En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 9 min 21 sec
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 16 heures 4 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 17 heures 13 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 18 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 19 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 21 heures 27 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 21 heures 50 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 22 heures 59 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 23 heures 50 sec
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 15 heures 19 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 16 heures 39 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 17 heures 54 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 18 heures 31 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 20 heures 49 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 22 heures 18 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 23 heures 35 sec
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 23 heures 1 min
© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP
Dans la tête des Français

Réforme des retraites : ce que seraient les priorités si elles étaient fixées par les Français

Publié le 19 juillet 2018
La réforme des retraites, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, est l'un des futurs chantiers du gouvernement pour la rentrée 2018. Quels sont les aspects sur lesquels les Français sont prêts à évoluer et quels sont les fondamentaux auxquels ils sont attachés ? L'institut BVA a dressé un état des lieux de l’opinion en sondant sa communauté citoyenne, POP by BVA.
POP2017, ou Plateforme des Opinions Publiques est un dispositif inédit mis en place par BVA et Salesforce dans la perspective des élections présidentielle et législatives de 2017. Il s’agit d’un laboratoire d’analyse des opinions politiques permettant...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
BVA POP2017
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
POP2017, ou Plateforme des Opinions Publiques est un dispositif inédit mis en place par BVA et Salesforce dans la perspective des élections présidentielle et législatives de 2017. Il s’agit d’un laboratoire d’analyse des opinions politiques permettant...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La réforme des retraites, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, est l'un des futurs chantiers du gouvernement pour la rentrée 2018. Quels sont les aspects sur lesquels les Français sont prêts à évoluer et quels sont les fondamentaux auxquels ils sont attachés ? L'institut BVA a dressé un état des lieux de l’opinion en sondant sa communauté citoyenne, POP by BVA.

La réforme des retraites était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Ce dossier épineux est l'un des futurs chantiers d’envergure du gouvernement.

 
Si l’élaboration du projet est prévue à partir de la rentrée 2018 (par l'intermédiaire d'ateliers en région puis avec des discussions avec les partenaires sociaux en 2019), les premières étapes ont déjà été entamées. En septembre 2017, Jean-Paul Delevoye a en effet été nommé haut-commissaire à la réforme des retraites. Une consultation publique a été lancée en ligne sur le sujet à la fin du mois de mai 2018.
 
Selon quels grands principes réformer le système ? Quels sont les aspects sur lesquels les Français sont prêts à évoluer et quels sont les fondamentaux auxquels ils sont attachés ?
 
Avant l'important chantier de la rentrée 2018, l'institut BVA a dressé un état des lieux de l’opinion en sondant sa communauté citoyenne, POP by BVA.
 

LA RÉFORME DES RETRAITES, UN ENJEU PRIORITAIRE 

Un sujet qui mobilise les membres de la communauté de façon transgénérationnelle autour de la nécessité de réformer 
 
« C'est un sujet qui m'intéresse. Oui, il est nécessaire de réformer car la retraite est un sujet central. » Femme, 26 ans, Cadre, Île-de-France, Gauche
 
« En tant qu'actuel payeur des cotisations et futur retraité, ça m’intéresse à double titre. Peut-être qu'au final il ne faudra rien changer (j'en doute) mais en tout cas une grande remise à plat ne fera pas de mal. » Homme, 47 ans, Cadre, Ile-de-France, Centre Droit 
 
« C'est ce qui fait l'avenir des salariés. C'est un débat essentiel pour la cohésion sociale et pour l'avenir du pays. » Homme, 62 ans, Chef d’entreprise, Pays de la Loire, Gauche
 
« Pour la complexité du système il serait effectivement de bon ton de réformer. » Homme, 39 ans, Cadre, Ile de France, Gauche
 
La perception d’un système injuste, que les membres de la communauté illustrent spontanément par la question très médiatisée des régimes spéciaux, crée une exigence de justice.
 
