En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
light > Société
nouveau système de don
L'arrondi sur salaire de plus en plus répandu en France
il y a 8 min 14 sec
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 1 heure 6 min
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 2 heures 57 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude américaine qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 6 heures 28 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 20 heures 54 min
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 22 heures 24 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 23 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 58 min 33 sec
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 2 heures 13 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 3 heures 35 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 4 heures 19 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 5 heures 46 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 6 heures 21 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 6 heures 41 min
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 21 heures 45 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 23 heures 9 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 1 jour 24 min
© ASIT KUMAR / AFP
© ASIT KUMAR / AFP
A vaincre sans péril

Sommet Trump: King Jong Un : la Corée du Nord n’est elle qu’un tigre de papier surestimé ?

Publié le 12 juin 2018
La rencontre à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un le 11 juin devrait aboutir à la signature d'un document d'accord. Donald Trump s'est dit très satisfait.
Le Général de brigade aérienne Jean-Vincent Brisset est directeur de recherche à l’IRIS. Diplômé de l'Ecole supérieure de Guerre aérienne, il a écrit plusieurs ouvrages sur la Chine, et participe à la rubrique défense dans L’Année stratégique.Il est l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Vincent Brisset
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Général de brigade aérienne Jean-Vincent Brisset est directeur de recherche à l’IRIS. Diplômé de l'Ecole supérieure de Guerre aérienne, il a écrit plusieurs ouvrages sur la Chine, et participe à la rubrique défense dans L’Année stratégique.Il est l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La rencontre à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un le 11 juin devrait aboutir à la signature d'un document d'accord. Donald Trump s'est dit très satisfait.

Atlantico : En ce jour de rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un, dans quelle mesure le risque lié à la course vers une guerre nucléaire de la part de la Corée du Nord pourrait-il être exagérée ? En quoi la rationalité du régime de Pyongyang, et sa dépendance vis à vis de la Chine pourraient-elles infléchir le degré de cette menace ? 

Jean-Vincent Brisset : La première chose à dire est que le risque d'une guerre nucléaire est la négation de la dissuasion, que cela soit de la dissuasion du fou au fort ou celle du fort au fort. Cela est quelque chose qui n'existe pas vraiment. L'usage de l'arme nucléaire, c'est l'échec de la dissuasion. Dans cette logique de dissuasion, ce qui est indispensable, c'est de posséder l'arme nucléaire, de dire que l'on dispose d'une arme crédible, et surtout pas de l'utiliser. 

La rationalité du régime de Pyongyang est quelque chose de complexe à appréhender dans notre manière de voir les choses mais cela l'est mois lorsque l'on essaye d'analyser un peu la situation. Nous avons une dynastie, celle des Kim, qui veut se maintenir en place et qui a bénéficié d'un programme nucléaire. Au début des années 90, cela était quelque chose qui paraissait extrêmement rationnel et qui est montée en puissance au fil des années, et qui a pu , à la limite, être favorisée par la volonté des Etats-Unis - par les précédents présidents américains - d'arrêter la Corée du Nord dans son projet. Les Etats-Unis ont d'abord fait tout ce qu'ils pensaient être nécessaire pour arrêter ce programme nucléaire et ensuite, sous la présidence Obama, ont laissé la famille Kim développer le nucléaire et le balistique. Nous sommes donc sur une logique qui est tout à fait rationnelle dans un monde ou un petit État qui s'est trouvé en capacité de développer un tel programme a pu le réaliser. La Corée du Nord a énormément besoin de la Chine, notamment pour sa création de richesses, et cette dépendance demeurera encore très longtemps. 

Et d'un autre côté, la Chine a besoin que la Corée du Nord serve de tampon entre les Etats-Unis, leurs alliés et la Chine elle-même. Une réunification de la Corée signifierait pour la Chine l'arrivée des Etats-Unis directement le long de sa frontière.

Dès lors, comment expliquer cette sur interprétation du risque ? S'agit-il d'une trop grande méconnaissance des logiques internes du régime ? 

La sur-interprétation du risque est aussi quelque chose qui arrange beaucoup les Etats-Unis dans le mesure ou pendant un moment, cela a permis de justifier le maintien de la présence américaine en Corée et au Japon. Sachant que cette présence a été très discutée pendant un certain temps et sachant aussi que cette présence est financée très largement par les Coréens et les Japonais. Pour les Etats-Unis, avoir une bonne raison de rester en Corée du Sud et au Japon reste très intéressant. Et là aussi, l'administration Obama, quand elle a parlé de "pivot" vers l'Asie mais sans rien mettre en œuvre de sérieux à ce niveau-là, a une énorme responsabilité dans cette présence, dans cette volonté des Etats-Unis et dans les justifications qu'elle a pu y trouver.

En se basant sur un tel constat, quels sont les scénarios envisageables pour la suite ? 

Les deux dirigeants vont discuter en tête en tête, et très largement au "feeling" avec un cadre qui reste obscur, cela va donc être très complexe. Maintenant, on peut sérieusement espérer qu'il en sorte quelque chose. Ce qui coûtera le moins cher aux Etats-Unis et qui rapportera le plus à la Corée du Nord pourrait être l'annonce de la prochaine signature d'un traité de paix. Il pourrait également s'agir de petits cadeaux strictement économiques ou des choses qui iraient un petit peu plus loin par exemple une offre faite par les Etats-Unis de lancer des satellites nord-coréens à bord de fusées américaines.

Ils seront obligés de parler de dénucléarisation. Mais Kim Jung-un et Donald Trump ne négocient pas pour la paix du monde, ce n'est pas leur objectif. Leur objectif est leur légitimité interne. Pour Kim Jung-un, cela est très important et cela passe ici par une affirmation de la puissance avec une forme de parité avec les Etats-Unis, et une amélioration de la situation économique du pays. Pour Donald Trump, il s'agit d'obtenir quelque chose sur la Corée du Nord alors qu'aucun président des États Unis n'y est parvenu depuis 1993, alors que chacun d'eux en a beaucoup parlé. Donald Trump a pour objectif de présenter un moratoire sur le nucléaire et sur le balistique qu'il aurait réussi à négocier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 12/06/2018 - 10:23
La Corée du Nord
a un puissant allié qui est la Chine. Elle n'a pas besoin de la bombe; par contre, cette Corée rêve de devenir une petite Chine, avec une économie et une politique à la chinoise et devenir florissante comme sa sœur du Sud. Tous ceux qui espéraient que cette rencontre historique capote, font le groin, priant pour que Trump, de son avion, envoie un tweet comme pour le G7.
gilbert perrin
- 12/06/2018 - 10:11
TRUMP - KING JONG U, BRAVO

gilbert perrin



@gilco56
13 s
il y a 14 secondes


Plus
MACRON la corée du Nord …. quel pied de nez aux dirigeants occidentaux… avec leur EGO, celui des "beaux parleurs" médiatiques exemple BOURDIN, qui font systèmatiquement des "procès d'intention à ceux qui ne partagent pas leur légèreté d'appréciation : "VLAN dans les DENTS .."