En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

02.

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

03.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

04.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

05.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

06.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

07.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 5 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 8 heures 56 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 14 heures 43 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 17 heures 1 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 18 heures 15 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 18 heures 57 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 6 heures 43 sec
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 9 heures 22 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 11 heures 20 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 19 heures 41 min
© FAYEZ NURELDINE / AFP
© FAYEZ NURELDINE / AFP
Prince caché

Arabie saoudite : ce que l’on peut déduire des fragments de nouvelles du prince héritier "disparu"

Publié le 05 juin 2018
Toujours aucune réaction dans la sphère médiatique. Pourtant, et malgré les rares "preuves" qui concernent le Prince Mohammed ben Salman, il y a de quoi se poser quelques questions.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toujours aucune réaction dans la sphère médiatique. Pourtant, et malgré les rares "preuves" qui concernent le Prince Mohammed ben Salman, il y a de quoi se poser quelques questions.

Une "disparition" obnubile la média-sphère : celle de Melania Trump, épouse du président américain. Chaque jour, à la une, presse et sites d'information s'angoissent à son sujet. Or ces grands médias - dont Le Figaro, Paris-Match, Le Parisien, l'Associated Press, le New York Times, le Chicago Tribune, The Guardian, The Independent, Time, Newsweek, etc,. Or mis en transe par l'effacement de Melania, ces mêmes médias gardent sur l'occultation du prince héritier saoudien - et régent de fait - Mohammed bin Salman (MbS) un écrasant silence et - parfois au-delà du déontologique - s'obstinent à regarder ailleurs et à parler d'autre chose.

D'abord, ce rappel d'indéniables faits : 

- dans la nuit du 21 au 22 avril passé à Riyad, capitale du royaume d'Arabie saoudite, éclate près d'un palais royal une violente et longue fusillade, sur laquelle existent d'authentiques vidéos. Or dans ces tirs aisément identifiables, ceux de fusils d'assaut dont ni l'armée, ni la garde nationale, ni la police du royaumes ne sont dotées. Sûrement pas un "tir sur un drone" comme dit la presse locale : de longs échanges de tirs entre deux entités.

- respect à la first lady - mais le dirigeant de l'Arabie saoudite pèse d'un autre poids : géant de l'énergie, poids lourd de la géopolitique pétrolière et tuteur, comme "Gardien des deux lieux saints" de La Mecque et Médine - de la fort sensible Organisation de la coopération islamique, forum planétaire d'un milliard et demi de musulmans. 

- depuis le 22 avril, l'important MbS disparaît de la scène médiatique où jusqu'alors il était omniprésent, avec l'aide intéressée des plus grandes agences de publicité et relations publiques du monde, pour cela payées à prix d'or. Depuis lors, vérification faite aux meilleures sources, MbS a parlé au téléphone avec le président Macron le 22 mai (un mois après sa "disparition") et avec Theresa May le 3 juin. Sinon, de rares vidéos sans date "montrent" MbS, avec des proches (son oncle Muqrin bin Abdallah) ou des domestiques (le président yéménite pro-saoudien), voilà tout.

- depuis le 21 avril, nulle présence objective et datable de MbS aux côtés d'une personnalité mondiale, insoupçonnable de jouer un jeu tordu avec le régent de l'Arabie.

Tout cela ne mériterait-il pas un tantinet d'attention médiatique ? Pourquoi ce "tout pour Melania - rien pour Mohammed" ? La crainte des fake news bien sûr - mais alors, si bidonnage il y a dans l'affaire MbS, pourquoi ne pas crier au truquage, comme ces médias le font constamment ? Pourquoi ne pas dénoncer (comme d'usage) les trolls de Poutine ou les pirates de Téhéran ? Pourquoi cette occultation, limite consigne de silence ?

Venons-en au fond de l'affaire. 

- clairement, vers le 21-22 avril, MbS échappe de peu - ou survit s'il a été atteint - à une attaque. Depuis, quel que soit le cas, il se cache - on entend d'ailleurs dire à Riyad que sa garde personnelle serait désormais assurée par des "étrangers".

- les "expatriés invisibles", tenus à une totale discrétion, ces étrangers vivant durablement au contact direct des princes saoudiens et participant à leurs majlis (conciliabules où tout se décide dans la culture bédouine) excluent tout putsch familial - trop dangereux en plein Ramadan, disent-ils tous. Certes, l'oligarchie saoudienne a récemment été secouée par Mbs de milliards de dollars - au-delà encore de ce qu'ont dit les médias, les "détenus du Ritz-Carlton de Riyad" étant ceux qui ont d'abord refusé de cracher au bassinet ; certes, colère et rancune sont grandes chez divers princes - mais lors du Ramadan, non, ça ne se fait pas.

Quelle piste alors ? A quoi MbS cherche-t-il à échapper depuis désormais quarante-cinq jours ? Une question stratégique pour tout le Moyen-Orient et l'Europe, au plan énergétique comme a celui de la lutte contre le terrorisme.

On se souvient que jadis, le Royaume d'Arabie Saoudite a joué de complexes jeux avec des salafistes-djihadistes - dont Oussama bin Laden - utilisés comme pittbulls contre des ennemis régionaux - délaissant ensuite ces périlleuses stratégies indirectes. Mânes des Mille et Une Nuits : un génie oublié serait-il récemment sorti de quelque bouteille ?

Concluons par une note taquine, cette réflexion sur l'urgence de suivre de près le cas MbS : légitimiste comme il se doit, l'actuel ambassadeur de France en Arabie saoudite affirme ces temps-ci à qui veut l'entendre que MbS est en pleine forme et que ces rumeurs sont idiotes. Quand on sait que, trois mois avant le coup d'Etat de d'Omar al-Bachir au Soudan, notre ambassade de Khartoum écartait tout péril islamiste ; et qu'à la veille du renversement de ben Ali, celle de Tunis disait ce dernier solide comme un roc, on ne peut se déprendre d'une sourde inquiétude.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 06/06/2018 - 20:17
Je vous signale
Ce site particulièrement bien informé qui accrédite la thèse de Raufer
...http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2018/05/la-disparition-du-prince-ben-salmane.html
kelenborn
- 06/06/2018 - 16:40
Oh mea culpa
Commynes ça devait être ...Louis XI!!! Oh la je me rends Messire car je ne suis pas de taille et j'ai pas envie de faire les sépultures! Donc, en revanche, Charles VI , celui qui devait se faire cocufier par Isabeau ( Isabeau t'es pas fière , tu manges dans ta cuisine-t'as compris? ), eh bien c'est un ancêtre lointain de MBS!!! Les croisades surement! ils Capulet comme dans Romeo et Juliette mais....ton sens de la déduction me permet de comprendre que tu devais souvent assister à l'extraction de la Pierre de Folie! Bravo! continue! t'est plus marrant que Benvoyons!
kelenborn
- 06/06/2018 - 16:32
Ah2bouh
Tu deviens franchement bon!!! la mobylette ça fait de l'effet! Bon cela dit , on est presque en troisième semaine et toujours pas de faire-part! Avant on désespérait Billancourt, voila que maintenant on désespère Rauffer