En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 7 heures 5 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 7 heures 54 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 10 heures 59 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 11 heures 49 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 15 heures 10 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 16 heures 56 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 7 heures 32 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 10 heures 34 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 11 heures 10 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 15 heures 29 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 16 heures 1 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 16 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 17 heures 7 min
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
Hidalgloup

Autolib' : la (énième) catastrophe Hidalgo était non seulement prévisible mais annoncée

Publié le 02 juin 2018
Vincent Bolloré réclame 40 millions d’euros par an jusqu’en 2023 à Paris et aux communes utilisant le service d'autopartage Autolib pour compenser ses pertes.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vincent Bolloré réclame 40 millions d’euros par an jusqu’en 2023 à Paris et aux communes utilisant le service d'autopartage Autolib pour compenser ses pertes.

La pauvre Anne Hidalgo, sur qui Macron a décidé de lâcher les chiens médiatiques pour lui ravir l’Hôtel-de-ville en 2020, donne involontairement des os à ronger à la meute de ses poursuivants.  

Il n’est pas un dossier : affichage publicitaire, propreté, circulation, finances de la ville, migrants, où le moindre principe de bonne gestion soit respecté dans le fonctionnement municipal.

Le dernier fiasco en date concerne Autolib’ que la presse fait semblant de découvrir depuis deux jours. Elle aurait mieux fait de lire les articles consacrés par Delanopolis, devenu Aimer Paris il y a deux semaines, pour tout savoir du désastre annoncé. Dès 2012, tous les éléments qui permettaient de voir venir ce bide retentissant étaient détailles dans un article.

Désormais, selon les termes d’un contrat  où il a roulé la ville de Paris et les autres communes participantes, Bolloré a limité son engagement financier à un déficit de 60 millions d’euros alors qu’il file vers les 300 millions de pertes d’ici 2023.

En l’état actuel des choses, ce seront donc près de 240 millions, dont plus de la moitié à la charge du contribuable parisien, qu’il faudrait lui verser.

Tout cela révèle à nouveau la facilité avec laquelle des grands intérêts privés parviennent à circonvenir les élus parisiens en leur faisant adopter des accords totalement défavorables à l’intérêt public. On l’a vu aux Halles, pour Vélib’, pour le parc des expositions, etc., où un groupe comme la foncière Unibail a plumé la volaille parisienne et ce pour des centaines de millions d’euros. Les élus socialistes notamment ont ceci de particulier qu’à la fois gênés et fascinés par les capitaines d’industrie ils ne savent pas comment s’en protéger.

Tout comme, à coups d’avenants multiples du contrat Vélib’, Decaux était parvenu à faire payer à la ville des sommes énormes pour un système qui au départ ne devait presque rien lui coûter, la municipalité n’a pas de maîtrise réelle de la qualité de la gestion d’Autolib  par Bolloré et de la manière dont il calcule ses pertes. Il va falloir aller devant le Tribunal administratif et l’affaire est loin d’être gagnée pour la ville.

Car pour Bolloré l’essentiel était ailleurs : s’offrir un test grandeur nature pour ses batteries au lithium sachant, au passage, qu’il a été largement financé par l’Union européenne pour les développer. Entre prêts et subventions, il a raflé plus de 200 millions d’euros, chiffre à comparer avec la perte de 60 millions maximum qu’il peut craindre.

C’est ce qu’on appelle une expertise dans l’exploitation systématique de la nullité politique des élus au pouvoir.

Cela étant, Hidalgo aura beau jeu de déterrer les délibérations où l’opposition a voté la passation des marchés aujourd’hui décriés. Comme elle pourra se prévaloir de l’adhésion de certaines communes de droite à ce dispositif délirant dont il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre qu’il privatiserait les profits pour socialiser les pertes, selon un vieille formule prisée par les capitalistes de connivence dont Bolloré est l’archétype.

Et pour couronner le tout, le système Autolib’, au bilan énergétique désastreux et dont les véhicules crasseux servent de plus en plus souvent de refuges aux migrants et autres trafiquants et consommateurs de stup’, est également un bide technique.

Bon appétit Messieurs, à vos mouchoirs contribuables !

PS : rendez-vous le 7 juin à 19h30 au Café du Pont-Neuf (Paris 1er) pour une grande suprise !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 05/06/2018 - 12:02
les poubelleslib
l'exemple de ce qui risque de nous arriver avec les véhicules autonomes collectivistes !
vangog
- 03/06/2018 - 12:47
@Ajar Non, elle sera recasée chez Goldman-Sachs...
ou Rothschild, pour une seconde retraite...car ceux-là aiment les carnets d’adresse socialistes...
Ajar
- 03/06/2018 - 12:16
Elle est comme son ex
Nul de chez nul ...elle va écrire un livre après son mandat ....