En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

07.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 10 heures 46 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 12 heures 22 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 19 heures 48 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 jour 5 heures
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 6 heures
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 11 heures 32 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 13 heures 48 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 16 heures 46 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 17 heures 14 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 20 heures 13 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 5 heures
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 10 heures
© PETER PARKS / AFP
© PETER PARKS / AFP
Cibles de choix

L’autre guerre économique qui se joue en silence : pourquoi Trump est obsédé par l’euro et le yuan

Publié le 23 juillet 2018
En attaquant la Réserve fédérale américaine ainsi que l'euro, le président américain est-il dangereux... ou rationnel ?
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En attaquant la Réserve fédérale américaine ainsi que l'euro, le président américain est-il dangereux... ou rationnel ?

Rationnel, mais pris à son propre jeu. Ces derniers jours en effet, Donald Trump a franchi deux lignes rouges en même temps. La première, en attaquant la Fed (la banque centrale américaine) et Jerome Powell (son Président) sur la chaîne CNBC le jeudi 19 juillet. Puis la seconde, dans ce même interview avec Joe Kernen, en attaquant l’euro et le Yuan. Selon lui, ils seraient manipulés, avec tweet à l’appui. « La Chine, l’Union européenne et d’autres ont manipulé leurs monnaies à la baisse, tandis que les US montent leurs taux et que le dollar devient plus fort chaque jour – nous prenant notre avantage compétitif. Comme toujours, pas un jeu égal ». Du Trump !

Mais, « normalement », critiquer la Fed ne se fait pas, celle-ci étant indépendante. Mais on sait bien que Donald Trump n’agit pas « normalement ». J’avais écrit un papier dans Atlantico le 23 avril à ce sujet (« Vers une périlleuse bataille entre Trump et la Fed ? ») où je notais : « Trump contre Powell ? Du jamais vu, qui choquerait profondément les marchés, au risque de faire baisser le dollar et monter les taux longs ! Mais ce qui se passe aux États-Unis, depuis quelques mois, est déjà du jamais vu, dira-ton. Oui, mais cette fois c’est le dollar qui est en jeu. »

De fait, Donald Trump est pris dans une seringue, qu’il explique d’ailleurs dans son interview du 19 juillet : il répète qu’il fait tout pour soutenir la croissance aux États-Unis (baisse des impôts, dérégulation, formation…), et alors Joe Powell monte les taux (« et je ne suis pas heureux de cela ») ! Et comme, toujours selon lui, les autres pays ne mènent pas de politiques de croissance aussi volontaristes, le déficit commercial américain se creuse et le dollar américain monte. Au fond, la Fed joue contre lui, et se retrouve du côté de l’Union européenne et de la Chine !

Ces discours de Donald Trump vont évidemment ennuyer la Fed, qui fait tout ce qu’elle peut pour se protéger… de lui. D’abord, elle a déjà publié la séquence des hausses de taux qu’elle en prévoit jusqu’en 2020. Il y en aura « normalement » deux autres en 2018 (donc un total de quatre), puis trois en 2019 et 2 en 2020. Trump est prévenu. Ensuite, pour lisser les hausses et éviter tout choc, Joe Powell parlera et commentera ses décisions chaque mois. Enfin, pour bien montrer « qu’il n’en fait pas trop », il indiquera à chaque fois à quel point ses décisions sont commandées par les chiffres de croissance, d’emploi et surtout d’inflation.

Mais le mal est fait : si Jerome Powell augmente ses taux comme il l’a dit, il sera de plus en plus sous pression politique (de Trump, rejoint par les « Démocrates de gauche »), ce qui freinera le dollar – et « alimentera » les débats. Et s’il ralentit, il sera encore plus sous pression des marchés - et « alimentera » les débats. Au fond, le mieux pour Jerome Powell est de continuer ses hausses, et de gagner des galons d’indépendance, face à une volatilité croissante des marchés. Trump est donc rationnel dans ses critiques, mais il est pris à son propre jeu : celui de la réduction des déséquilibres américains, en les creusant d’abord, avec un dollar fort !

Deuxième ligne rouge, quand Donald Trump attaque la Chine qui manipule le Yuan, même si les autorités américaines disent le contraire dans les rapports officiels (!), il fait pression sur son alter ego Xi Jinping. Et de fait le Yuan remonte un peu ces derniers jours, les exportations chinoises faiblissent et la croissance chinoise ralentit. Trump est donc rationnel dans ses critiques sur la manipulation du Yuan, mais il est pris à son propre jeu : celui d’être de plus en plus dépendant des achats chinois de ses bons du trésor. Le deuxième semestre devrait voir en effet les émissions américaines passer à 695 milliards, soit 20% de plus qu’au premier semestre, alors que la Russie vient de liquider son portefeuille et que la Chine ne l’augmente plus.

Deuxième ligne rouge bis, en attaquant l’euro, en fait l’Allemagne, Trump ne joue pas si mal. En effet, Mario Draghi ne monte pas ses taux, même si la croissance est repartie à 1,2% et surtout l’inflation à 2%. Donc l’euro est relativement faible par rapport au dollar, même si la balance des paiements est en excédent, du fait de l’Allemagne, qui donc en profite. L’ « euro-mark » est plus bas de 10 à 20% de ce qu’il devrait être, ce qui aide les exportations allemandes, notamment d’automobiles. D’où l’idée américaine de les taxer pour affaiblir la zone en mettant l’accent sur ses contradictions : l’Allemagne (et les Pays-Bas) en bénéficient, mais pas les autres. D’où l’autre demande américaine adressée à l’Allemagne de dépenser plus pour sa protection dans l’Otan.Là aussi, Trump est rationnel dans ses critiques, maispris à son propre jeu : il n’y a aucune raison pour laquelle un euro plus fort, donc une zone euro en plus grande difficulté, l’aiderait plus car la Chine pourrait en profiter, en renforçant ses liens avec l’Europe !

Trump attaque donc la Fed, qui ferait trop monter le dollar, puis le Yuan et l’euro,qui seraient trop faibles. Il veut donc un dollar globalement plus faible : le voilà pris à son propre jeu ! Un jeu dangereux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

07.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
aristide41
- 23/07/2018 - 22:09
Il y a quelques mois
pourtant, Trump nous serinait avec sa bouche en c.l de poule :"I want a strong dollar" et je me demandais alors combien de temps il allait falloir pour qu'il dise le contraire.
Deneziere
- 23/07/2018 - 21:32
Où est passé Mucherie, au fait ?
Il manque un peu, dans des sujets comme celui là.