En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 4 heures 18 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 5 heures 16 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 6 heures 6 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 8 heures 22 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 12 heures 15 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 13 heures 33 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 14 heures 13 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 4 heures 47 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 5 heures 42 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 6 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 8 heures 13 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 10 heures 14 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 11 heures 21 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 14 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
De l'expérience

Pourquoi le travail post-retraite est indispensable à l'économie française

Publié le 12 juin 2018
Le Projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel pose la question du travail post-retraite, la question de la longévité au travail et du rôle du retraité est de plus en plus importante.
Caroline Young est diplômée HEC de l’université de Lausanne, possède un DEA en démographie économique de l’IEP Paris et un MBA de l’IESE Business School à Barcelone. Elle a commencé sa carrière en tant qu’Analyste en fusions acquisitions chez Schroders,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Effront est diplômé de l’École Polytechnique Fédérale de Zurich. Il possède une longue expérience de conseil en organisation : 5 ans chez Andersen Consulting, 3 ans au sein du groupe Richemont, 3 ans chez KPMG Peat Marwick. En 1999, il fonde...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Caroline Young
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Caroline Young est diplômée HEC de l’université de Lausanne, possède un DEA en démographie économique de l’IEP Paris et un MBA de l’IESE Business School à Barcelone. Elle a commencé sa carrière en tant qu’Analyste en fusions acquisitions chez Schroders,...
Voir la bio
Gilles Effront
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Effront est diplômé de l’École Polytechnique Fédérale de Zurich. Il possède une longue expérience de conseil en organisation : 5 ans chez Andersen Consulting, 3 ans au sein du groupe Richemont, 3 ans chez KPMG Peat Marwick. En 1999, il fonde...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel pose la question du travail post-retraite, la question de la longévité au travail et du rôle du retraité est de plus en plus importante.

Alors que le 11 juin commence l’examen à l’Assemblée nationale du Projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », que le 18 le projet de loi " pacte " sera à l’ordre du jour du Conseil des ministres, et qu’une nouvelle réforme des retraites s’amorce, interrogeant chacun sur les conséquences de la longévité au travail et de sa place dans nos vies, de nouvelles pratiques éclairantes émergent en entreprises. 

Encore méconnus ou incompris en France, ces modes de management sont une chance pour nos entreprises, une aubaine pour la société et une source de jouvence pour les principaux intéressés.

De quoi s’agit-il ? Rien de moins que de proposer à de jeunes retraités de revenir le temps d’une mission apporter leurs compétences à l'entreprise, qui s’avoue souvent démunie après le départ de ses forces vives. 

Aujourd’hui, les effets du choc démographique lié au départ à la retraite des baby-boomers se font sentir. Les pertes de compétences pointues dans l’industrie sont réelles. Les entreprises ont besoin de garder les activités à forte valeur ajoutée en France malgré la pénurie d’ingénieurs, et les jeunes entrants dans le marché du travail de bénéficier des transferts de compétences de leurs aînés. 

Quand on sait que l’un des défis majeurs des entreprises pour la prochaine décennie est l’accès à la compétence, on comprend qu’il y a urgence. Les retraités compétents et désireux de poursuivre une activité professionnelle doivent être considérés pour ce qu’ils sont : une ressource stratégique. 

Il faut 10 ans pour concevoir un train, une centrale nucléaire, un avion, qui seront exploités durant 30 ou 40 ans. Or, les jeunes ne connaissent pas les technologies du temps de l'analogique et les ingénieurs n'ont pas été formés en nombre suffisant pour que le transfert des savoirs ait lieu entre les générations.

En dégraissant son industrie, l'Europe a calmé la finance. Mais le départ des compétences chevronnées l'a fragilisée face à la concurrence. Les mesures d'âge ont diminué ses capacités à reprendre des parts de marché. Des marques françaises ont délocalisé leur fabrication. Elles se replient sur des fonctions d'assembleur, de concepteur, produisant dans les pays à bas coût. La posture est délicate. La Chine et l'Inde forment des millions d'ingénieurs. Les transferts occidentaux de technologie leur donnent un sérieux coup de pouce pour gagner la capacité totale à concevoir, produire, entretenir et... conquérir les marchés. Ces pays investissent massivement en R&D, contrairement à la France et au Royaume-Uni par exemple, qui ne nourrissent pas d'intérêt véritable pour une industrie structurée liée à la formation, notamment par l'apprentissage. 

Or, on l'a dit, on ne forme pas assez d'ingénieurs et de techniciens en Europe. Qui plus est, Ils ne restent pas dans la technique mais s'orientent vers le commercial ou le conseil.

Et Les retraités dans tout ça ? Ils veulent se sentir utiles, intégrés. Préférer l'activité professionnelle au bénévolat n'est pas forcément une question de gains. En France, le milieu associatif n'offre pas toujours le professionnalisme à même de satisfaire des travailleurs épris d'efficacité. Les boomers n'ont pas fini d'étonner car 50% d'entre eux disent vouloir maintenir une activité après la retraite. 

Les entreprises et les individus commencent à montrer moins d’a priori concernant l’allongement des carrières et c’est une bonne nouvelle. Nous ne sommes qu’au début d’une profonde mutation de nos sociétés, dans lesquelles les personnes resteront plus longtemps intégrées dans le monde du travail et pourront, pour ceux qui le souhaitent, mener une retraite professionnellement active. 

Le génie humain est l'énergie majeure de l'entreprise, son futur. Le contexte économique et la situation des retraites justifient plus que jamais le travail post-retraite qui ouvre un avenir économique, social et intergénérationnel plus équilibré.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 12/06/2018 - 09:44
Faut relativiser car si je
Faut relativiser car si je suis d´accord avec cette analyse pour ce qui concerne le secteur privé, je suis contre son application dans le public ou on a tout intéret à ne pas conserver trop longtemps cette génération de soixanthuitards syndiqués .