En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

L'ex-ministre de la Justice souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y-a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 8 min 38 sec
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 28 min 28 sec
pépites > Politique
Immigration
L'ex-ministre de la Justice souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 51 min 33 sec
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Trump Biden : vers une élection beaucoup plus serrée qu’il n’y paraît ?

il y a 1 heure 41 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 15 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 17 heures 4 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 18 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 19 heures 46 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 22 heures 3 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 15 min 53 sec
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 50 min 5 sec
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Economie
Diversions budgétaires

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

il y a 1 heure 25 min
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 15 heures 24 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 16 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 17 heures 26 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 18 heures 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 20 heures 21 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 22 heures 19 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Disparition angoissante

Inquiétude maximale sur l’Arabie saoudite, MBS, le prince héritier qui s’est volatilisé

Publié le 30 mai 2018
Depuis 38 jours quand s'écrit ce texte, le tout-puissant et médiatiquement hyperactif prince Mohammed bin Salman ("MBS") a disparu. Depuis, nulle personnalité crédible n'a vu le prince-héritier, régent du royaume d'Arabie saoudite ; ni photos, ni vidéos significatives, ni vision publique.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 38 jours quand s'écrit ce texte, le tout-puissant et médiatiquement hyperactif prince Mohammed bin Salman ("MBS") a disparu. Depuis, nulle personnalité crédible n'a vu le prince-héritier, régent du royaume d'Arabie saoudite ; ni photos, ni vidéos significatives, ni vision publique.
Depuis 38 jours quand s'écrit ce texte, le tout-puissant et médiatiquement hyperactif prince Mohammed bin Salman ("MBS") a disparu. Depuis, nulle personnalité crédible n'a vu le prince-héritier, régent du royaume d'Arabie saoudite ; ni photos, ni vidéos significatives, ni vision publique. Un bruit de fond envahit les réseaux sociaux saoudiens et arabes - moins anxieux désormais que dans l'attente d'une grave révélation - MBS est-il mort ? Blessé ? Victime d' un coup d'état familial - classique dans la péninsule arabe ?
 
Ce, dans cette électrique seconde part du Ramadan, où les masses - celle de La Mecque en tête - basculent aisément de l'élan mystique à l'émeute fanatisée - la barrière est fragile. D'où, dit-on à Riyad, un gouvernement désemparé jouant la montre  - faute de mieux.
Plus inquiétant encore, la révélation dès le 15 avril d'une disparition inexpliquée de MBS par le quotidien iranien Kayhan proche des Gardiens de la révolution, eux et leur redoutable appareil de renseignement et d'action.
 
Si la question agite désormais le monde, notons l'étrange absence des médias français de cette grave affaire. Sont-ils si déshabitués d'observer et d'enquêter ? Si asservis par les service officiels que, quand ceux-ci ratent une information importante, leurs zélés journalistes l'ignorent aussi ? Pourtant, le pire advenant, l'élimination de MBS déclencherait la crise moyen-orientale la plus sévère depuis l'invasion du Koweït par Saddam Hussein en août 1990.
 
Or loin d'être une brutale surprise, cette "occultation" suit, depuis début 2018, maints faits inquiétants. Faits qui, combinés comme l'enseigne le décèlement précoce, avaient conduit l'auteur à prévenir ses interlocuteurs officiels.  Ces faits, les voici.
 
Début 2018, une amie et ex-étudiante revient affolée de La Mecque. Depuis des années, cette Sahélienne y accompagne en pèlerinage (Haj) des femmes africaines. Le Haram, ce territoire sacré (interdit aux non-musulmans) entourant La Mecque, cette amie le visite tous les ans et le connaît bien. Début 2018 dit-elle, le Haram bruisse d'une rumeur : MBS s'est vendu aux israéliens... Il a confié la gestion du Haj à des sociétés de sécurité israéliennes... Ses gardes du corps sont désormais "des Juifs"... Vrai ou faux ? Comme l'éclair, la rumeur parcourt les trois millions d'habitants du Haram... Indignation, rage, haine - pour les durs du Haram, le "traître doit mourir". Or le Haram est le cœur du réacteur nucléaire islamique, le sismographe d'un milliard de fidèles.
 
