En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 1 heure 14 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 2 heures 49 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 5 heures 59 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 7 heures 34 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 7 heures 58 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 10 heures 15 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 19 heures 40 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 20 heures 55 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 22 heures 21 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 2 heures 4 sec
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 4 heures 16 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 7 heures 42 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 8 heures 9 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 10 heures 41 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 20 heures 13 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 21 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 1 heure
Moyen Orient

Pourquoi le plan du gendre de Donald Trump pour le Moyen-Orient introduit quelque chose de vraiment nouveau

Publié le 30 juin 2018
Lors de sa première interview accordée à un journal palestinien, Jared Kushner, l'envoyé spécial de la Maison Blanche au Moyen Orient a tenté d'établir un dialogue avec Mahmoud Abbas. Ces propos sont-ils réalistes ? Ces déclarations ont-elles des chances d'aboutir ?
Hagay Sobol est Médecin et Professeur des Universités. Très investi dans le monde associatif, il milite depuis de nombreuses années pour le dialogue interculturel. Elu, il est Conseiller PS dans les 11ème et 12ème arrondissements de Marseille, et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hagay Sobol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hagay Sobol est Médecin et Professeur des Universités. Très investi dans le monde associatif, il milite depuis de nombreuses années pour le dialogue interculturel. Elu, il est Conseiller PS dans les 11ème et 12ème arrondissements de Marseille, et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors de sa première interview accordée à un journal palestinien, Jared Kushner, l'envoyé spécial de la Maison Blanche au Moyen Orient a tenté d'établir un dialogue avec Mahmoud Abbas. Ces propos sont-ils réalistes ? Ces déclarations ont-elles des chances d'aboutir ?

Atlantico : Quels sont les propos de Jared Kushner tenus lors d'une interview à Al Quds, un journal palestinien ? Sont-ils réalistes?

 
Hagay Sobol : En tout premier lieu, avant même d’aborder le contenu de l’interview donné par le conseiller spécial du Président Donald Trump, c’est l’approche de Jared Kushner qui est résolument nouvelle. En effet, en s’exprimant dans un média palestinien, le quotidien Al Quds, et en répondant aux questions d’un journaliste palestinien, sans passer par l’intermédiaire des dirigeants de l’AP (Autorité Palestinienne), il s’adresse au peuple palestinien lui-même. Il démontre ainsi que ses intérêts et son avenir lui tiennent à cœur. A l’opposé du raïs palestinien vieillissant, Mahmoud Abbas, qui semble faire barrage. En effet, le Président de l’Autorité Palestinienne exclut pour l’heure toute rencontre avec des représentants américains et ne propose aucune perspective concrète, alors qu’âgé de 83 ans il n’a toujours pas préparé de succession. Ce qui laisse présager un avenir plus qu’incertain.
 
Le gendre de l’Homme le plus puissant de la planète, fait le constat que le leadership palestinien reprend en boucle les mêmes points depuis 25 ans et que cela n’a pas fait avancer la situation d’un iota. Il invite le Président Abbas à plus d’introspection en considérant qu’on ne peut sempiternellement accuser la partie adverse quand une situation est bloquée. Aussi, Jared Kushner ne tient-il pas un discours dogmatique mais pragmatique mettant en avant la prospérité économique qui d’après le Conseiller spécial est la seule à pouvoir à la fois apporter la sécurité et améliorer le bien-être des palestiniens et des israéliens.
 
Et, poursuit-il, s’il y a un désir sincère d’avancer, les investisseurs ne manqueront pas. Il invite les deux peuples, à encourager leurs dirigeants à prendre des décisions courageuses où chaque partie fera des concessions pour que ce qui sera gagné par tous soit infiniment supérieur à ce qui aura été concédé : « Vous méritez un avenir radieux. Le temps est venu pour les israéliens et les palestiniens de renforcer et recentrer leurs gouvernements, pour les engager à être ouverts à une solution et à ne pas avoir peur d’essayer. ».
 
Se montrant plus précis et incisif, Jared Kushner, n’exclut pas que le vieux raïs palestinien soit attaché à la paix, mais il doute que Mahmoud Abbas ait « la capacité ou la volonté de s’engager afin de conclure un accord ». Ces remarques sonnent comme un appel à l’Autorité Palestinienne à plus de réalisme et d’organiser une transition pacifique avant de se trouver dans l’urgence d’une guerre de succession, étant donné la santé précaire du principal intéressé, et que des extrémistes ne profitent de la situation pour l’aggraver encore plus.
 
 

Ces  déclarations ont-elles des chances d'aboutir ? Quelle a été la réaction de Mahmoud Abbas à cette interview ?

 
De manière prévisible, le leadership palestinien a rejeté en bloc toute proposition venant des américains considérés comme partiaux depuis l’annonce du transfert de l’Ambassade US à Jérusalem. Cependant, que ce soit pour les israéliens ou les palestiniens, le statu quo n’est pas une solution, bien au contraire. L’impossible réconciliation palestinienne sur fond d’ingérence iranienne à Gaza, conjuguées aux inconnues de l’après Abbas rendent la situation très inflammable.  Il s’agit d’un constat objectif qui devrait inciter toute personne raisonnable à agir.
 
Aussi, Jared Kushner, pour relancer une dynamique grippée depuis les accords d’Oslo, avait annoncé, sans pour autant en révéler le contenu, que le « plan de Paix Trump » était réaliste et consensuel et que « si le président Abbas veut revenir à la table, nous sommes prêts à nous engager; s'il ne l'est pas, nous diffusons probablement le plan publiquement. »
 
De fait, par la voix de son Conseiller, Donald Trump, et pour avoir plus de chance de se faire comprendre par tous, manie la carotte et le bâton en limitant, d’une part, l’important soutien américains aux palestiniens que ce soit des aides directs ou par le biais des agences Onusiennes et promet, d’autre part, une manne financière en cas d’accord entre l’Autorité Palestinienne et Israël.
 
 
 

Washington plancherait actuellement sur un projet de paix qui serait rendu public prochainement. A quoi s'attendre ?

 
En réalité, le plan de paix annoncé s’inscrit dans un ensemble plus global à l’échelle régionale dont certains éléments sont déjà effectifs de manière plus ou moins officielle. Le plus important étant le rapprochement entre Israël et les pays arabes sunnites pragmatiques, en premier lieux des quels, l’Egypte, la Jordanie et l’Arabie Saoudite, du fait de la menace existentielle que fait peser sur eux la politique hégémonique perse. Cette alliance est de loin beaucoup plus prioritaire que le soutien à la cause palestinienne, elle-même instrumentalisée par l’Iran qui finance le Hamas et le Djihad islamique ennemis jurés de Mahmoud Abbas.
 
Pour que cette coalition israélo-arabe puisse agir de manière plus efficace et au grand jour, les Etats sunnites ont besoin d’un accord rapide entre l’AP et Israël. Aussi, ne sont-ils plus disposés à soutenir l’intransigeance palestinienne que ce soit en Cisjordanie ou à Gaza. C’est ainsi que pour faire bonne mesure, on a vu fleurir des projets Grecques, Chypriotes et israéliens à destination de la population gazaouie, afin qu’elle s’affranchisse de ses dirigeants islamistes. Ces derniers maintiennent artificiellement la bande côtière dans une situation de pénurie en détournant l’aide internationale pour alimenter sa guerre contre l’Etat Hébreu, avec la bénédiction des Mollahs de Téhéran. Il a été proposé par exemple, d’exploiter un gisement gazier offshore sur les côtes de l’enclave palestinienne ou de créer un débouché maritime avec un port à Chypre pour Gaza.
 
Les potentialités économiques d’un accord de paix sont énormes à la fois pour la Cisjordanie et Gaza. Le revers de  la médaille est que cela entrainerait des changements politiques drastiques. Il est plus que certain que les premières victimes en seraient les groupes actuellement au pouvoir. Ces derniers vont tout faire pour s’y opposer, quel qu’en soient le prix et les conséquences.
 
Pour en revenir à l’AP, le message subliminal adressé à Abbas, est qu’il a l’opportunité d’écrire l’histoire et qu’en cas de refus, elle s’écrira sans lui. Et durant le périple de Kushner au Moyen-Orient, il n’est pas impossible que le fameux plan ait été discuté avec celui ou ceux qui pourraient lui succéder prochainement. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hagaysobol
- 02/07/2018 - 09:07
vangog
Le problème de la région est la multitude des intervenants. Les Gardiesn de la révolution et les mOllahs sont acculés, cela risquent de les pousser à agir via leus supplétifs, même si cela doit aboutir à une confrontation.
Pour Israël et les USA, la doctrine qui semble prévaloir est celle du conflit pour éviter la guerre. C'est à dire intervenir maintenant, alors que l'Iran n'a pas la bombe, après il sera trop tard...
vangog
- 01/07/2018 - 00:28
Les USA vont reprendre la main, très vite!
La pression sur l’Iran est mortelle pour le régime des mollahs- et les Palestîiens se doutent que, sans le soutien iranien, le Hamas est quasi mort...Donald joue un excellent jeu de poker, car les Palestiniens seront obligés d’accepter les propositions de Jared kushner , tôt ou tard...Donald fait avancer la paix à pas de géant! Ça change des petites manipulations gauchisantes du Président précédent...
hagaysobol
- 30/06/2018 - 23:10
Quand la situation est bloquée, il n'y a pas qu'un seul responsa
Marie-E,
Merci pour ce commentaire. J'essaye d'être factuel et argumenté. Et comme je le dis, en cas de blocage, la faute ne peut être toujours d'un côté...