En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

07.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 9 heures 3 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 12 heures 5 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 12 heures 56 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 16 heures 13 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 19 heures 34 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 20 heures 7 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 9 heures 28 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 12 heures 30 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 14 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 15 heures 58 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 17 heures 57 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 18 heures 33 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 19 heures 30 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 20 heures 3 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 20 heures 26 min
Mines spatiales

Rêve ou réalité : Comment les astéroïdes sont en passe de devenir les mines du futur

Publié le 30 avril 2012
Planetary Ressources une nouvelle entreprise américaine a déclaré vouloir transformer les astéroïdes qui naviguent dans le voisinage de la Terre en mines. En effet, ces restes de planètes seraient très riches en métaux précieux, rares sur Terre. Le projet a déjà reçu le soutien du co-fondateur de Google Larry Page et du réalisateur James Cameron.
Jérémie Vaubaillon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérémie Vaubaillon est astronome adjoint à l'IMCCE (Institut Mécanique Céleste et de calcul des éphémérides) et à l'Observatoire Paris-Meudon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Planetary Ressources une nouvelle entreprise américaine a déclaré vouloir transformer les astéroïdes qui naviguent dans le voisinage de la Terre en mines. En effet, ces restes de planètes seraient très riches en métaux précieux, rares sur Terre. Le projet a déjà reçu le soutien du co-fondateur de Google Larry Page et du réalisateur James Cameron.

Atlantico : Planetray Ressources une nouvelle entreprises soutenue entre autres par le co-fondateur de Google et le réalisateur James Cameron a annoncé son projet d’exploiter très rapidement les minerais contenus dans les astéroïdes situés dans le voisinage de la terre. Si cette opération réussit on pourra réellement parler de ressources spatiales et aller chercher dans l'espace ce qui manque sur terre. Mais comment expliquer qu'ils soient si riche en métaux précieux ?  

Jérêmie Vaubaillon : Les astéroïdes peuvent être divisés en deux catégories : les astéroïdes rocheux et les astéroïdes métalliques. Ces deux types de compositions sont dues au fait qu'ils sont à la fois des embryons et des restes de planètes. En effet, à l’origine du système solaire, des milliards de corps très chauds se sont agglutinés lors du processus de formation planétaire, à ce moment la chaleur est telle que les corps se liquéfient et se refroidissent progressivement. Deux options sont alors possibles : les éléments composés de métaux plus lourds migrent vers le centre et les éléments rocheux plus légers restent à l’extérieur. Ce processus s’appelle la différenciation.

A ce moment de la formation on est toujours dans un système solaire très jeune, mais l’ennui c’est que ces particules sont très mobiles et s’entrechoquent très violemment et provoquent parfois l’explosion de la planète. De cette explosion sortent plusieurs morceaux et certains sont donc rocheux, d’autres entièrement métalliques et les derniers sont de nature intermédiaire.

Dans les environs de notre planète, existe-t-il des astéroïdes métalliques ?

Oui, mais comme tout est en mouvement, on retrouve toutes sortes d’astéroïdes partout. Donc au voisinage de la terre on a aussi bien des astéroïdes rocheux et métalliques.

L'idée de ces deux hommes et de leurs chercheurs est-elle complètement neuve ou les astrophysiciens en rêvaient-ils déjà ?

L’idée en soi n’est pas nouvelle. Dès que l’on a pu se rendre dans l’espace, elle a émergée soit depuis près de soixante ans. Ensuite concrètement, il faudrait détecter un astéroïde qui en vaille la peine car statistiquement on a plus de chances de trouver un astéroïde ferreux qu’un astéroïde véritablement composé de métaux précieux. Déjà, il faudrait s’assurer de détecter un astéroïde très riche en un métal rare sur Terre.

Comment détecte t-on la composition d’un astéroïde ?

Le moyen de détection de la composition d’un astéroïde est somme toute simple et ancien. Un télescope est pointé sur l'élément, la lumière qui émane de lui est analysée par le laboratoire et les scientifiques la font passer par un prisme qui la décompose en un arc-en-ciel de couleurs. On les étudie et selon les couleurs qui manquent ou qui sont en trop on détermine la composition de l’astéroïde.

Donc, si ces deux sociétés américaines sont réellement déterminées à mener à bien leur projet la première chose à faire est de mener une prospection attentive sur les éléments qui bougent dans notre système solaire, et je crois que ce n’est pas gagné. En effet, si on avait découvert un astéroïde en platine dans les alentours de la Terre, je pense que des expéditions ou des enquêtes scientifiques auraient déjà été menées à bien.

Quand bien même on arrive à trouver dans les environs de la terre un astéroïde riche en métaux précieux, se sont des éléments perpétuellement au mouvement, d’un point de vue logistique comment parvenir à les exploiter ?        

Je crois que ce sera le plus grand défi qu’auront à affronter les scientifiques qui travailleront sur cette question. Le fait qu’il bouge dans le système solaire à mon avis aura peu d’influence, mais la vraie question est comment vont-ils faire si cet élément tourne rapidement sur lui-même, parce que dans ce cas il devient très difficile de s’y accrocher. Il faudrait s’accrocher très solidement car en raison du manque de gravité, le moindre bond, le moindre choc éloignera les équipes d’astronautes.

Depuis quelques années la NASA étudie un moyen d’envoyer des hommes sur un astéroïde et la première chose à faire c’est d’y accrocher une sorte de grappin très puissant qui permet l’approche, ensuite il faut encore planter les forets qui accueilleront la grosse artillerie qui permettra d’extraire les minerais. Mais le gros problème est d’arriver à faire tout cela en apesanteur. C’est faisable mais cela demande un énorme investissement économique et bien sûr technologique.

Propos recueillis par Priscilla Romain

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
xavdr
- 02/05/2012 - 02:32
L'interviewé mentionne une

L'interviewé mentionne une difficulté, celle d'arrêter la rotation d'un astéroide. Il me semble qu'on doit pouvoir récupérer (donc absorber) son énergie cynétique avec des techniques magnétiques, quitte à saupoudrer l'astéroïde avec des matières permettant une interaction magnétique soit en elles même soit en composant un ruban conducteur autour de l'astéroïde. En outre tant qu'à faire de la SF on peut envisager d'utiliser des nanotech pour digérer un astéroïde et la force centrifuge serait alors le moyen d'exfiltrer la matière libérée aux échelles microscopiques.

La question est posée de savoir si cela sera jamais rentable. Il y a un arbitrage entre l'intérêt économique porté aux matériaux ainsi récupérés et l'intérêt économique des ressources mobilisées pour ce faire, parmi lesquelles les matériaux utilisés pour élaborer le matériel ou composer le carburant de l'expédition...
locke
- 01/05/2012 - 08:46
vive le privé !
Il nous feront le boulot bien mieux et pour moins cher que le public.
Mais il parait que dans ce domaine (astéroïde privé) il y a un vide juridique qui pourrai aussi poser problème.
Ravidelacreche
- 30/04/2012 - 11:58
les astéroïdes
Et c'est Cheminade qui pilote le vaisseau spatial ?