l'Etat.

 

La riposte d'Edouard Philippe à l'Assemblée, où il a pointé du doigt l'écart entre la gestion par son gouvernement de l'affaire Benalla et la gestion d'affaires précédentes tel que les sondages de l'Elysée ou l'affaire Cahuzac par le Parti Socialiste ou Les Républicains permet-elle pour autant de relancer la dynamique de "nouveau monde" que l'affaire Benalla avait clairement remise en cause pendant quelques semaines ?

 
Non, c'est très improbable. Personne au fond, n'en sortira gagnant. Dans la vie politique moderne, il est très difficile de redresser une image, de modifier une impression populaire.  L'idéologie LREM se fondait sur le renouvellement des moeurs de la République à la suite de ce qu'il a été convenu de nommer "l'affaire Fillon" qui fut son acte de naissance. "Un nouveau monde", vertueux, incarné par la jeunesse du président de la République, devait se substituer à "un ancien monde", dans une logique bien française de "table rase". Ce discours idéologique a bien fonctionné auprès des élites économiques, administratives, politiques sans pour autant convaincre pleinement l'opinion dans son ensemble. Il achève aujourd'hui de s'effondrer avec l'affaire Benalla qui  montre une République toujours autant rongée par la courtisanerie, les passe-droits et le copinage. L'image présientielle comme celle de la majorité sont gravement touchées, comme sous le quinquennat précédent, et ne s'en remettront sans doute jamais.
 

De l'extrême-gauche, des socialistes, des Républicains ou du Rassemblement National, qui risque le plus de souffrir d'un excès d'engagement dans cette affaire ?

 
Par leur implantation territoriale, leur poids au Parlement, et l'adhésion d'une partie de l'opinion, les Républicains constituent objectivement la force politique ayant le plus de chance, aujourd'hui, de prendre la relève de la majorité LREM. Il n'était pas utile pour eux de s'engager dans cette affaire au point de présenter une motion de censure. En y prenant part, ils finissent par y associer leur image et se lier au boulet qui entraîne tout le monde par le fond. La stratégie du pire n'est bonne pour personne. La politique française donne le sentiment de s'enfoncer toujours plus loin dans l'abîme. Le pouvoir LREM est né du discrédit de la classe politique traditionnelle. Lui-même se trouve à son tour gravement discrédité. Nous touchons au néant absolu en l'absence aujourd'hui, de tout horizon politique pour la France... Le nouveau scandale aurait pu être l'occasion d'une réflexion approfondie des dirigeants politiques et des intellectuels sur l'avenir de la politique française. L'extrême personnalisation du pouvoir, le naufrage de la vie publique dans le scandale permanent,  l'affaiblissement du sens de l'Etat et de l'intérêt général, appellent une remise en question profonde du fonctionnement des institutions, de l'action publique et de la démocratie française. Or, cette question vitale n'intéresse absolument personne...
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires