En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

07.

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 9 heures 56 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 10 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 11 heures 20 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 13 heures 31 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 14 heures 15 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 15 heures 44 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 16 heures 16 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 17 heures 24 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 17 heures 47 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 18 heures 16 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 10 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 11 heures 6 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 12 heures 3 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 15 heures 34 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 15 heures 46 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 17 heures 19 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 17 heures 35 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 17 heures 55 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 18 heures 22 min
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
A la dérive

PC, LFI, NPA... Ces électorats communautaires qui tirent de plus en plus la gauche radicale hors du champ républicain

Publié le 14 juin 2018
Le maire de Bezons a déclenché une polémique en apposant la plaque « Allée de la Nakba » dans sa ville, en référence à l’exode des Palestiniens en 1948 lors de la création de l’Etat d’Israël.
Sylvain Boulouque
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Boulouque est historien, spécialiste du communisme, de l'anarchisme, du syndicalisme et de l'extrême gauche. Il est l'auteur de Mensonges en gilet jaune : Quand les réseaux sociaux et les bobards d'État font l'histoire (Serge Safran éditeur) ou...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire de Bezons a déclenché une polémique en apposant la plaque « Allée de la Nakba » dans sa ville, en référence à l’exode des Palestiniens en 1948 lors de la création de l’Etat d’Israël.

Atlantico : Le maire de Bezons a déclenché une polémique en apposant la plaque « Allée de la Nakba » dans sa ville, en référence à l’exode des Palestiniens en 1948 lors de la création de l’Etat d’Israël. Le Préfet a fait enlever cette plaque mardi, au motif qu'il s'agit d'une  « prise de position rompant avec le principe de neutralité républicaine".  Ce n'est pas la première fois que le maire déclenche des polémiques en marquant son soutien au peuple palestinien. Comment expliquer que les élus du parti communiste et d’autres mouvements comme le NPA affirment ce soutien de manière visible ?

Sylvain Boulouque : Le soutien au peuple palestinien est une stratégie de longue date au sein du parti communiste et plus largement des mouvements de gauche radicale. Dès la création d’Israël, le PC français s’est aligné sur la politique de l’URSS et  donner des noms de rues par « solidarité » est une tradition historique qui n’a rien de surprenant Par ailleurs, tous les partis ou familles politiques pratiquent des choix orientés en la matière.  La réaction du préfet en revanche est plus étonnante, car il est très rare qu’une telle interdiction soit prise contre un maire.

Cette semaine également, le rappeur Médine a été défendu par la députée de la France insoumise, Danièle Obono. Elle a déclaré au sujet de son concert au Bataclan : "pourquoi ça me choquerait ? C’est un chanteur qui se produit dans une salle de spectacle. Et voilà." Que révèlent ces prises de positions, qui par ailleurs n'ont pas été commentées par le parti de Jean-Luc Mélenchon ? S'agit-il d'une stratégie électoraliste ?

Danièle Obono a toujours eu une démarche personnelle, elle est proche des Indigènes de la République et dans la mesure où Médine n’est pas fermé à ces mouvements, elle le défend naturellement. Par ailleurs elle représente un courant minoritaire de la France Insoumise et  si Jean-Luc Mélenchon ne commente pas ses déclarations, cela ne veut pas dire qu’il la soutient. Son parti est composé d’électrons libres et aussi différents que François Ruffin peut l’être de Danièle Obono.  Il faut avoir à l’esprit que Mélenchon a passé un contrat avec les députés éligibles de la FI avant d’être élus pour constituer un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Or si ce groupe devait entrer un conflit sur le terrain idéologique et connaître des départs, il risquerait très vite de ne plus avoir le nombre de députés nécessaires pour exister. 

Danièle Obono et Marwan Muhammad, ex porte-parole du Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF), tiennent une conférence commune le 13 juin sur le thème des « violences policières », fondée sur la "convergence des luttes entre musulmans et militants de gauche". Cette stratégie a-t-elle un sens pour la FI ?

A l’image du parti communiste, cela correspond à une stratégie de défense de l’opprimé,  victime du système capitaliste et de la brutalité de l’Etat. Les musulmans incarnent pour la gauche radicale une nouvelle forme de prolétariat sur lequel ils fondent leurs actions militantes et dénoncent l’ordre établi. Le PC a eu cette stratégie lors du congrès de Bakou en 1920 avec les peuples d’Orient, et en Iran en 1979 également, pour renverser le Shah. Mais encore une fois, ces positions ne reflètent pas l’électorat de la FI, qui est dans sa grande majorité fondamentalement laïc, tout comme son président qui fustige toutes les religions. L’électorat de la FI est composé en majorité de personnes issues des classes moyennes à fort éduquées, souvent urbaines et culturellement « ouvertes ». Leur conception de la laïcité n’est sans doute pas intransigeante mais leur attachement aux valeurs républicaines est une donnée importante dans leur non-adhésion aux courants communautaristes de la gauche radicale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 14/06/2018 - 16:23
tous des ordures !!
aujourd'hui la France a voté la résolution à l'ONU contre Israel... tous les lécheurs de babouches nous pourrissent la vie et les français vont se révolter, tout le monde en a ras le pompon..
quelle honte, tous ces collabos !

REVERJOVIAL
- 14/06/2018 - 15:21
Communisme avec mensonge et propagande historique
Tient donc la religion n'est plus l'opium du peuple pour cette gauche anti cléricale qui bafoue ses principes et son idéologie au nom de la haine de l'Occident et du capitalisme. Qu'ils se méfie pour un musulman un athée est le pire ennemie !
ajm
- 14/06/2018 - 14:45
Logique.
L'électorat de FI ( extrême gauche en général ) est très fort précisément dans les régions où l' electorat " musulman" est très présent : région Marseillaise, banlieues nord de Paris etc.. C'est assez logique.