En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 25 min 7 sec
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 1 heure 11 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 2 heures 6 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 6 heures 13 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 6 heures 52 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 19 heures 35 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 21 heures 46 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 23 heures 5 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 26 min 29 sec
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 1 heure 38 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 5 heures 52 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 7 heures 4 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 45 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 22 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 1 jour 42 sec
© Kirill KUDRYAVTSEV / POOL / AFP
© Kirill KUDRYAVTSEV / POOL / AFP
Prudence requise

Pourquoi les Occidentaux ne prennent pas assez au sérieux le discours de Poutine sur les avancées russes dans le nucléaire militaire

Publié le 28 juin 2018
Les élites dirigeantes françaises semblent complètement sous-estimer la puissance russe, alors que le pays possède pléthore de brillants jeunes ingénieurs et chercheurs.
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les élites dirigeantes françaises semblent complètement sous-estimer la puissance russe, alors que le pays possède pléthore de brillants jeunes ingénieurs et chercheurs.

Le premier mars 2018, le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé, au cours d’un discours annuel de politique générale, que son pays possédait désormais des armes nucléaires « invincibles », c’est-à-dire technologiquement plus avancées que celles qu’ont à leur disposition, l’autre superpuissance nucléaire, les Etats-Unis. Ce discours a été très largement commenté dans la presse Outre-Atlantique, créant une inquiétude patente chez les spécialistes de l’armement américain, l’arsenal dont disposerait Moscou étant réellement considéré comme supérieur à tout ce qui existe aujourd’hui, même si les autorités politiques de Washington tentent de minimiser la situation. Le très sérieux Washington Post parle même d’un effet « Sputnik » dans un article publié le 2 mars 2018, espérant que cette annonce contribue à une remise à niveau du nucléaire militaire américain, où les investissements ont été limités depuis la fin de la Guerre Froide dans un contexte de désarmement, faisant suite à l’application effective des différents traités sur la non-prolifération nucléaire.

Cependant, cette inquiétude légitime n’a guère touché les élites dirigeantes françaises, qui semblent complètement sous-estimer la puissance russe, alors que ce pays constitue, à l’heure actuelle, notre principal adversaire (« non déclaré » il est vrai) sur le continent européen puisque notre politique étrangère, dans le cadre de notre appartenance à l’Union Européenne et à l’OTAN, vise depuis plusieurs décennies à l’affaiblir. En conséquence, il ne faut pas s’attendre à des actions amicales de la Russie dans le futur. Il convient donc de ne pas répéter les erreurs du passé (l’Allemagne nazie d’Hitler prêtait à sourire au départ) et de prendre au sérieux le réarmement spectaculaire de l’empire eurasiatique, la crise syrienne ayant déjà montré concrètement ses nouvelles capacités en la matière.

En effet, l’élite française souffre d’un complexe de supériorité certain vis-à-vis de la Russie, qui a toujours était considéré comme un pays semi-barbare, pas vraiment européen, et donc technologiquement arriéré par rapport à l’occident, c’est-à-dire l’Europe occidentale et les Etats-Unis. Pourtant, au cours de la Guerre froide, ce qui s’appelait alors l’URSS a largement contribué à l’avancée de la science planétaire, réalisant de nombreuses premières (satellite, homme dans l’espace, station spatiale…). Au moment de sa chute, si l’URSS était en retard dans certains domaines, dont celui primordial de l’informatique, elle était en avance dans d’autres, comme les armes nucléaires et électromagnétiques, ce qui a été « oublié » par une historiographie officielle, qui a insisté, pour des raisons idéologiques, de manière exagérée sur la supériorité technologique de l’occident. Il n’apparaît donc guère surprenant que la réouverture des laboratoires militaires par Vladimir Poutine au cours des années 2000 conduisent, de nouveau, à des avancées technologiques dans les domaines où la Russie investit massivement, le pays bénéficiant de l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde et donc d’une pléthore de brillants jeunes ingénieurs et chercheurs. Ces avancées ne sont pas contradictoires avec un retard certain dans d’autres domaines, jugés moins stratégiques par le Kremlin. Il faut donc que les dirigeants français prennent au sérieux les affirmations de Vladimir Poutine.   

Il s’en suit que la posture militaire française doit être révisée. Malheureusement, le maintien de la dissuasion nucléaire est plus que jamais d’actualité (l’auteur de ces lignes comme tout un chacun aimerait vivre dans un monde sans risque nucléaire) et l’état-major ne doit pas uniquement consacrer ses réflexions stratégiques à la guerre asymétrique (lutte contre des guérillas ou des groupes terroristes), mais aussi se préparer à une éventuelle confrontation localisée en Europe orientale face à une armée puissante, comme c’était le cas pendant la Guerre Froide. Or, à l’heure actuelle, on voit mal comment une Union Européenne incapable de s’entendre sur un sujet, comme la crise des migrants, serait en capacité de mettre sur pied une force capable de résister à une intervention militaire russe massive à ses frontières, qui plus est sous la menace d’utilisation d’armes de destruction massive ultra-perfectionnées. Certains officiers de l’Otan affirment que la somme des troupes européennes est équivalente à l’armée russe, mais, ils oublient, un élément important, l’armée européenne n’existe que sur le papier et n’a pas de langue de commandement…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cagnotte
- 30/06/2018 - 09:35
corruption
ajm ton argument parait imparable et pourtant!
Tu dis qu'aux USA l'efficacité de la justice empêche toute corruption.
mais les élites de Washington on trouvé depuis longtemps la parade :ils l'ont légalisée! C'est w Bush qui a finalisé cette situation par une loi qui autorise des versements sans limite de somme aux candidats des élections présidentielles et du capitole.par ailleurs le lobbying est omniprésent.Il est évident que par ce système, l’ascenseur doit être renvoyé.Un des résultats est que tous les anciens présidents et les sénateurs sont pratiquement millionnaires et que les lois qui gênent le corporate power ne passent jamais.Par exemple Trump a été très aidé par les pétroliers pour sortir les usa de l'accord de Paris.
A M A
- 30/06/2018 - 09:19
ce sont toujours les c... qui ont raison
Quand en 1938 le jeune Capitaine Stelhin attaché Air à l'ambassade de Berlin soulignait les progrès colossaux de la Luftwaffe, on se gaussait à Paris devant les divagations de ce jeune homme.
Quand les Services annonçaient que tout semblait annoncer une percée allemande par les Ardennes, ce n'était que pure imagination.
Pas possible disait-on.
A Paris, on est si intelligent qu'on a toujours raison sauf que ce sont toujours les c... qui ont raison
tananarive
- 29/06/2018 - 20:58
La technologie Russe.
Le Koursk avaient de super torpilles, 100 Kilomètres heures, mais un joint d'étanchéité n'avait pas été changé dans les temps. On a vu le résultat. Les socialistes sont surtout fort en gueule et profitent de nos faiblesses.