En direct
Best of
Best Of
En direct
© MARTIN BERNETTI / AFP
Bonnes feuilles
Voilà comment se passe le douloureux jour où votre parent va devenir amnésique
Publié le 02 juin 2018
Lorsque Michel comprend que sa mère Geneviève, solide et truculente Gasconne, perd la tête, il décide de se faire le greffier de sa mémoire en fuite. Ce livre est la chronique pleine d'humour et d'émotion de l'année passée auprès d'elle à tenter de colmater les brèches. C'est l'histoire de "L’étrange et drolatique voyage de ma mère en amnésie" par Michel Mompontet, aux Editions Jean-Claude Lattès. Extrait 1/2.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Mompontet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lorsque Michel comprend que sa mère Geneviève, solide et truculente Gasconne, perd la tête, il décide de se faire le greffier de sa mémoire en fuite. Ce livre est la chronique pleine d'humour et d'émotion de l'année passée auprès d'elle à tenter de colmater les brèches. C'est l'histoire de "L’étrange et drolatique voyage de ma mère en amnésie" par Michel Mompontet, aux Editions Jean-Claude Lattès. Extrait 1/2.

"Appel MAMAN

Comme une minuscule secousse tellurique annonçant un tremblement de terre mon téléphone se met à vibrer.

Appel MAMAN. Appel MAMAN.

C’est elle et ça ne peut pas être elle.

La nuit est bien trop avancée pour qu’elle me téléphone si tard, nous ne nous appelons que le matin, toujours à la même heure, 9 heures, juste avant que je prenne le métro, juste après qu’elle a bu son café dans sa cuisine face à ses grands arbres et à son champ de maïs, et ce depuis quarante ans, sans presque aucun raté, elle et moi, rassurés, d’un monde à l’autre.

Mais cet Appel MAMAN à 23 heures, non. Qu’est-ce qui lui prend ?

Je décroche sans deviner que ma vie vient de basculer. On ne devine jamais ça.

Au début de la communication, je n’entends rien, si ce n’est un silence opaque, contre lequel mes questions s’enlisent, et puis un souffle résonnant dans mon oreille.

— Allô maman, c’est bien toi ? allô, allô ? allô ! Mais parle-­moi maman !

Mon attente, lourde comme un marécage.

— Je crois que je suis très fatiguée, très…

Sa voix, ce n’est pas sa voix. Ses mots, je ne les comprends pas. Je ne l’ai jamais entendue se plaindre. Je ne la reconnais pas.

J’ignore tout alors, de l’effort gigantesque, de volonté et de concentration, qu’il lui a fallu mobiliser, pour composer mon numéro ; j’ignore encore que, dans son état, c’est un exploit. Je suis à Paris où le printemps éclate, elle est à Dax, si loin, et vient d’entrer dans son hiver.

— Michel ? T’es là ?

Je suis à 727 kilomètres de ma mère.

— Mais que fais-­tu réveillée à cette heure-­ci ? As-­tu mal quelque part ? As-­tu appelé Roberte ?

À chacune de mes phrases elle répond un oui vaseux, et s’arrête. Au bout de cinq ou six minutes de monologue, une éternité, elle finit par réussir à assembler dans le bon ordre ces mots :

— Je crois que j’ai besoin de toi. Je suis si fatiguée…

— Je suis là maman, je suis là !

J’essaie de l’imaginer. Elle doit être assise sur le petit tabouret du couloir, contre la table du téléphone. Moi, je suis à Paris et demain je travaille.

— Tu ne pourrais pas me venir me voir ? S’il te plaît.

Ce « s’il te plaît » crie dans mon oreille, sirène d’alarme. Pour la première fois de nos vies, c’est elle qui m’appelle à l’aide et rien ne peut me désarçonner davantage que ce renversement. Mais qui au juste m’appelle ? Ça ne peut pas être Geneviève la forte, ni Geneviève la drôle, ni Geneviève la fière, l’éternelle Geneviève, ma mère ? Ce n’est pas elle au bout du fil. Je parle avec une inconnue."

 

Extrait de "L’étrange et drolatique voyage de ma mère en amnésie" par Michel Mompontet, aux Editions Jean-Claude Lattès.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires