En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

04.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

05.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 2 min 43 sec
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 3 heures 23 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 5 heures 27 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 16 heures 54 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 19 heures 54 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 21 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 1 heure 21 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 4 heures 38 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 5 heures 13 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 15 heures 59 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 19 heures 13 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 20 heures 26 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 21 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 23 heures 6 min
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Requiescat in pace

Enterrement du CAP 22 : mais au fait, qu’avaient fait les pays qui ont inspiré le rapport secret (et réussi à réduire leurs dépenses publiques sans drame) ?

Publié le 18 juillet 2018
Le rapport CAP 2022 va devoir attendre, le Premier ministre a fait comprendre qu'il n'était plus à l'ordre du jour. Mais au cas où il lui viendrait à l'idée de le ressortir du placard, voilà ce qu'il pourrait donner.
Erwann Tison est le directeur des études de l’Institut Sapiens. Macro-économiste de formation et diplômé de la faculté des sciences économiques et de gestion de Strasbourg, il intervient régulièrement dans les médias pour commenter les actualités liées...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwann Tison
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwann Tison est le directeur des études de l’Institut Sapiens. Macro-économiste de formation et diplômé de la faculté des sciences économiques et de gestion de Strasbourg, il intervient régulièrement dans les médias pour commenter les actualités liées...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le rapport CAP 2022 va devoir attendre, le Premier ministre a fait comprendre qu'il n'était plus à l'ordre du jour. Mais au cas où il lui viendrait à l'idée de le ressortir du placard, voilà ce qu'il pourrait donner.

Atlantico : Regrettez-vous que le gouvernement ait choisi de ne pas publier le rapport "Cap 2022" ? A votre avis, comment se fait-il qu'Edouard Philippe ait choisi de ne pas s'emparer de ces propositions, qui semblent pourtant rejoindre l'objectif fixé pour le quinquennat ?

Erwann Tison : Bien évidemment que c’est regrettable tant ce rapport est primordial pour l’indispensable réforme de la fonction publique qui doit se tenir au cours du quinquennat. On ne peut qu’espérer qu’il soit juste mis en « stand-by » pour le moment, et qu’il sera « déterré » à un moment plus propice à sa communication, en dehors de l’été et de la Coupe du Monde, afin qu’il ait plus d’écho dans l’opinion et puisse ainsi nourrir un véritable débat public.

Le Figaro révèle que les auteurs du rapport se sont nettement inspirés des réformes de l'Etat conduites notamment dans certains pays scandinaves ou au Canada. De quelles réformes en particulier ?

Il semble déjà y avoir une volonté de s’attaquer au périmètre global de l’Etat et non réalisé des coups de rabots comme nous avions l’habitude de faire depuis de nombreuses années. C’est en cela que la réforme semble être de grandes ampleurs, pour la première fois en 3 décennies, on s’interroge sur le rôle réel de l’Etat et la pertinence de son intervention dans tel ou tel secteur de notre société.

Le rapport veut reproduire l’exemple Suédois, en ce qui concerne notamment le recrutement des agents publics. Depuis les années 1990 (date du tournant libéral suédois), 90% des recrutements d’agents publics se sont fait sur des contrats de droits privés, par le biais d’agences gouvernementales. De même, les régimes spéciaux ont été abolis. La Suède a également développé 343 agences gouvernementales, ayant chacune un ministère de tutelle, et dotée d’un budget propre, qui sont chargées la politique du gouvernement. Ces réformes ont notamment permis à la Suède de diminuer ses dépenses publiques de plus de 15 points de PIB. La volonté française d’assouplir le statut de fonctionnaire et de remplacer certains ministères par des agences publiques est un mimétisme du modèle suédois.

En ce qui concerne le Canada, c’est le volet rémunération à la performance qu’il est ici suggéré de copier. En adoptant des stratégies managériales innovantes et des rémunérations au mérite, la fonction publique canadienne a pu attirer de nombreux talents du secteur privé et moderniser profondément son action.

Et plus précisément, la France doit-elle prendre exemple sur les réformes du statut des fonctionnaires dans ces pays ? Faut-il supprimer "l'exception française" du statut de la fonction publique ?

Le rapport semble sous-entendre qu’il faut mettre fin à cette exception qui est bien trop rigide. Les actifs d’aujourd’hui connaissent en moyenne 5 entreprises durant leur carrière, il est normal que les agents publics puissent également évoluer dans d’autres sphères. Le fait de supprimer le statut permet d’avoir plus de liberté et de flexibilité dans l’approche de la fonction publique, tout en diminuant efficacement la dépense publique. Est-il pertinent qu’un Community manager dans une administration publique jouisse de l’emploi à vie ? Personnellement je ne pense pas. Le statut doit être supprimé, excepté pour les missions régaliennes de l’Etat, qui pour la plupart n’y ont pas accès (les militaires sont sous CDD par exemple).

