En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 2 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 7 heures 26 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 8 heures 40 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 10 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 17 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 16 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 27 sec
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 13 heures 31 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 13 heures 55 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 14 heures 30 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 4 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 7 heures 51 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 9 heures 52 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 11 heures 32 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 12 heures 55 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 16 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 14 heures 31 min
© Niklas HALLEN / AFP
© Niklas HALLEN / AFP
Disraeli Scanner

Brexit : et Jeremy Corbyn profita du trouble des conservateurs pour lancer la campagne des législatives britanniques

Publié le 27 juillet 2018
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.
Disraeli Scanner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXe siècle.
Hughenden, 
Le 25 juillet 2018
 
 

Mon cher ami, 

 
Je suis au regret de constater que le leader de l’opposition, Jeremy Corbyn, comprend mieux les enjeux du Brexit que notre actuel gouvernement. Il a prononcé hier un discours fondamental à Birmingham, sous le titre programmatique “Build it in Britain”.. Evidemment, il y a eu quelques esprits fumeux pour accuser le chef travailliste de faire du Trump. Mais une fois la poussière de ces vaines polémiques retombée, il reste un constat: Jeremy Corbyn s’apprête à lancer la deuxième manche de son combat politique avec Theresa May. Et il s’y est soigneusement préparé. Il annonce clairement qu’il prendra le Brexit là où il en sera. Et qu’il lui donnera une suite: un plan ambitieux de réindustrialisation de la Grande-Bretagne. 
 
Nous en avons déjà parlé: il est frappant de voir combien le gouvernement de mon parti s’est enfermé dans un débat sur le libre-échange. Les Remainers  ou les Brexiteers craintifs parmi les conservateurs ne veulent pas saccager ce qu’ils croient être un acquis, le marché de l’UE. Les Brexiteers qui s’assument, parmi les Tories, sont au contraire prêts à une rupture rapide et coimplète avec l’Union Européenne, pourvu qu’il soit possible de signer de nouveaux accords de libre-échange avec les Etats-Unis, l’Inde, la Chine etc....
 
Cela fait deux ans que je tente d”expliquer à mes amis Brexiteers  parmi les Tories que le Brexit n’est pas seulement une question commerciale mais aussi une question de réindustrialisation. D’autres que moi ont eu du succès, au Labour, et Jeremy Corbyn a compris l’enjeu puisqu’il propose un plan en trois points: 
 
- redéfinir les règles de la commande publique afin que l’Etat dépense l’essentiel des 200 milliards de livres qu’il verse actuellement au secteur privé en Grande-Bretagne plutôt qu’à l’étranger. Le leader  travailliste se demande par exemple pourquoi les nouveaux passeports britanniques sont fabriqués en France et non pas en Grande-Bretagne. Il s’étonne que l’on passe des commandes à l’étranger quand les chantiers navals britanniques gardent un vrai savoir-faire et manquent simplement de main d’oeuvre qualifiée pour assumer toutes les commandes actuellement passées. 
 
- investir dans la modernisation de toutes les infrastructures. 
 
- investir dans l’éducation et la formation continue pour que les Britanniques acquièrent les compétences de la Quatrième Révolution industrielle. 
 
Mes amis conservateurs se sont lâchés hier et ce matin: quand Corbyn n’a pas été soupçonné de trumpisme, on l’a qualifié de protectionniste, un mot qui est une insulte, visiblement pour tous ceux qui ont oublié que Benjamin Disraëli l’Ancien avait forgé le parti onservateur moderne en menant un combat protectionniste dans les années 1840. 
 
Vous tomberez certainement d’accord avec moi, mon cher ami, que Corbyn est plus rusé que précis dans son discours d’hier. Il donne peu de chiffres, évitant de s’exposer à la critique. Il est au fond content de laisser le Premier ministre actuel cafouiller tandis que l’Union Européenne négocie de manière très raide. Mais ce qu’il perd en précision, il le gagne en efficacité politique. Un parti travailliste qui parle investissements, industries nouvelles, éducation et réhabilitation de la production en Grande-Bretagne, est sûr de reconquérir l’électorat populaire, y compris une partie de celui qui est tenté par UKIP. La bataille pour remplacer Theresa May à Downing Street a commencé et je crains bien pour mon parti que le prochain Premier ministre, dans six mois comme dans dix-huit, s’appelle Jeremy Corbyn. 
 
Bien fidèlement à vous
 
Benjamin Disraëli
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires