En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 4 min 19 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 29 min 11 sec
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 40 min 37 sec
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 58 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 18 heures 25 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 19 heures 13 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 20 heures 2 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 55 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 14 min 16 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 37 min 40 sec
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 15 heures 32 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 16 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 17 heures 34 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 18 heures 39 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 46 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 20 heures 31 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 56 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 23 heures 23 min
Dialogue de sourds ?

Flashback : jusqu'à présent, aucun débat présidentiel d'entre deux tours n'a changé la donne

Publié le 02 mai 2012
Alors que les candidats se préparent pour le débat qui les opposera ce mercredi 2 mai, Jérôme Fourquet, directeur adjoint du département opinion publique à l’IFOP, nous explique que cette confrontation orale qui réunit les deux favoris du premier tour n'a jamais changé la donne et ne joue qu'à la marge.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les candidats se préparent pour le débat qui les opposera ce mercredi 2 mai, Jérôme Fourquet, directeur adjoint du département opinion publique à l’IFOP, nous explique que cette confrontation orale qui réunit les deux favoris du premier tour n'a jamais changé la donne et ne joue qu'à la marge.

Atlantico : Historiquement, les débats présidentiels ont-ils déjà joués un rôle important dans l’opinion ou s’agit-il essentiellement d’un exercice symbolique ?

Jérôme Fourquet : Il s’agit d’un moment important dans toute campagne présidentielle et un passage obligé. Cette confrontation entre deux visions de la France est suivie par un nombre important d’électeurs. Une fois de plus, l’audience de mercredi devrait être au rendez-vous. C’est un rituel ancré au cours duquel il y a un affrontement psychologique entre deux candidats où l’on attend de voir qui prendra l’ascendant sur son adversaire.

D’ailleurs, on se souvient de certaines phrases célèbres qui ont marqué les esprits comme « Vous n’avez pas le monopole du cœur » de  Valéry Giscard d'Estaing ou « L’homme du passif » prononcé par François Mitterrand.

Malgré tout, ces débats présidentiels ne changent pas la donne électorale. Généralement, lorsque l’on compare les intentions de vote avant et après le débat, et même avant et après le premier tour, les tendances lourdes se confirment.

Ne faut-il donc s’attendre à aucun changement de tendance?

Cela peut éventuellement jouer à la marge, c'est à dire amplifier l’avantage pour le favori s’il domine le débat soit, au contraire, réduire un peu l’écart si ce dernier est mis en difficulté par le challenger.

Au vu de la forte participation lors du premier tour, il sera difficile de renverser la tendance en un seul débat. L’élection en cours est très solidement ancrée dans une logique de référendum sur Nicolas Sarkozy. Le changement incarné par François Hollande renvoie d’ailleurs surtout à l’alternance.

Il n’y a pas d’engouement très important autour de la campagne du candidat socialiste. Par contre, une majorité très nette d’électeur ne souhaite pas que Nicolas Sarkozy fasse un second mandat. Ce sont donc des logiques profondes qui s’assoient sur un corps électoral très large. Le débat ne pourra donc jouer qu’à la marge.

La proposition de Nicolas Sarkozy d’organiser trois débats aurait-elle pu changer véritablement les tendances en cours ?

Nous n’avons aucun élément pour le savoir. Sarkozy, qui est un très bon débatteur, n’a plus rien à perdre car il est très largement devancé. Mais dans son camp, François Hollande a peut être été sous-estimé.

Par exemple, lors de l’émission « Des paroles et des actes », le candidat de la gauche a été confronté plusieurs fois déjà à des partisans de Nicolas Sarkozy, le premier d’entre eux ayant été Alain Juppé. Mais celui-ci n’a pas réussi à le mettre en difficulté. Il n’est donc pas écrit à l’avance que François Hollande soit battu lors de ce débat.

A quel moment les intentions de vote se forment-elles ? Ne faut-il pas plutôt avancer la date du débat au lieu de le programmer quelques jours seulement avant le second tour ?

C’est une tradition. Le débat ne change pas l’arrivée. Il est difficile de dire à quel moment l’opinion se cristallise. En 2012, nous sommes une fois de plus sur un affrontement classique gauche-droite.

Un autre facteur important est le rejet de Nicolas Sarkozy qui s’est cristallisé, solidifié et ancré dans le pays à la fin de l’année 2007 et au début de 2008 lorsque son capital de popularité a fondu à un niveau très faible, un seuil qu’il n’a jamais quitté sauf exception.

Propos recueillis par Olivier Harmant

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
De France et de plus loin
- 02/05/2012 - 11:32
Si Sarko se laisse enfermer
Si Sarko se laisse enfermer sur son bilan, il est foutu. Il lui faudra au contraire développer les mêmes arguments que sur Atlantico, à savoir que la gauche est par nature nulle, incompétente et folle..pas sure que cela suffise.
slavkov
- 02/05/2012 - 11:06
dehors
... les "médias" complaisent n'ont jamais posé de questions dérangeantes au teinté, a mon avis sarko il va le sortir de léthargie et débusqué l'imposteur ...
ricouti
- 02/05/2012 - 10:41
@diane2012 : ils sont drôles
@diane2012 : ils sont drôles ces robots sarkozystes. Même quand on évoque des faits statistiques, c'est insupportable.
Pourtant, c'est un fait ; les débats de ce genre n'agissent qu'à la marge. Le seul reproche qu'on pourrait faire à cet article est d'oublier de dire que la statistique n'interdit pas qu'un fait peu probable se produise. NS a donc raison de continuer à batailler : il a statistiquement une toute petite chance.
La seule chose qu'un citoyen pointilleux sur la dignité (et je ne doute pas qu'il y en ait à droite) peut reprocher à Sarkozy est sa campagne du moment. Souci partagé apparemment par un certain nombre de dignitaires à l'UMP (Juppé,....) très silencieux en ce moment et pour qui l'objectif ne justifie pas toutes les bassesses.