En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 42 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 10 heures 52 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 12 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 13 heures 55 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 14 heures 18 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 15 heures 14 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 19 heures 8 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 4 heures 30 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 9 heures 11 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 14 heures 3 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 14 heures 39 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 16 heures 18 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 19 heures 25 min
© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Post-Trumpium animal triste

Pourquoi l’idée d’une Angela Merkel leader du monde libre se révèle désormais clairement être l’illusion qu’elle a toujours été

Publié le 09 juillet 2018
Angela Merkel serait-elle devenue la nouvelle leader du "monde libre" depuis l'élection de Donald Trump ? Des paroles, des paroles, des paroles mais aucun acte qui permettrait de les cautionner.
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edouard Husson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Universitaire, Edouard Husson a dirigé ESCP Europe Business School de 2012 à 2014 puis a été vice-président de l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL). Il est actuellement professeur à l’Institut Franco-Allemand d’Etudes Européennes (à l’Université...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Angela Merkel serait-elle devenue la nouvelle leader du "monde libre" depuis l'élection de Donald Trump ? Des paroles, des paroles, des paroles mais aucun acte qui permettrait de les cautionner.

Après l'élection de Donald Trump, l'idée de l'incarnation du "monde libre" avait émergé à la faveur de la visite de Barack Obama à Angela Merkel en novembre 2016, au lendemain de la défaire de Hillary Clinton. Ben Rhodes, ancien conseiller du président Obama, indiquait pour sa part que la décision d'Angela Merkel d'être à nouveau candidate à sa succession avait été guidée par sa volonté de défendre "l'ordre libéral" en réaction à l'élection de Donald Trump. En quoi cette idée d'une Allemagne dirigée par Angela Merkel comme phare du "monde libre" était elle "curieuse" comme l'indique Kirk Bennett dans un article publié par The American Interest ? Notamment au regard de la position allemande concernant les questions de défense, ou de stratégie géopolitique ? 

Edouard Husson : Un véritable déni de réalité a suivi l’élection de Donald Trump. En fait, il est ancré, profondément, dans une sous-estimation constante de Trump. Depuis les primaires républicaines, on nous annonce que ça y est, c’est le début de la fin le concernant. Le déni de réalité est double: d’un côté, il consiste à refuser d’accepter que le peuple américain, dont on ne voit pas qu’il puisse être qualifié de “fasciste”, ait pu voter Trump; de l’autre, si l’on est sincèrement inquiet des possibles dérives du régime présidentiel américain, le déni consiste à ne pas prendre les moyens de construire un modèle alternatif. Il ne suffit pas de proclamer qu’Angela Merkel est le nouveau “leader du monde libre”. Il faudrait que les actes suivent les propos. Or, comme le souligne justement beaucoup d’observateurs américains, à commencer par Kirk Bennett, que vous citez, il n’y a aucun signe que l’Allemagne ait entraîné l’Europe, depuis deux ans, vers la constitution d’un véritable pilier européen de l’Alliance atlantique ou vers une défense européenne autonome. L’Allemagne n’est pas devenue la grande puissance diplomatique qui aurait pu servir de médiatrice dans la crise iranienne. L’Allemagne n’a pas véritablement su quoi faire de la main tendue par la Chine: adhérer à la “Nouvelle Route de la Soie” signifierait se réconcilier avec la Russie. De même, être en mesure d’impressionner les Américains dans un bras de fer diplomatique sur l’Iran ou un autre dossier ne pourrait venir que de dépenses augmentées dans le secteur de la défense. Pour avoir un minimum de crédibilité, l’Allemagne devrait atteindre les 2% du PIB consacré à l’effort de défense. Et puis, surtout, il faudrait avoir le courage politique et la possibilité de faire évoluer la politique budgétaire européenne. 

Comment cette idée a-t-elle pu s'étioler au fil des mois, et comment Emmanuel Macron a-t-il pu, au moins en apparence, tenter de s'approprier un tel rôle ? Avec quels résultats ? 

Emmanuel Macron a inversé la courbe budgétaire du budget de la défense français. Vous remarquerez cependant que la France ne reviendra qu’en 2025 à un budget militaire représentant 2% du PIB. C’est effroyablement lent comparé au rythme du monde actuel, au développement des armes hypersoniques russes en particulier. En fait, le président français a l’énergie d’un “leader du monde libre”; il exprime la vision d’une Europe-puissance; mais c’est une vision qui manque de plausibilité tant que la France et l’Europe seront pris dans l’étau des principes de gestion de la monnaie à l’allemande. Le monétarisme ordo-libéral est magnifique sur le papier. En pratique, il obtient l’opposé de son cousin anglo-saxon: l’économie européenne ne dispose pas des liquidités nécessaires à une forte croissance et à l’emploi. Du coup, les Etats ne sont pas en mesure de prélever l’impôt nécessaire au développement du budget de la défense. 

Comment arriver à dépasser cette question actuelle du leadership du "monde libre" ? En quoi la proposition faite par Kirk Bennett, dans son article, d'articuler une coopération entre Europe et Etats Unis sur des bases plus équitables pourrait-elle cohérente, notamment pour mettre fin à la trop grande dépendance actuelle des européens ? Une telle solution pourrait-elle être voir le jour politiquement parlant ? 

Dans le monde ouvert et polycentrique qui émerge depuis le décollage de la puissance économique chinoise et le redressement militaire russe, l’Europe doit repenser l’équilibre des puissances, qui appartient à sa tradition. L’Europe fait partie du monde polycentrique qui a émergé suite à l’ouverure du Mur de Berlin. D’abord, il nous faut une autre Europe, un nouvel équilibre européen. Nous ne pouvons pas accepter durablement le Mezzogiorno européen créé par la politique monétaire (que nous avons nous-mêmes mise en place!). Nous ne pouvons pas accepter l’ignorance des réalités méditerranéennes qui caractérise une partie de l’Europe du Nord. En partioulier, il faut une politique qui fasse que la Turquie respecte à nouveau l’Europe, au lieu de la défier de manière inadmissible comme le fait Erdogan. Il n’est pas possible d’être dans une situation de confrontation permanente avec la Russie, dont nous avons besoin, face à la Turquie et à l’Iran et, surtout, pour développer une relation réaliste avec la Chine. Vu l’absence de leadership européen - l’Allemagne en a les moyens mais non la volonté; la France en a la volonté mais non les moyens - il est évident que nous avons besoin des Etats-Unis, en particulier pour peser en faveur de la démocratie dans un monde où, potentiellement, la première puissance du monde à l’échéance de quelques années, la Chine, n’est pas une démocratie.  Vous avez raison, la question est moins celle du “leadership du monde libre”, qui restera évidemment américain, que du renforcement de ce monde libre, à commencer par l’Europe, continent affaibli. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires