En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Inquiétudes du Vatican

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 13 heures 44 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 20 heures 56 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 21 heures 44 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 22 heures 6 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 1 jour 9 heures
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 16 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 18 heures 58 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 20 heures 24 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 20 heures 49 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 21 heures 4 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 22 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 1 jour 10 heures
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Quand on arrive en ville

Violence urbaines : ces bandes qui font chauffer l’été parisien

Publié le 16 juillet 2018
Plusieurs faits divers survenus au cours de ces derniers mois ont pu révéler l'existence de "bandes" sévissant à Paris. La capitale compterait ainsi une quinzaine de bandes en activité.
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérald Pandelon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire et avocat à la Cour d'appel de Paris, Gérald Pandelon est docteur en droit et docteur en science politique. Diplômé de Sciences-Po, il est également chargé d'enseignement. Il est également l'auteur de L'aveu en matière...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs faits divers survenus au cours de ces derniers mois ont pu révéler l'existence de "bandes" sévissant à Paris. La capitale compterait ainsi une quinzaine de bandes en activité.

Atlantico : Quelles sont ces bandes et quels sont les faits qui peuvent leur être reprochés ? En quoi l'été pourrait-être un terrain favorable à leurs actions ?

Gérald Pandélon : Trois caractéristiques définissent ces bandes particulièrement actives dans l'Est parisien. Leurs effectifs sont d'abord jeunes si l'on admet que la plupart des membres n'ont pas vingts ans, d'autre part, très violentes car lourdement armés, enfin, ne disposant d'aucune morale, car elles peuvent s'en prendre à n'importe qui, c'est dire également à des personnes très âgées, sans aucun ménagement. Leur seul but est l'intérêt recherché, tels des prédateurs avides. Je les connais bien pour en défendre certains, d'ailleurs ce que je vous écris ils me l'avouent sans scrupules dans mon cabinet. Ce qui les caractérise c'est de constituer d'une certaine manière un anti-milieu, car le grand banditisme corse notamment, se caractérise par des valeurs diamétralement opposées. Non seulement les membres de la "Brise de mer" sont relativement âgés, mais également ils ne s'en prendraient jamais à des personnes âgées, de surcroît innocentes, bien au contraire ils les protègent contre ce type de délinquants sans envergure, qu'ils qualifient de "racaille" ; enfin, le passage à l'acte criminel ne s'effectue qu'en dernier ressort, que lorsque tous les recours ont expirés et non comme un mode habituel de "communication", ce qui est le principe chez ces jeunes-là... On pourrait rajouter que tout membre de la Brise de mer essaie de se respectabiliser ou de s'embourgeoiser, en essayant de pénétrer les couches officielles de la société, en devenant chef d'entreprise, promoteur immobilier ou élu local, alors que les bandes de l'est parisien n'ont que mépris et haine envers ces franges plus officielles de la société. Mais au fond on ne devient que ce que l'on est. En effet, bien souvent, les membres du banditisme corse principalement bastiais sont des fils, neveux ou petits-fils de bourgeois qui sont devenus voyous davantage par choix que parce qu'ils avaient vraiment connu la faim, ce qui n'est pas le cas de ces jeunes franciliens (la plupart sont originaires du "9.3"), qui, eux, ont réellement connu la misère. Ils sont également différents par leur histoire, ils sont issus de l'immigration, et dotés d'un capital culturel bien inférieur à celui dont disposent les membres du banditisme corse, lesquels n'ont bien souvent rien à envier à un élève d'HEC ou Sciences Po... Étant pour ma part l'avocat habituel non seulement de ces derniers mais également des jeunes de l'est parisien, je puis largement en attester...

Ces bandes sont concentrées dans l'Est de Paris et sont décrites comme étant d'une violence rare. A qui s'attaquent-elles ? S'agit-il d'une guerre des gangs ou s'en prennent-elles également aux habitants de ces quartiers ? Le phénomène s'est-il accru ces dernières années ?

Le critère essentiel pour ses bandes, avant de se livrer à leurs exactions, c'est la particulière vulnérabilité de leurs proies, qu'elles soient des touristes peu enclines à se méfier de notre violence hexagonale ordinaire, que ce soient comme indiqué de personnes âgées, ou d'individus demeurant effectivement dans leurs quartiers dont elles connaissent les habitudes. J'ai en mémoire l'agression qu'a subie un viel homme de la part de son voisin de pallier, lequel subira outre une séquestration en bande organisée mais les plus atroces sévices, alors même que le septuagénaire avait pour habitude de rendre moults services à son agresseur et à sa famille. Autrement dit, ces jeunes- là ne respectent même pas ceux qui leur viennent en secours... Par conséquent, ce type de délinquance juvénile ne peut inspirer que le plus profond mépris ; et, lorsque des avocats les défendent , ils ne font qu'exercer leur métier, un métier qui est par essence schizophrénique.  Enfin, ce qui apparaît comme inquiétant c'est effectivement l'aggravation du phénomène, à telle enseigne qu'en l'absence d'une forte répression (puisque la prévention ne sert à rien et ne suscite que l'hilarité de ces jeunes), ces bandes vont se multiplier car n'en déplaise aux donneurs de leçons en chefs du parti du Bien, elles se nourrissent également de l'apport des récentes vagues de migrants qui, pour dramatiques que soient leurs situations individuelles, viennent grossir leurs rangs. 

Quels sont les moyens dont disposent les forces de l'ordre et la justice pour réagir ?

Nous avons appris à nouveau lors du défilé du 14 juillet que nous disposions de la quatrième armée la plus puissante du monde, que celle-ci était comme d'ailleurs nos forces de l'ordre en général, d'excellente qualité. Cette excellence tranche avec notre impuissance à juguler ces petits trafics de quartiers, à croire que par volonté politique et/ou choix prioritaire notre pays est plus doué à endiguer un important conflit sur des théâtres d'opérations extérieurs qu'à juguler ces petites bandes d'excités qui pourrissent la vie d'une majorité croissante de la population. Je crois sincèrement qu'il n'y a pas de réelle volonté publique politique à enrayer cette délinquance-là, par peur d'un embrasement encore plus important de ces cités sensibles, par absence de courage, par crainte surtout de se voir opposer la plupart des associations de défense des droits de l'homme, lesquelles, en définitive, préféreront toujours un délinquant à un représentant des forces de l'ordre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

02.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

03.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Inquiétudes du Vatican

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Borgowrio
- 18/07/2018 - 07:31
Le type même du bourgeois diplomé fossoyeur de la justice
Toute l'adresse de cet avocat véreux pour comparer la mafia corse avec les racailles des banlieues , une façon de minimiser les ravages causés par ses protégés qu'il défend grâce ce à l'argent public ( aide juridictionnelle ) . Ils ont connu la misère dit il et pourtant ils viennent par bateaux entiers pour connaitre cette misère là
Myriam50
- 17/07/2018 - 09:50
je vis en cité!
on ne parle pas que de ces jeunes barbares sauvages, mais pas un mot sur leurs parents....je vis depuis 1 an dans une ville- cité qui a reçu plusieurs milliers d' euros pour "une mutation de la ville"...sauf que rien ne mue. ils en sont resté au stade de "période de latence" chez Freud, où tt est la faute des autres avec le risque de personnalité déviante. Depuis 1 an je souffre du bruit, du manque de civisme, de voir autant d' agressivité dans les rues, d' extrême arrogance du "je suis chez moi, et "vous" cassez- vous à Neuilly si vous n' êtes pas contents de nos règles, de notre manière de vivre". ils me l'ont dit, une nuit où je suis descendue à 3h30 du mat pour demander à un jeune d' arrêter de faire du rodéo...alors oui, je vais partir, mais qu' ils ne se plaignent pas du manque de "mixité sociale". ILS N EN VEULENT PAS. C LEUR TERRITOIRE. et c'est très très grave...les maires , les élus, les politiques, TOUUUUS ne veulent rien voir rien entendre...pour moi c de la HAUTE TRAHISON. La France bientôt ne nous appartiendra plus...signée, Myriam, une franco marocaine qui veut vivre en France et non en territoire colonisé par des destructeurs des handicapés des neurones,des barbares
Anguerrand
- 17/07/2018 - 08:37
Quand les médias «  oublient » de montrer
les dégâts de plusieurs millions d’€ et le violences suite à la fête de la victoire de la France. Comme d’habitude « pas d’amagammes «. Ils font semblant de ne considérer que ce ne sont que de petites violences alors qu’il s’agit de faits très graves et coûteux, de policiers blessés mais ça personne ne s’en soucie.