En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 1 heure 57 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 2 heures 30 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 7 heures 29 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 2 heures 16 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 3 heures 17 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 4 heures 28 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 5 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 6 heures 16 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 8 heures 15 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 19 heures 10 min
© FRANCOIS GUILLOT / POOL / AFP
© FRANCOIS GUILLOT / POOL / AFP
Edito

Pourquoi le plan d’économies d’Emmanuel Macron a du plomb dans l’aile

Publié le 01 juin 2018
Fin de l'euphorie : la conjoncture se dégrade, et le gouvernement va devoir faire quelque chose pour s'adapter à cette nouvelle donne.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fin de l'euphorie : la conjoncture se dégrade, et le gouvernement va devoir faire quelque chose pour s'adapter à cette nouvelle donne.

Les nuages s’accumulent sur l’économie mondiale avec le ralentissement de la croissance et la guerre commerciale allumée par Donald Trump qui crée un vent d’inquiétude mêlée de panique dans de nombreux pays comme en témoigne le retournement intervenu sur les marchés financiers. Pour la France, la belle euphorie engendrée par les résultats spectaculaires engrangés à la fin de 2017 est en train de retomber. Elle lui avaient permis de faire tomber son rythme d’endettement au-dessous de trois pour cent grâce à un rebond inattendu de l’expansion, sans que le budget 2018 ait comporté les réformes structurelles qu’avaient réussi la plupart de nos partenaires et qui étaient réclamées par les organismes internationaux. Cette fois le gouvernement est au pied du mur car le prochain exercice budgétaire qui sera dévoilé dans quelques semaines doit impérativement montrer que la France est décidée à entrer dans la voie des réformes de fond et ne pas se contenter de promesses. Or, depuis quelques semaines la conjoncture s’est dégradée. La hausse du pétrole, à laquelle on n’avait pas pris garde et qui a retrouvé son niveau le plus élevé depuis quatre ans, a fait resurgir l’inflation qui atteint la cote d’alerte en se situant à deux pour cent. Car elle conduit à amputer un peu plus le pouvoir d’achat déjà touché par le relèvement de la CSG en début d’année et la majoration d’autres taxes. Par ailleurs les conséquences de la grève prolongée de la SNCF ne sont pas encore mesurables, mais elles ne seront pas légères, comme le montrent les premiers signes de diminution de la consommation des ménages. Et l’Insee et la Banque de France avertissent que la perspective d’une croissance supérieure à deux pour cent cette année qui aurait été un baume pour les finances publiques n’est déjà plus crédible. On ne dépasserait plus 1,9%. Dans ce contexte, le plan d’économies du gouvernement a déjà du plomb dans l’aile, car il faudrait réduire de trois à quatre points le niveau des dépenses publiques d’ici la fin du quinquennat. Cela supposerait d’augmenter la durée du temps de travail dans les collectivités publiques qui reste au-dessous des normes légales de 1607 heures, d’encourager les départs volontaires des fonctionnaires en développant en parallèle la fonction contractuelle, de réduire le nombre des fonctionnaires en poste à l’étranger et surtout de piocher dans le maquis des aides sociales et des doublons dans la fonction publique. Quand on voit la multiplication des couacs qui se développent dans les sphères gouvernementales sur les décisions à prendre, quand on mesure les oppositions de points de vue au sein du Parlement, on ne peut qu’être inquiet sur la possibilité de déboucher sur un programme concret cohérent à l’heure où les lobbies fourbissent leurs armes pour s’opposer à tout changement. Cela est particulièrement patent quand on évoque les choix qui devraient être engagés sur la réduction des aides ou lorsqu’on aborde le dossier explosif des régimes de retraite. L’augmentation des tensions internationales engendrées par le comportement de Donald Trump qui déclenche une véritable guerre commerciale, face à laquelle l’Europe a bien du mal à faire preuve d’unité, alors que l’Italie est en pleine crise gouvernementale, engendre la tentation du repli sur soi et du report des réformes à des jours meilleurs, ce qui serait la pire des solutions alors que la nécessité d’opérer des choix d’avenir n’a jamais été aussi forte.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 13/06/2018 - 08:31
Eh oui le petit Macron.......
se croyait le roi du monde avec son election digne d un chef d etat africain grace a l epouventail FN, et le voila ratrape par la realite, il n a aucun poids internationnal, pas de soutient populaire, Trump et Poutine se foute de sa gueule, a juste titre, les Iranien font comme ils veulent et l econnomie malgre tout les mensonges assenes par les media, est en berne.
Bonne chance petit monsieur! quelques milliers de clandestins en plus, et la PMA et GPA pour tous, continuez donc la destruction du pays.
l'enclume
- 02/06/2018 - 10:04
J'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien
vangog - 01/06/2018 - 13:16 - C'est un gag, parce que au point de vue mafieux, le FHaine, pardon le Machin National, s'y connait, c'est le parti français qui traine le + de casseroles.
jc0206
- 01/06/2018 - 15:45
Depuis le temps .....
Depuis le temps qu'on entend cette rengaine de baisse des dépenses, de réduction des aides, de baisse du nombre de fonctionnaires ... et que rien n'est fait, attendons nous à ce qu'ils nous inventent une nouvelle taxe ou un nouvel impôt. C'est pas très courageux mais tellement plus facile. Attendons nous en plus à recevoir quelques dizaines de milliers de chances que les Italiens vont pousser vers la sortie, qui ont depuis longtemps repéré l'eldorado ( c'est Collomb qui le dit ) et que nous devrons loger, soigner, nourrir et rémunérer.