En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 5 heures 51 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 8 heures 32 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 10 heures 34 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 10 heures 58 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 11 heures 33 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 23 heures 51 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 5 heures 40 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 7 heures 30 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 11 heures 48 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 1 jour 23 min
© EMMANUEL DUNAND / AFP
© EMMANUEL DUNAND / AFP
Mission impossible

Ce qu’Emmanuel Macron peut espérer de l’Espagne et du Portugal pour rééquilibrer les rapports de force au sein de l’Union européenne

Publié le 26 juillet 2018
Jeudi et vendredi, Emmanuel Macron sera en visite en Espagne et au Portugal. Deux rencontres qui seront placées sous le signe de l'Union Européenne et de sa relance.
Bruno Alomar, économiste, ancien haut fonctionnaire à la Commission européenne, auteur de Grandes Questions Européennes (Armand Colin, 4em Edition) ou bien encore La réforme ou l'insignifiance : 10 ans pour sauver l'Union européenne (2018,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Alomar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Alomar, économiste, ancien haut fonctionnaire à la Commission européenne, auteur de Grandes Questions Européennes (Armand Colin, 4em Edition) ou bien encore La réforme ou l'insignifiance : 10 ans pour sauver l'Union européenne (2018,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jeudi et vendredi, Emmanuel Macron sera en visite en Espagne et au Portugal. Deux rencontres qui seront placées sous le signe de l'Union Européenne et de sa relance.

Atlantico : Alors que l'Union Européenne apparaît en manque de leadership, et que le Européenne franco-allemand ne semble plus soudé, quels rôles peuvent jouer l'Espagne et le Portugal dans la relance de l'Union Européenne ?

 
Bruno Alomar : Le couple franco-allemand est en effet très profondément divisé. Sur des sujets comme la Grèce (que l'Allemagne et 14 Etats voulaient sortir de l'euro, contre la France et deux Etats qui y ont mis leur veto), comme l'énergie ou les migrants, France et Allemagne ne sont pas d'accord. Plus fondamentalement, ils ne sont plus d'accord sur grand-chose dans la construction européenne, si ce n'est son principe. C'est maigre.
 
Le Portugal et l'Espagne sont deux pays très attachés à la construction européenne. Leur entrée dans l'Union en 1986 a correspondu à une ère de modernisation comme ces pays, très en retard par rapport au reste de l'Europe occidentale, n'en avaient pas connue depuis longtemps.
 
Ce sont aussi des pays qui se sont efforcés de "rester" dans le jeu européen au cours des années récentes. Rester dans le jeu en mettant en oeuvre - beaucoup plus que la France - leur énergie à essayer de satisfaire aux exigences budgétaires et financières du Pacte de stabilité et de croissance.
 
Donc, ce sont des pays qui sont favorables à la construction communautaire. Ils restent cependant un pays "moyen" et un "petit" pays.

 

Pedro Sanchez, qui a récemment accédé à la présidence espagnole, souhaite resserrer les liens entre son pays et l'Union Européenne. Le Portugal a exprimé cette même volonté. Ensemble, France, Portugal et Espagne peuvent-il réellement redonner du souffle à l'Europe et ré-équilibrer les rapports de force ? 

 
C'est la position traditionnelle de la gauche modérée espagnole, et en ce sens, c'est tout à fait logique. Idem pour le Portugal.
 
Resserrer les liens, ce sont des beaux mots. Quelles réalités concrètes mettre derrière ces mots ? Quels projets ? Quelles politiques ? Il n'y en a pas vraiment qui se dessinent. D'autant plus que concernant l'Espagne, il ne faut se méprendre : ce gouvernement est extrêmement fragile.
 
Si par "ré-équilibrer les rapports de force" l'on entend "un contre poids de pays du Sud vis-à-vis des pays du Nord", ceci appelle quelques remarques.
 
D'abord, il est illusoire de prétendre construire l'Europe contre la volonté des pays du Nord. La réalité, c'est que les pays du Nord, mieux gérés, ont plus de prise sur une UE dont on oublie souvent qu'elle est avant tout un ensemble économique, c'est à dire un marché.
 
Ensuite, la France ne doit pas se tromper. Elle a fait l'Europe pour contenir l'Allemagne et pour se développer économiquement. Le piège - dans lequel sont tombés J.Chirac, N.Sarkozy, F.Hollande et E.Macron - c'est de croire que l'on pouvait en quelque sorte contourner les réalités économiques, c'est à dire le besoin de gérer ses finances et réformer son économie, par une sorte d'alliance de revers diplomatique. Une fois que les sommets diplomatiques sont finis, la réalité économique, elle, demeure.
 
Par ailleurs, et ceci va de pair avec son affaiblissement économique, la France a, de fait, pris la tête des pays du sud de l'Europe. On l'a bien vu avec le sujet grec. Faire de la France le plus fort des pays du sud de l'Europe, c'est précipiter son déclin. Hélas, c'est le chemin pris depuis 20 ans. Le seul chemin pour la France, c'est de tenir seule tête à l'Allemagne, en rappelant au monde qu'elle est - contrairement à l'Allemagne - une puissance militaire, diplomatique et culturelle. Mais pour faire cela, il faut aussi réformer l'économie française, ce qui n'est toujours pas fait.
 

Enfin s'attend-on à une nouvelle ère où avec une Allemagne en crise politique, un Royaume-Uni en plein Brexit et une Italie assez hostile à l'UE, France-Portugal et Espagne pourrait devenir les trois hommes forts de l'UE  ? 

 
Non. L'Europe est en train progressivement de se désintégrer, et son incapacité à traiter les sujets essentiels l'explique.
 
Par contre, il est possible que la France, en soignant ses relations diplomatiques avec ces pays, se mette en meilleure position quand il s'agira l'année prochaine de changer les responsables des institutions européennes (nouvelle Commission, nouveau Parlement, nouveau président de la BCE).
 
Mais à ce jeu, avant de s'intéresser à l'Espagne et au Portugal, la France ferait mieux de soigner sa relation passablement dégradée avec son grand voisin italien, lui aussi pays fondateur de l'UE.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires