En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© JOEL SAGET / AFP
Tout de passe-passe
Paris, l’auto-partage et Renault : le fantastique enfumage d’Anne Hidalgo pour tenter de faire oublier le naufrage Autolib'
Publié le 05 juillet 2018
Alors que la mort du service d'autopartage Autolib' est actée, la maire de Paris tente de cacher la poussière sous le tapis en annonçant à cor et à cri l'arrivée de son prétendu successeur, Renault. Des effets d'annonce prématurés qui ne visent qu'à tenter d'étouffer le scandale.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la mort du service d'autopartage Autolib' est actée, la maire de Paris tente de cacher la poussière sous le tapis en annonçant à cor et à cri l'arrivée de son prétendu successeur, Renault. Des effets d'annonce prématurés qui ne visent qu'à tenter d'étouffer le scandale.

Les causes de l’échec total d’Autolib’ ont été pour la première fois anticipées dans ces colonnes et dans celles de Delanopolis, bien avant que les médias « industriels » et Anne Hidalgo fassent mine de les découvrir. En résumé, le « modèle d’affaires », pour parler français, était mensonger : prévisions de trafic et de recettes sur-gonflées, coûts minorés, maintenance approximative, solutions techniques douteuses avec la batterie au lithium dont le bilan énergétique est déplorable.

Mais, comme dans tout ce que fait la mairie de Paris depuis l’arrivée au pouvoir de Delanoë puis de sa clonesse, l’essentiel était le coup de com’ et l’effet d’annonce. Passées les inaugurations, nos socialistes se soucient peu du réel qui a fini par les rattraper.

Il en sera de même pour Vélib’ 2 où Hidalgo est engluée dans un échec à répétition. A trop vouloir parader et trop vite lors du lancement d’un projet aguicheur, elle n’a pas fait vérifier les promesses des bonimenteurs qui ont emporté le marché. A menteuse, menteur et demi …

Le système d’accroche ne fonctionne pas, la gestion à distance est catastrophique, les vélos pour la plupart inutilisables quand bien même ils sont présents en stations. Si le système est encore en respiration artificielle, c’est uniquement parce que la ville n’applique pas les pénalités qu’elle devrait imposer à Smovengo. La complicité continue.

Pensez-vous que la mairesse de Paris aura au moins appris de tous ces déboires ? On pourrait le croire en l’entendant à nouveau forfanter sous les lambris de l’Hôtel-de-Ville lors d’une conférence de presse avec Renault pour annoncer l’arrivée du prétendu successeur d’Autolib’.

Flanqué de Thierry Bolloré, le curieusement nommé directeur général délégué de Renault, elle a donné dans l’amphigourique : «Ce qui se passe là est historique … une alliance entre un grand groupe industriel et une grande ville-monde qui veut garder sa force d'innovation et d'attractivité». Nous qui pensions que Bolloré, l’autre, était déjà à la tête d’un grand groupe …

Et que nous annonce cette alliance de la carpe socialiste et du lapin à losange ? Deux choses principales : une offre de VTC électrique et un service d'auto-partage de véhicules électriques en libre-service. Contrairement à Autolib’, nous dit-on, ce dernier ne dépendra pas de stations et les voitures, en majorité des Zoe, n'auront pas besoin d'être branchées constamment à une borne de recharge puisqu'elles auraient 300 kilomètres d'autonomie.

Miracle donc : «il n'y aura pas de contrat» explique Hidalgo et pas de risque contentieux comme avec Bolloré, l’autre.

Hmm … hmm. Si l’on comprend bien ces annonces, ces véhicules seront comme les vélos en « free floating » qu’on voit depuis quelques mois sur les trottoirs parisiens, du reste dégradés à un point tel qu’une entreprise a jeté l’éponge récemment et que peu sont disponibles.

Raisonnons simplement, comme ne le fait jamais Hidalgo.

Une voiture n’est pas un vélo. On ne peut la garer n’importe où, sur un trottoir. Il faut des places de stationnement. Donc de deux choses l’une : soit Renault bénéficie d’un accord avec la ville pour pouvoir garer ses véhicules n’importe où ou au moins sur les ex-emplacements Autolib’ à des coûts préférentiels. Soit les utilisateurs de Zoé vont devoir tourner et tourner pour trouver une place.

Dans le premier cas, il faut un contrat avec délibération du Conseil de Paris. Dans le second Renault comptera sur le calme des utilisateurs et les quelques parkings partenaires de son offre.

Bref, on est très loin de suppléer à la disparition d’Autolib’. Et donc ? Bingo ! Il ne s’agit encore une fois que d’un effet d’annonce par lequel Hidalgo essaie de masquer ses fiascos et sur lequel, ma foi, Renault surfe car cela ne lui coûte rien.

Un vrai boniment préélectoral.

Heureusement qu’Aimer Paris, l’association qui mettra tout ce petit monde dehors en 2020 et que j’ai l’honneur de présider, est là pour repenser un plan de circulation dont l’auto-partage n’est qu’un élément. Aujourd’hui, peu de grandes villes au monde sont aussi mal gérées que Paris. Il fallait bien que Delanoë et Hidalgo se distinguent.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 06/07/2018 - 16:22
certains (es) ferment les yeux
tant que la duègne recevra ce qu'il faut, comme il faut, où il faut, elle continuera à fermer les yeux