En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© DAMIEN MEYER / AFP
Mobilisation
Blocages en série : faisons de l’Etat de droit une ZAD !
Publié le 13 juin 2018
De la "République de Tolbiac" à la ZAD de Notre-Dame-des Landes, en passant par le blocage des centres d'examens par l'UNEF, ces derniers mois ont été marqués par des modes de contestations qui bafouent l’état de Droit. De quoi s'inquiéter pour la santé de notre démocratie...
Après un début de carrière en cabinet ministériel sous les gouvernements Raffarin et de Villepin, Guillaume Labbez devient Conseil en communication et en affaires publiques et Maître de conférences en Négociation à l'école d'Affaires publiques...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Labbez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après un début de carrière en cabinet ministériel sous les gouvernements Raffarin et de Villepin, Guillaume Labbez devient Conseil en communication et en affaires publiques et Maître de conférences en Négociation à l'école d'Affaires publiques...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De la "République de Tolbiac" à la ZAD de Notre-Dame-des Landes, en passant par le blocage des centres d'examens par l'UNEF, ces derniers mois ont été marqués par des modes de contestations qui bafouent l’état de Droit. De quoi s'inquiéter pour la santé de notre démocratie...

Genèse du blocage : 

 
La reconversion de la raffinerie de La Mède illustre cette situation. En 2015, Total annonçait la fermeture de cette raffinerie, pas assez rentable pour maintenir un niveau d’activité préservant les 450 emplois du site. Depuis, le gouvernement a obtenu du pétrolier qu'il en fasse une  bioraffinerie, permettant de sauvegarder près de deux tiers des emplois ! Le 16 mai dernier, ce projet était validé par Nicolas Hulot, permettant le lancement de l’activité sur le site. 
 
Plutôt que de se réjouir de cette réussite qui sauve un territoire, des familles, des sous-traitants, certaines ONG et syndicats agricoles ont préféré s'élever contre cette décision au motif que Total utiliserait majoritairement de l’huile de palme importée de Malaisie au sein de la bioraffinerie, au détriment de la filière française du colza ou du tournesol.  
 
Si ces syndicats agricoles ont le droit de manifester, de contester et d'user de leur liberté de parole comme bon leur semble, il est inacceptable de les voir bloquer les dépôts de carburants et les raffineries du pays. La défense du monde agricole mérite mieux que la violence, et les faux arguments !
 

Genèse du blocage : 

 
La reconversion de la raffinerie de La Mède illustre cette situation. En 2015, Total annonçait la fermeture de cette raffinerie, pas assez rentable pour maintenir un niveau d’activité préservant les 450 emplois du site. Depuis, le gouvernement a obtenu du pétrolier qu'il en fasse une  bioraffinerie, permettant de sauvegarder près de deux tiers des emplois ! Le 16 mai dernier, ce projet était validé par Nicolas Hulot, permettant le lancement de l’activité sur le site. 
 
Plutôt que de se réjouir de cette réussite qui sauve un territoire, des familles, des sous-traitants, certaines ONG et syndicats agricoles ont préféré s'élever contre cette décision au motif que Total utiliserait majoritairement de l’huile de palme importée de Malaisie au sein de la bioraffinerie, au détriment de la filière française du colza ou du tournesol.  
 
Si ces syndicats agricoles ont le droit de manifester, de contester et d'user de leur liberté de parole comme bon leur semble, il est inacceptable de les voir bloquer les dépôts de carburants et les raffineries du pays. La défense du monde agricole mérite mieux que la violence, et les faux arguments !
 

Genèse du blocage : 

 
La reconversion de la raffinerie de La Mède illustre cette situation. En 2015, Total annonçait la fermeture de cette raffinerie, pas assez rentable pour maintenir un niveau d’activité préservant les 450 emplois du site. Depuis, le gouvernement a obtenu du pétrolier qu'il en fasse une  bioraffinerie, permettant de sauvegarder près de deux tiers des emplois ! Le 16 mai dernier, ce projet était validé par Nicolas Hulot, permettant le lancement de l’activité sur le site. 
 
Plutôt que de se réjouir de cette réussite qui sauve un territoire, des familles, des sous-traitants, certaines ONG et syndicats agricoles ont préféré s'élever contre cette décision au motif que Total utiliserait majoritairement de l’huile de palme importée de Malaisie au sein de la bioraffinerie, au détriment de la filière française du colza ou du tournesol.  
 
Si ces syndicats agricoles ont le droit de manifester, de contester et d'user de leur liberté de parole comme bon leur semble, il est inacceptable de les voir bloquer les dépôts de carburants et les raffineries du pays. La défense du monde agricole mérite mieux que la violence, et les faux arguments !
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
02.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Libéraux en peau de lapin : pourquoi la polémique autour de François-Xavier Bellamy en dit long sur le raidissement des soit-disant « modérés »
06.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
07.
Mort du Comte de Paris : et la porte du placard de l’Histoire se ferma sur les Orléans
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 13/06/2018 - 19:36
Si l’état de droit est bafoué...
c’est qu’il aime ça!...200 fascistes-zadistes font la nique à la Ripoublique, mais la préfète n’a toujours pas trouvé la solution finale pour déloger les malpropres... Le spectacle des universités saccagées par une poignée de fascistes rouges fut un ravissement pour les con-tribuables à qui on répète depuis l’avènement du socialisme, que l’éducation manque de moyens...quand aux privilégiés de la SNCF,en dénaturant sa loi toujours plus, l’état les encourage à persévérer dans leurs blocages ...alors, ils continuent, jusqu'à dénaturation totale...voilà ce qu’est le Macronisme: un sanscouillisme total!