« Il me semble indispensable de réformer car il me semble que nous faisons de moins en moins confiance au système actuel, que les règles sont compliquées et différentes d’un régime à l’autre. J’ai le sentiment que des injustices existent entre les professions... » Homme, 46 ans, Cadre, Occitanie, Centre 
 
« Il y a des régimes à revoir, certaines caisses sont privilégiées : SNCF, EDF. » Femme, 74 ans, Retraitée, Bretagne, Droite
 
« Tel qu'il est actuellement, le système me semble injuste et trop complexe. Il y a trop de régimes particuliers, trop d'écart entre les valeurs des cotisations des uns et des autres, ça consomme beaucoup de fonctionnaires, de paperasses et ça coûte cher. » Homme, 32 ans, Cadre, Occitanie, Droite
 
« Certains régimes spéciaux type SNCF n'ont plus lieu d'être. » Homme, 39 ans, Cadre, Ile-de-France, Gauche
 
Une perception négative du grand public qui heurte les principaux intéressés :
 
« Personnellement, je fais partie des régimes spéciaux, un régime créé vers la fin du 19° siècle. Ce régime spécial faisait partie du contrat de travail et des arguments avancés à l'embauche. J'ai déjà 4 ans et 7 mois à faire en plus de ce qui m'a été dit il y a 35 ans, je pense avoir déjà fait un effort... Accessoirement, je paie 2% de plus que le régime général (cotisations salariales et patronales...) » Homme, 53 ans, Cadre, Hauts-de-France, Centre gauche
 
Une évolution de la société française qui rend nécessaire une réforme des retraites
 
Un changement sociologique : des carrières de moins en moins linéaires
 
« [La réforme des retraites est un] sujet important qui concerne tout le monde. Chacun doit s’en convaincre : les carrières seront de plus en plus fractionnées, dans des entreprises différentes certes mais aussi sous des statuts différents : fonction publique, privé, agriculture, autoentrepreneur, chef d’entreprise, profession libérale… » Homme, 66 ans, Cadre, Hauts-de-France, Centre droit
 
La reconnaissance de la nécessité d’allonger la durée de vie active au vu de l’évolution démographique de la France 
 
« Allonger l'âge de retraite, pourquoi pas sachant qu'on vit beaucoup plus longtemps qu'avant » Homme, 39 ans, Cadre, Ile de France, Gauche 
 
« Le vieillissement de la population et l'allongement de la durée de vie en bonne santé impliquent, je pense, la nécessité d'allonger la durée de la vie active. » Homme, 32 ans, Cadre, Occitanie, Droite
 
 
 

UN PROJET GOUVERNEMENTAL ENCORE PEU CONNU ET SURTOUT IDENTIFIÉ À TRAVERS LA MISE EN PLACE D’UN SYSTÈME UNIQUE PAR POINTS

Un projet perçu comme étant encore à ses prémisses pour les membres de la communauté
 
« Je n'ai pas encore connaissance du projet gouvernemental. » Homme, 80 ans, Retraité, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Droite
 
« Honnêtement je ne me suis pas trop attardé sur ce sujet, donc pour ne pas dire de bêtises je passe mon tour. » Femme, 74 ans, Retraitée, Bretagne, Droite
 
« Il n'y a pas à l'heure actuelle de projet gouvernemental mais quelques axes de réflexions » Homme, 62 ans, Chef d’entreprise, Pays de la Loire, Gauche
 
Une consultation citoyenne partiellement connue seulement, mais accueillie de façon positive
 
« Je ne sais pas qu'une consultation a été mise en place pour le système des retraites. Cela peut être intéressant si tous types de personnes sont représentés » Homme, 28 ans, En recherche d’emploi, Hauts-de-France, Centre droit
 
« Je ne savais pas. C'est intéressant d'un point de vue démocratique si le gouvernement en tient compte. » Homme, 27 ans, Employé, Pays de la Loire, Gauche
 
« C’est une excellente initiative que je connaissais et qui permet à ceux qui le veulent bien de contribuer à la réflexion collective » Homme, 62 ans, Chef d’entreprise, Pays de la Loire, Gauche
 
Point phare de la réforme du gouvernement qui a retenu l’attention des membres de la communauté : l’instauration d’un système unique
 
« Je sais que le gouvernement veut créer un système unique et j’y suis a priori largement favorable. » Homme, 46 ans, Cadre, Occitanie, Centre
 
« J'ai retenu l'idée de 1 euro cotisé, même montant de retraite pour tout le monde que l'on soit ouvrier, cadre, fonctionnaire, élu, agriculteur, commerçant, etc... Plus d'égalité, moins de disparité. » Homme, 64 ans, Retraité, Normandie, Centre Droit
 
Autre point de saillance : la mise en place d’un système de retraites par points, vu comme un facteur de flexibilité et de simplification 
 
« Je suis absolument d'accord avec le système de retraite à points qui est de mon point de vue le plus facile à mettre en œuvre et à comprendre. » Homme, 80 ans, Retraité, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Droite
 
« Le système par points parait être un des axes de réflexion les plus prometteur car il est particulièrement souple et "facile" à mettre en œuvre. La retraite par points peut permettre de parvenir à cette "justice" notamment en bonifiant le nombre de points des métiers pénibles. Par exemple, un trimestre donne droit à 100 points mais un trimestre dans un métier pénible donne 120 points. L'INSEE et l'INED peuvent à cet égard servir d'observatoire de la durée de vie des travailleurs. » Homme, 62 ans, Chef d’entreprise, Pays de la Loire, Gauche
 
« La retraite par points est bien plus égalitaire que la retraite dite contributive dans laquelle la retraite est proportionnelle aux montants cotisés (ce qui est faux dans le privé pour la partie régime général à cause du plafonnement) » Femme, 67 ans, Retraitée, Bretagne, Centre droit
 
« Dans l'idée, la retraite par points, pourquoi pas... ça permet de prendre en compte la pénibilité et de s'adapter plus souplement aux changements de carrières. Ensuite, comme on dit, le diable se cache dans les détails. » Homme, 32 ans, Cadre, Occitanie, Droite
 
« Je connais un peu le principe de la retraite par points car je sais qu’elle est proposée par la CFDT depuis quelques années. L’avantage principal me semble être la simplicité à comprendre, la plus grande facilité à calculer sa future retraite même en ayant eu une carrière avec des statuts différents. » Homme, 46 ans, Cadre, Occitanie, Centre
 
Même si certains ont des inquiétudes sur la situation des plus vulnérables
 
« Dans un système par points, un actif cotise et accumule chaque année un certain nombre de points. Au moment de partir à la retraite, ce nombre total de points est converti en pension/capital et divisé par un coefficient prenant en compte deux facteurs : l’âge de départ à la retraite et l’espérance de vie de chaque génération au moment du départ et on obtient le montant de l’annuité. C'est un système qui nous fait sortir un peu plus du système de solidarité donc je ne n'y suis pas favorable car comment cela va-t-il se faire pour les personnes fragiles ? Les longues périodes de chômage ? Cela va creuser les inégalités. » Femme, 32 ans, Cadre, Bourgogne-Franche-Comté, Gauche
 
Le souhait d'un système plus juste et égalitaire n’empêche pas les membres de la communauté, plutôt de centre (droit), d’être en faveur d’un système d’épargne personnelle
 
« Pour le reste à la carte, âge de départ, montant de cotisation/épargne personnelle, que chacun mette ce qu'il est prêt à payer pour constituer la retraite qu'il veut. » Homme, 47 ans, Cadre, Ile-de-France, Centre Droit
 
« Un système simple et unique pour tout le monde mais qui puisse permettre la flexibilité à chacun de pouvoir partir tôt ou plus tard, et encourager encore plus qu'aujourd’hui l’épargne personnelle » Homme, 46 ans, Cadre, Occitanie, Centre
 
« D’une manière générale favoriser l’épargne personnelle par une baisse des charges sociales et des dépenses publiques. » Homme, 66 ans, Cadre, Hauts-de-France, Centre droit
 
 

DES ATTENTES POUR COMBLER LES INÉGALITÉS FEMME/HOMME

Parmi les problématiques abordées dans la consultation citoyenne, la question de l’inégalité de retraites femme / homme retient particulièrement l’attention des membres des la communauté. Ils la voient comme découlant des inégalités salariales lors de la vie active, et en font un sujet à traiter en priorité
 
« Comment corriger les inégalités hommes femme en matière de retraite ? Cette question démontre les inégalités en France, chose qui ne devrait pas exister car l'égalité est l'une des devises de la France. » Femme, 26 ans, Cadre, Île-de-France, Gauche
 
« Inégalité femmes/hommes : si les salaires sont égaux (il faut y arriver) le problème est résolu. » Homme, 64 ans, Retraité, Normandie, Centre Droit
 
« J’ai participé à la consultation sur internet et le thème qui m'interpelle c'est le sujet sur l'égalité H/F : on ne réussira que si les salaires sont enfin équivalents pour les hommes et les femmes à travail équivalent. La retraite sera alors identique » Femme, 67 ans, Retraitée, Bretagne, Centre droit
 
« En commençant par réduire les inégalités de salaire et en accordant un temps de cotisation plus court aux mères de famille si elles le souhaitent, le calcul étant effectué sur le nombre d'années cotisées. Les femmes qui travaillent font une double journée, et celles qui restent à la maison sont débordées, alors oui il faut tenir compte des enfants » Femme, 74 ans, Retraitée, Bretagne, Droite
 
Par ailleurs, les membres de la communauté sont attachés aux pensions de réversion, souvent vues comme une première réponse à ces inégalités de retraite imputables aux interruptions de vie professionnelle de femmes assumant les contraintes familiales de leur foyer
 
« J’espère qu'ils ne vont pas supprimer la pension de réversion, ce serait un peu (beaucoup) injuste. » Femme, 61 ans, Artisan, Occitanie, Droite
 
« Si elle ne travaille pas, il convient de régler le problème via un maintien de la pension de réversion au niveau de celui du couple avant la disparition du titulaire » Homme, 66 ans, Cadre, Hauts-de-France, Centre droit 
 
« Je pense qu'il faut respecter avant tout la réversion qui permet à toutes les mères de famille qui ont sacrifié plusieurs années d'activité professionnelle pour élever leurs enfants, surtout à l'époque où il n'y avait pas assez de crèches pour accueillir ces enfants, afin que celles-ci ne se retrouvent pas avec des retraites de misère. » Femme, 58 ans, Profession intermédiaire, Hauts-de-France, Droite
 
« Une pension de réversion de la moitié de la retraite du conjoint est équitable » Homme, 53 ans, Cadre, Hauts-de-France, Centre gauche
 
« Les inégalités entre les sexes peuvent être compensées par la réversion qui doit concerner les deux sexes. Maintenir et harmoniser le système de réversion pour les conjoints mariés. » Homme, 62 ans, Chef d’entreprise, Pays de la Loire, Gauche
 

En conclusion : 

Les membres de la communauté POP by BVA s’intéressent donc de près à cette réforme jugée nécessaire.
 
Ils paraissent pour l’instant favorables à l’instauration d’un système unique par points qui leur parait plus simple et flexible que le fonctionnement actuel.
 
Ils semblent également percevoir la réforme comme étroitement liée à l’évolution de la société française, notamment en termes d’organisation du travail et de structures familiales.
 
En exprimant à de multiples reprises la nécessité de mettre en place un système de retraites plus égalitaire, les membres de la communauté jugent cette réforme nécessaire au nom d’une valeur structurelle de la France, l’égalité, et expriment une vraie attente de justice et de mise en place d’un système équitable résorbant certaines inégalités.
 
L'élaboration concrète du projet de loi à la rentrée sera toutefois une épreuve décisive pour le gouvernement, car comme toute confrontation au réel, celle-ci pourrait être génératrice de crispation des opinions autour de ces questions si les solutions envisagées paraissent injustes. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/07/2018 - 09:36
Inégalité electoraliste!
Les gauchistes (sens large) ont créé ces inégalités de retraites, par pur électoralisme, car Terra Nova avait ciblé certaines catégories d’electeurs dont ils avaient besoin de remplir leur hotte...les gauchistes ne reviendront pas sur ces inégalités qui leur ont permis de gagner...pas fous!
Anguerrand
- 20/07/2018 - 07:26
Une difficulté majeure pour le gouvernement
La solution égalitaire serait de x € par point cotisé. Problème le secteur publique cotise moins que le privé et a des retraites plus élevées. Moyenne des retraites; public 2100€/ mois, secteur privé 1100€. La différence est encore pire pour les régimes spéciaux. Donc il faudra prévoir des grèves énormes si le gouvernement applique cette règle. Il ne le fera donc pas et le privé continuera à payer pour le public. Il est même vraisemblable que les retraites du privé seront amputérs une nouvelle fois.
Labarthe
- 19/07/2018 - 13:36
Le point...
Je ne suis pas un spécialiste; un système qui en apparence sera plus égalitaire - je me méfie toujours de ce mot dans la bouche de politiques - Il me semble que le problème réside dans la valeur qui sera donnée à ce point et à son évolution. Pour l’instant on parle de facteurs d’évolution objectifs mais qui en réalité se révéleront subjectifs. Je pense que le but c’est d’arriver à une retraite à l’Anglaise ou à l’Americaine dans le futur hyper libéral, qui est l’idéal de notre Président, .....c’est à dire pas grand chose. Idéal qui ne prend en compte que les gens productifs + les très très pauvres pour la photo.