En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

05.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

06.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

07.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

05.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

06.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 1 heure 22 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 2 heures 19 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Politique
Haute fonction publique

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

il y a 6 heures 7 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 19 heures 47 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 20 heures 54 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 21 heures 33 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 1 heure 59 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 3 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 3 heures 49 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 5 heures 51 min
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 19 heures 14 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 20 heures 35 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 21 heures 14 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 22 heures 16 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Justice

Simple rappel à l’ordre pour un vol de camion de pompier : une étincelle de laxisme judiciaire dans un baril de poudre régalien

Publié le 12 juillet 2018
Un jeune homme qui avait volé un camion de pompiers en pleine intervention s’est vu infliger un simple rappel à la loi. Une décision dangereuse.
Nicolas Moreau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un jeune homme qui avait volé un camion de pompiers en pleine intervention s’est vu infliger un simple rappel à la loi. Une décision dangereuse.

Dans le Jura, le 1er juillet dernier, deux jeunes ont dérobé un camion de pompiers. Première particularité, ce camion était en pleine intervention, les pompiers procédant à l’hélitreuillage d’un septuagénaire tombé dans des rochers. Deuxième particularité, les deux voleurs ont cru bon de se filmer et diffuser la vidéo de leur forfait sur les réseaux sociaux.

L’un des deux a par la suite ajouté la provocation à l’idiotie dans une nouvelle vidéo, en feignant des regrets avant d’afficher, hilare, sa pleine satisfaction pour ses actions. A-t-il seulement estimé les conséquences de ses actes ? A-t-il seulement réfléchi à ce qui se serait passé si les pompiers avaient ramené une victime en état d’urgence vers un camion qui avait disparu ? Probablement pas. Il est même incertain qu’il en soit intellectuellement capable.

L’indignation soulevée par la vidéo, et la mobilisation des réseaux sociaux, ont rapidement permis d’identifier ces jeunes. L’un des deux, qui s’était rendu, s’est finalement vu signifier un simple rappel à la loi par le parquet de Lons-le-Saulnier. Rien ne sera donc inscrit à son casier judiciaire. Aucune sanction ne lui sera infligée.

Cette décision tombe terriblement mal, dans un contexte explosif où les prouesses de l’équipe de France de football ne parviennent pas à faire oublier aux français le sentiment d’injustice qui les hante. Ainsi, celui qui sera flashé à 85km/h sur une départementale sera plus lourdement puni qu’un voleur qui a mis en danger la vie d’autrui. Quel meilleur moyen de saper la confiance dont nos institutions devraient jouir ? Quel meilleur moyen d’encourager les délinquants à profiter de leur sentiment d’impunité ? Dangereuse dérive.

Plus dangereuse encore est l’exaspération de nos forces de police, dont les conditions de travail se dégradent au jour le jour. Ces policiers qui doivent évoluer dans des commissariats insalubres et des voitures délabrées. Eux qui doivent subir les conséquences du drame de Nantes. Eux qui n’oublieront jamais Magnanville et l’assassinat de leurs deux collègues par un terroriste islamiste. Eux qui souffrent avec leurs camarades sauvagement agressés, en dehors de leur service, début juillet. Eux qui n’ont plus le loisir de se détendre, ni en service, ni en dehors, et qui font face à une barbarie omniprésente. Eux dont la vocation ne tient plus qu’à un fil, fragilisée par ces cas où le travail de la police est balayé par une absence totale de sanction judiciaire. Le risque est grand, de voir cette exaspération se traduire en drames réguliers, alimentant un cercle vicieux de la violence.

 

Ces exemples de laxisme judiciaire mettent ainsi à mal l’autorité de l’Etat, et déresponsabilisent les délinquants, tout en maintenant la population et les forces de police dans un état d’exaspération qui ne peut aboutir qu’à une catastrophe.

 

Pourtant, les présidents et gouvernements s’enchainent, sans que la mesure du problème ne semble avoir été saisie. Les vieilles recettes sont ressorties des placards, la police de proximité fait son grand retour, les policiers sont équipés de tablettes, mais l’Etat ne comprend toujours pas où sont ses priorités.

Il s’agit pourtant bien aujourd’hui de remettre ces priorités en ordre. Une population ne crée pas un Etat pour organiser des Jeux Olympiques, attribuer des places en crèche, ou organiser une fête de la musique. Une population monte un Etat pour formuler des lois encadrant les relations entre individus. Pour assurer l’application de ces lois, la justice est mise en place. La police assure la force de frappe de cette justice, et protège les citoyens des menaces intérieures, tandis que l’armée les protège des menaces extérieures. L’Etat lève des impôts pour assurer ces fonctions.

On nomme ces missions de police, de justice, d’armée, et de levée de l’impôt, les fonctions régaliennes. Elles constituent le rôle premier de l’Etat, et garantissent toutes les autres missions qu’il pourrait décider de s’attribuer.

A l’heure où la justice est exsangue et déboussolée, la police à bout, et l’armée ruinée, la situation est catastrophique. L’exaspération est généralisée, et l’explosion guette. Or, l’effondrement de ces fonctions régaliennes précipitera celle de toutes les autres fonctions que l’Etat a choisi d’assurer, et qu’il a choisi, par folie, de traiter en priorité.

L’urgence est réelle. Les fonctions régaliennes doivent immédiatement redevenir prioritaires.

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
REBDRAN
- 13/07/2018 - 06:43
Justice déconnectée
Et si la vieille personne secourue par les pompiers avait été la mère d'un juge, aurions nous eu la même absence de peine ?
vangog
- 12/07/2018 - 23:16
@zelectron Non, la bonne formule est...
« Dura sex met ton latex! « Et son latex, la justice gauchiste l’a enfilé depuis longtemps...
zelectron
- 12/07/2018 - 17:18
les juges ne savent plus juger, donc à virer !
DURA LEX SED LEX !