S'agit-il seulement de faire des économies ? Ou, au-delà de la trajectoire budgétaire, de refonder complètement notre modèle d'action publique ?

On est au-delà de la nécessité de faire simplement des économies budgétaires. Bien entendu que dans un Etat endetté à hauteur de 100% de son PIB, il est primordial de faire de réduire la dépense publique. Mais le simple coup de rabot ne fonctionne plus. Pire, il n’est pas compris par les citoyens, comme en témoigne l’échec de la communication autour de la réduction de 5€ des APL. Il faut repenser le périmètre d’action de l’Etat, choisir les missions qu’il doit absolument réaliser et celles qu’il peut se permettre d’externaliser auprès du secteur privé. Cela sous-entend de ne pas confondre fonction publique et service public. Un fournisseur d’accès à internet rend un service public et pour autant il appartient au secteur privé. Un transfert de compétences du public vers le privé doit être opéré en bonne intelligence pour rationaliser l’action de l’Etat !

Une fois encore, il est question de réforme territoriale, et de suppression des doublons entre l'Etat et les collectivités. Il reste donc encore des réformes à faire dans ce domaine ?

On est très loin du compte ! La loi NOTRE qui était censé corrigé ces doublons n’a fait au contraire que les accentuer. On a le don en France pour empiler les strates administratives incompréhensibles. Il n’est pas étonnant qu’un de nos desserts préférés soit le mille-feuilles. Il est temps d'en finir avec ces doublons, on gagnerait en efficacité à le faire. Mais cela sous entend aussi de déposséder certaines administrations de leurs prérogatives. Et cela, c'est une autre paire de manche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

04.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

05.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Baruch
- 19/07/2018 - 20:07
Pétain et l'ultra-libéralisme
Cher Ganesha, je vous suggérais des vacances dans mon dernier message. Me permettrez-vous d'y ajouter un conseil ? Vous devriez profiter de ce repos bien nécessaire pour lire, car mêler les "ultra-libéraux" aux nostalgiques du maréchal Pétain relève d'une vision pour le moins inédite de l'histoire de France. Quelques bons livres d'histoire des idées seraient indiqués. Vous pourriez par exemple lire "La cause du peuple" de Patrick Buisson ; vous y verrez ce que pense un nostalgique de la France éternelle et de la "terre qui ne ment pas". On est assez loin du libéralisme - on est même à l'opposé. Lecture peu plaisante à mon goût, mais très intéressante. Enfin, une petite remise à niveau en arithmétique n'est peut-être pas inutile : le maréchal Pétain est arrivé au pouvoir en 1940, il y a donc 78 ans. Il en est parti quatre ans plus tard. Un jeune homme fanatique de sa politique devrait donc avoir au moins 95 ans : vous conviendrez qu'il ne doit pas s'en trouver beaucoup. Quant à les imaginer, quasi-centenaires, pianotant des commentaires sur Atlantico, je demande à voir… Allez, sans rancune et bonnes vacances ! Cela vous fera le plus grand bien.
Ganesha
- 19/07/2018 - 13:10
Cloette
Vous n'êtes pas visée ! Vous avez simplement eu l'imprudence de dialoguer avec un des personnages les moins recommandables de ce site. Son texte aurait déjà pu vous alerter, et il a été nettement plus explicite dans ses commentaires sur d'autres articles. Apparemment, plusieurs ''ultra-libéraux'' d'Atlantico sont des octogénaires qui ont été de fervents partisans du maréchal Philippe Pétain pendant leur jeunesse.
Baruch
- 19/07/2018 - 13:08
@ Ganesha
Réformer ne veut pas dire supprimer : où avez-vous lu cela ? En obligeant l'Etat à se concentrer sur ses missions premières - dont la sécurité sociale - on le rend plus efficace. Il ne vient à l'idée de personne, sauf peut-être à quelques salauds, de supprimer la sécurité sociale. En revanche, si elle continue à creuser son déficit, elle ne pourra plus fonctionner. J'observe d'ailleurs qu'elle ne fonctionne pas bien. Réformer pour adapter et mieux faire fonctionner : le programme ne paraît pas absurde. Encore faudrait-il connaître les réformes envisagées pour en débattre : vos propos ne reposent que sur des suppositions, à moins que vous ne fassiez partie des initiés qui ont eu, suprême privilège, la possibilité de lire le rapport fantôme. Enfin, on peut raisonner sans être un ancien dirigeant de start-up, sans vivre dans un EPHAD, sans lire le Figaro, sans être un soutien de Macron et même sans avoir de chien à promener. Si vous m'y autorisiez, je vous conseillerais volontiers de prendre quelques jours de repos car vous me semblez assez confus(e) et fatigué(e). Cela vous évitera de passer à la sulfateuse quiconque n'est pas de votre avis, cher(e) anonyme Ganesha