Peu après, le président Trump - novice sur la scène moyen-orientale - adoube en vociférant son copain MBS... Ils feront ensemble de grandes choses. Ce programme des deux compères, Benjamin Netanyahu en coulisse, menace clairement l'axe Téhéran-Damas. 
 
Une folie : les intéressés ont oublié que de longue date, qui touche à l'axe Téhéran-Damas le paie cher et vite. Retour à la décennie 1980 : la guerre Irak-Iran s'éternise... Téhéran tire la langue... La France suréquipe l'armée irakienne ? Des bombes éclatent dans les rues de Paris, les enlèvements de Français se multiplient au Liban... La France comprend et rééquilibre... Attentats et kidnappings s'arrêtent net. 
 
En 1990, une guerre civile ravage le Liban depuis 15 ans. Saddam Hussein envahit le Koweït. Pour éviter la guerre sur deux fronts, George Bush senior informe Hafez al-Assad (père de Bachar, l'actuel président syrien) que désormais, le "méchant" du Moyen-Orient, c'est Saddam et non plus lui.  Le lendemain, au coup de sifflet, l'interminable guerre libanaise - massacres, attentats, sournoises trahisons et scissions brutales - s'arrête net. Plus un coup de feu au Liban, les 17 années qui suivent.
 
Retour en France et aux périlleuses vantardises de M. Fabius en décembre 2012. Pour lui, l'opposition au régime syrien, terroristes y compris, fait "du bon boulot". A-t-on une fois encore marché sur la queue du serpent ? En janvier 2015, une sanglante vague d'attentats débute en France, 240 morts en 18 mois. Coïncidence ? Réponse du berger à la bergère ? Face à de tels adversaires, les meilleurs experts officiels d'Europe conseillent tous une immense prudence et beaucoup de doigté.
 
Or là, le duo Trump-MBS provoque clairement l'Iran, interdit d'armes balistiques et de séjour au Moyen-Orient arabe ; embargos, sanctions... "changement de régime" si besoin.  
 
Attendons: retour de MBS au bercail - mais alors, pourquoi cette durable et fort chi'ite "occultation" ? Si c'est bien l'élimination, les cajoleries de Donald Trump à MBS auront bien plutôt été un foudroyant baiser de la mort.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 05/06/2018 - 11:29
merci Made in France
Made in Germany, RAUFER veut dire bagarreur!!! Il s'est pris une patate! que cela lui serve de leçon! Au passage c'est pas un nom terrible pour un criminologue, encore que Joffrin-Mouchard c'est encore pire pour un journaleux! (nb le vrai nom de Joffrin c'est Mouchard )
lasenorita
- 05/06/2018 - 11:26
Mohamed Ben Salmane..
MBS ''met un coup de frein à l'émancipation des femmes'': le 30 mai 2018,des militantes à la cause féminine ont été placées en détention voir vhttp://www.france24.com/fr/20180529-arabie-saoudite-mbs-freine-emancipation-femmes-droits-conduire-prison...et les ''décapitations'' continuent de plus belle, voir http://www.france24.com/fr/20180426-arabie-saoudite-executions-peine-mort-decapitation...MBS est un criminel responsable de centaines de morts au Yémen, en Syrie, c'est un salafiste qui encourage le terrorisme islamique!.. mais nos ''médias'' se taisent sur les attentats barbares commis par les musulmans...ils ne parlent que d'un ''clandestin'' musulman qui vivait très bien, en France, dans sa ''clandestinité'' et qui a sauvé un garçon de 4 ans,etc..etc...
Made in France
- 01/06/2018 - 12:06
Sujet réglé
http://www.jforum.fr/le-prince-mbs-reparait-a-la-grande-deception-de-ses-detracteurs.html