En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 3 heures 44 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 6 heures 20 sec
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 7 heures 33 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 9 heures 15 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 11 heures 37 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 12 heures 22 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 12 heures 45 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 13 heures 2 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 13 heures 23 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 6 heures 59 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 8 heures 45 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 11 heures 48 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 12 heures 3 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 12 heures 47 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 13 heures 20 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 13 heures 44 min
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
Flash !

Limitation à 80 km/h : les radars flashent déjà près de 3 fois plus qu’avant l’entrée en vigueur de la mesure

Publié le 30 juillet 2018
Un mois après la mise en application du décret qui prévoyait d’abaisser la limitation de vitesse de 10km/h sur les axes routiers secondaires, les préfectures commencent à fournir les premières données. On constate une hausse importante de l’activité des radars.
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un mois après la mise en application du décret qui prévoyait d’abaisser la limitation de vitesse de 10km/h sur les axes routiers secondaires, les préfectures commencent à fournir les premières données. On constate une hausse importante de l’activité des radars.

Le Conseil d’Etat a refusé de suspendre le décret d’application qui passe la limitation de vitesse des axes secondaires de 90 à 80km/h. Autrement dit, il faudra bien se faire à perdre un peu plus de temps au volant. Au profit de la sécurité ? Pas sûr.

Le décret est entré en application le 1er juillet 2018 et les premiers résultats commencent à tomber. D’après eux, on constaterait surtout une hausse d’activité des radars.

La mesure cartonne en Haute-Loire !

Le quotidien l’Eveil de la Haute-Loire annonce avoir récupéré les dernières données transmises par la préfecture. Et s’il est impossible de certifier que cette hausse des verbalisations est due à la réduction des limites de vitesses, cela y ressemble fort.
 
Du 25 juin au 1er juillet, les radars fixes enregistraient 1 172 véhicules en excès de vitesse. Mais la semaine du 2 au 8 juillet, ce nombre avait déjà doublé puisque l’on atteignait les 2 536 flashs !
 
En somme, du 16 au 22 juillet, 3 266 flashs auraient été enregistrés soit une augmentation de 300% par rapport à fin juin, début juillet ! A l’époque, « seulement » 1 028 infractions avaient été relevées. Ce n’est pas mieux du côté des radars mobiles puisqu’ils ont photographié 144 conducteurs au lieu de 48 sur la même période.
 
Le quotidien constate aussi une augmentation du nombre de suspensions de permis de conduire. Les chiffres sont passés de 11 à 21 en seulement une semaine.
 
Pour Franck Christophe, directeur du cabinet du préfet de la Haute-Loire, les chiffres évoqués sont inquiétants. Il « peine à croire qu’il s’agisse d’un acte de rébellion, auquel cas il coûte très cher. »
 
Les personnes n’ont pas encore intégré cette nouvelle baisse de la vitesse maximale autorisée. Et il n’y a pas eu encore cette assimilation et cette habitude du radar.
 
Franck Christophe, directeur du cabinet du préfet de la Haute-Loire
 
La palme revient au radar chantier situé sur la RN88, près d’Yssingeaux. Son appareil photos aurait fonctionné 797 fois. Le radar installé à Saint-Paul de Tartas, lui aussi sur la RN88, est celui qui connait la plus grande hausse d’activité. Il a multiplié son nombre d’infractions enregistrées par 5,7, passant de 34 flashs par semaine à 194 !
 

Mais aussi dans le Var !

Mais ces résultats ne se cantonneraient pas seulement à la Haute-Loire. Le préfet du Var est lui aussi revenu sur l’efficacité de la mesure. Et il constate aussi une recrudescence du nombre d’infractions relevées par les radars. En moyenne, l’évolution se situerait autour de 100% d’augmentation. 
 
Les sept radars automatiques positionnés sur les routes désormais limitées à 80 km/h ont été reprogrammés et ils flashent plus qu’avant: depuis la mise en œuvre, il y a même plus de deux fois plus de flashes. Pourtant, ce n’est pas le but. C’est même le contraire !
 
Jean-Luc Videlaine, préfet du Var
 
Mais comme son homologue de Haute-Loire, Jean-Luc Videlaine explique lui aussi que la faute viendrait des automobilistes qui ne comprennent et ne prennent pas en compte cette mesure. Il affirme qu’il faudrait « qu’idéalement les automobilistes devraient accorder leur comportement à cette nouvelle réglementation. »
 
Il faut savoir que cela concerne environ 1900km sur un réseau de 2900km, soit les deux tiers. Et même si la vitesse n’est pas toujours la seule cause, elle demeure un facteur aggravant en cas de choc frontal.
 
Jean-Luc Videlaine, préfet du Var
 

Edouard Philippe : la sécurité pour les autres, pas pour le Premier Ministre

Pour autant, d’après les statistiques des préfectures, les infractions relevées concerneraient majoritairement des excès de vitesse inférieur à 20km/h malgré la diminution de la limite de vitesse à 80km/h. Autrement dit, les vitesses restent en-dessous des 100 km/h.

Alors, la mesure voulue par Edouard Philippe pour réduire la mortalité sur les routes sera-t-elle efficace ? Pas sûr. Par contre, elle remplira les caisses de l’Etat à coup sûr.

En parallèle, on constate aussi que le Premier Ministre prône une sécurité qu’il ne s’applique pas à lui-même. Comme le montre la vidéo ci-dessus, tirée d’un reportage de FranceTV, alors qu’il est sur la banquette arrière d’une voiture suivant le Tour de France, on peut voir Edouard Philippe ne pas avoir bouclé sa ceinture de sécurité.

Pour rappel, les textes de lois, qui ne s’appliquent apparement qu’aux citoyens, obligent le port de la ceinture à l’arrière depuis 1990. Et si l’un des gendarmes du Tour qui accompagnait le Premier Ministre l’avait verbalisé, ce dernier aurait dû s’acquitter d’une amende de catégorie 4 d’un montant forfaitaire de 135€.

En 2015, Edouard Philippe qui n’était pas encore Premier Minsitre, s’était déjà fait retirer son permis de conduire pour un « gros excès de vitesse ». Il avait été contrôlé à plus de 150km/h sur un tronçon de route limité à 110km/h.

Mais bon… il semblerait donc que nous ne soyons pas tous égaux devant la législation française…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires