En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

02.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

06.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 13 heures 54 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 17 heures 11 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 18 heures 40 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 19 heures 54 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 22 heures 45 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 22 heures 46 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 22 heures 46 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 16 heures 13 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 18 heures 29 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 18 heures 57 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 20 heures 8 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 20 heures 53 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 21 heures 57 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 22 heures 42 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 22 heures 46 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 22 heures 49 min
© Manan VATSYAYANA / AFP
© Manan VATSYAYANA / AFP
Dérive

Élections au Cambodge : mauvaise nouvelle pour la démocratie... et pour l'économie

Publié le 29 juillet 2018
Les résultats des élections législatives au Cambodge s'annoncent comme un plébiscite pour le Premier ministre Hun Sen, qui n'a face à lui aucune réelle opposition.
Sophie Boisseau du Rocher
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie Boisseau du Rocher est docteur en sciences politiques, chercheure associée au Centre asie IFRI. Elle travaille sur les questions politiques et géostratégiques en Asie du Sud-Est.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les résultats des élections législatives au Cambodge s'annoncent comme un plébiscite pour le Premier ministre Hun Sen, qui n'a face à lui aucune réelle opposition.

Atlantico : Le résultat des élections législatives au Cambodge qui ont lieu ce dimanche semble couru d'avance avec la victoire déjà annoncée du Parti du peuple cambodgien, la formation du Premier ministre Hun Sen. Concrètement quelles conséquences cette élection pourrait avoir pour le pays ?

Sophie Boisseau du Rocher : D'ancrer plus durablement le Cambodge dans une dérive dont il mettra plusieurs décennies à se remettre. Après le choc Khmers Rouges, le choc Hun Sen. Le système mis en place par le Premier ministre depuis 33 ans est un système de contrôle non seulement sur le pays mais sur la société. Un système d'ailleurs pas très éloigné de celui mis en place par les Khmers Rouges qui surveillaient tous et partout. A cela s'ajoute une corruption endémique qui atteint les strates les plus lointaines du pouvoir. Ce qui se passe est très grave et n'est possible que grâce à l'aval du grand frère chinois qui entretient à coups d'investissements une illusion de croissance dont profite la population à la marge. Le jour où Pékin décidera de lâcher ou de punir le Cambodge, les conséquences sur l'économie et la structure du pouvoir seront dramatiques. 

Est-ce que la consolidation des progrès économiques faits par le Cambodge est conditionnée à la stabilité du régime ? 

Les progrès obtenus depuis plusieurs années ne doivent pas impressionner. Certes la croissance avoisine les 7 % mais ce n'est pas vraiment significatif car il y a des manipulations statistiques. Et seule une petite frange de la population - entre 10 et 15 % - voit une réelle amélioration de la situation. Le système, très spéculatif, est loin d'être équitable et l'enrichissement scandaleux de certaines familles proches du pouvoir devraient nous interroger. Si plus que 15 % de la population vit dans l'extrême pauvreté, beaucoup ne sont pas loin du seuil de pauvreté établi par la Banque mondiale. Et les inégalités ne cessent de progresser. Enfin, cette croissance va avoir des répercussions négatives durables comme la déforestation sans avoir permis la mise en place d'une base industrielle émergente. L'économie cambodgienne reste dans des logiques de sous-traitance. 

Cette victoire annoncée serait-elle une bonne nouvelle pour les entreprises françaises implantées au Cambodge, la France étant pays occidental dont les entreprises sont le mieux implantées dans le pays?

Non bien sûr car on s'éloigne un peu plus de l'Etat de droit et d'une industrialisation qu'elles pourraient encourager et dont elles pourraient profiter. A nouveau la valeur ajoutée obtenue au Cambodge reste assez modeste faute d'un système éducatif approprié, d'efforts à long terme et d'une base industrielle solide. En outre, l'écart entre les investissements asiatiques (et notamment chinois) et les investissements occidentaux est colossal: au final, la part des entreprises françaises reste discrète dans la dynamique économique locale. Elles vont continuer à profiter d'une main d'oeuvre à bas coût mais on ne peut par parler d'un partenariat économique déterminant, pour les deux partis. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires