En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© JOEL SAGET / AFP
Pluralisme ?
Quand les grands médias tirent une balle dans le pied de la cohésion française en voulant éliminer les voix discordantes
Publié le 19 juillet 2018
Eric Zemmour ne sera pas reconduit à la rentrée prochaine sur les antennes de RTL. Frédéric Taddeï, privé d'antenne et après l'annulation de son émission de débat "Ce soir (ou jamais !)", va animer une émission sur Russia Today. Le pluralisme dans les médias est-il en voie d'extinction ?
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Zemmour ne sera pas reconduit à la rentrée prochaine sur les antennes de RTL. Frédéric Taddeï, privé d'antenne et après l'annulation de son émission de débat "Ce soir (ou jamais !)", va animer une émission sur Russia Today. Le pluralisme dans les médias est-il en voie d'extinction ?

Atlantico : La chronique d'Eric Zemmour sur RTL prendra fin à la rentrée, l'éviction de Taddeï, dont on apprend qu'il sera sur RT, tout cela résulte-t-il d'une nouvelle entrave à la liberté d'expression ?

Dominique Jamet : Dans le cas d'Eric Zemmour, incontestablement, il a des opinions, il les exprime, et cela, déplaît à un certain nombre de gens. Peut-être la direction de RTL a cédé à la pression de la rédaction qui, à plusieurs reprises, a marqué son hostilité à son égard. Peut-être aussi que la direction a souhaité faire plaisir au gouvernement. Car c'est une voix disconvenante au courant dominant. Quant à Taddeï, il conservait une image qui ne plaisait pas à la direction de France 2 car il avait l'habitude d'inviter des gens qui sortaient du cercle des "fréquentables".

En soit, tout cela se traduit par la disparition de deux journalistes qui ne sont pas des conformistes. Sur le plan de la diversité de ce que l'on peut entendre, c'est une perte.

Faute de pluralisme d'idées dans le service public et sur les grandes chaînes, n'est-on pas en train de migrer davantage vers un système médiatique à l'américaine, où chacun consomme les contenus médiatiques qui correspondent à ses idées, dans une logique de bulles ? N'est-ce pas l'arrêt de mort du débat d'idées ? Quelles en seraient les conséquences ?

Je crois qu'il faut distinguer deux choses :

L'ensemble de moyens audiovisuels sont détenus par l'Etat d'une part (le gouvernement ou la majorité du moment) et par un certain nombre d'industriels. Le point commun entre les radios ou chaînes d'Etats et des télévisons ou radios privés, c'est qu'en général, aussi bien les gouvernants que les indiscrets n'aiment pas ce qui dépasse. C'est une atteinte de plus à ce que beaucoup espéreraient entendre ou voir. C'est-à-dire la diversité des opinions, des journalistes. Le pluralisme en un mot. Mais on doit faire une distinction entre ce qui relève du secteur privé et du service public. Car c'est une chose fâcheuse que les médias soient détenus par des industriels dont le souci premier n'est certainement pas l'information et le débat, mais au moins ne contreviennent-ils pas au principe dont ils se réclament. Alors que le service public, censé être neutre et garant du pluralisme c'est plus grave.

Sur France 2 par exemple, le service public trahit sa raison d'être et n'est en aucune manière représentative de la diversité des opinions en France. Il y a là un reniement des principes sur lesquels reposent notre République et notre déclaration des droits de l'homme.

Selon vous, quelles seraient les conditions d'un vrai pluralisme d'opinion dans les grands médias ?

Nous vivons dans un système qui est démocratique dans son principe et qui (dieu merci) le reste en grande partie dans son fonctionnement. Tous les courants d'idées, pratiquement, ont le droit de participer à la vie politique et d'être représentés dans les collectivités locales et nationales. Nous savons en France quel est l'éventail des opinions politiques. Nous constatons que cette représentativité n'est pas respectée dans les médias. Si on voulait que ce soit le cas, il faudrait évidemment (puisque nous sommes dans une période de réforme) que les Assemblées se penchent sur ces problèmes et qu'elles modifient le statut des médias de services publics de telle façon à ce qu'ils garantissent une représentation équilibrée juste et diverse des opinions. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
05.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
07.
Attentat de Strasbourg : la vérité émerge sur la cas de Mehdi Chekatt
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
05.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zombikiller
- 20/07/2018 - 20:34
A ciara
Vous parodiez une bonne phrase de Coluche : quand je pense qu'il suffirait que les gens n'achètent plus pour que ca ne se vende pas.
Ces gens sont accros à l'audience panel et autre connerie. Quand ils vont se rendre compte que les parts de marché s'effondrent ce va swinguer. Europe 1 chute depuis plusieurs année avec la bienpensance et des contenus insipides.
ciara
- 20/07/2018 - 19:23
Boycottons
boycottons RTL. C'est la seule chose à faire. sans auditeurs ils ne sont rien. Plus de pub, plus de pognons, plus d'audience.
Yves3531
- 20/07/2018 - 10:05
Pas un média audiovisuel pour rattraper l’autre...
travaillant par le passé 2 ans à Genève, je n’avais accès là où j’habitai qu’à France Inter, un supplice; revenu en France, je passe sur Europe, la « bien pensance » à sens unique de la station s’accentuant avec le temps, je passe sur RTL avec la petite lumière dans la nuit Zemmour; rideau sur RTL donc désormais. Restent, malgré la bêtise crasse et prétentieuse de Bourdin, quelques lueurs et bouffées d’oxygene avec aux grandes gueules quand même un petit tiers d’intervenants hors pensée conforme et un excellent Brunet libre aux opinions affichées ... pour combien de temps ce micro-espacé de liberté ...?!!!