En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 7 heures 58 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 9 heures 18 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 9 heures 59 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 31 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 12 heures 55 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 28 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 17 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 37 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 18 heures 1 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 37 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 19 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 17 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 17 heures 48 sec
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 18 heures 5 min
© ERIC PIERMONT / AFP
© ERIC PIERMONT / AFP
La vérité

URSSAF : 9 fois plus de redressements en 10 ans, la victoire qui masque une amère réalité

Publié le 29 mai 2018
Ce 24 mai 2018 l’ACOSS (organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale) a organisé une conférence de presse, consacrée aux résultats 2017 de la "lutte contre le travail dissimulé".
Le Cercle Lafay
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Cercle Lafay est un think tank qui oeuvre pour une amélioration des relations entre les URSSAF et les entreprises.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce 24 mai 2018 l’ACOSS (organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale) a organisé une conférence de presse, consacrée aux résultats 2017 de la "lutte contre le travail dissimulé".
Finalement, tout tient en un chiffre : 541 millions d’euros de redressement ont été opérés pour le travail dissimulé (ce qui représente le tiers des redressements effectués par les URSSAF).
 
Autre information donnée par l’ACOSS : les redressements ont été multipliés par 9 en un peu plus de 10 ans …
 
Ces chiffres sont présentés comme preuve de l’efficacité des URSSAF dans leur lutte contre le travail dissimulé, «  pour protéger les travailleurs et éviter la concurrence déloyale ».
 
Le think tank Le Cercle Lafay, derrière ces chiffres,  pose la question : la fraude aurait-elle explosé ainsi en une petite décennie ? Ou, autre hypothèse, la notion même de « travail dissimulé » n’est-elle pas devenue tellement « attrape-tout » qu’elle permet à tout inspecteur de procéder presque systématiquement à un redressement après un contrôle ?
 
Si, bien évidemment, il convient de redresser les entreprises qui recourent au travail dissimulé, le site de notre think tank  (www.lecerclelafay.fr) recense les cas – malheureusement très fréquents – où l’URSSAF qualifie de « travail dissimulé » ce qui  semble relever des relations de bon voisinage, d’amitié, ou d’entraide familiale.
 
Un laissé-pour-compte en réinsertion qui reçoit un modeste pécule ? Travail dissimulé. 
 
Un frère ou un voisin qui donne un coup de main ? Travail dissimulé.
 
La femme qui aide son mari à servir au bar ? Travail dissimulé.
 
Un client qui ramène sa tasse au comptoir ? Travail dissimulé.
 
Un bénévole dans une association culturelle ?  Travail dissimulé.
 
Un dirigeant qui, sans souffrir de phobie administrative, se trompe dans une formalité ?  Travail dissimulé.
 
Cette notion de travail dissimulé ne veut aujourd’hui plus rien dire.
 
A force de l’appliquer à tout-va, les inspecteurs URSSAF lui retirent, de fait, toute visibilité.
 
Si, pour eux, c’est un moyen aisé de procéder à un redressement, cela ne permet sûrement pas de créer des relations de confiance entre eux et les dirigeants d’entreprises qualifiés illico presto de fraudeurs.
 
Les experts du Cercle Lafay plaident pour une différenciation des profils.
 
Si la lutte contre le travail « au noir » (c’est-à-dire les personnes non déclarées) est pleinement justifiée, en revanche, il conviendrait de ne pas s’acharner contre Mamie Bistrot, contre les compagnons d’Emmaüs …
 
Le fait est que les URSSAF engrangent de « bons » résultats essentiellement dans cette deuxième catégorie. C’est inacceptable.
 
Et il est à prévoir que ce « tir aux pigeons » va continuer puisque le président de l’ACOSS (issu du MEDEF) et l’Etat ont signé une convention d’objectifs pour faire 50 % de plus dans quatre ans.
 
Cette culture du chiffre devrait être remplacée par un travail de fond sur des sujets essentiels pour améliorer les rapports entre l’URSSAF et les entreprises : pallier l’absence de dialogue URSSAF/cotisant, l’absence de sécurité juridique des entreprises, le manque de garanties des employeurs.
 
Malheureusement, cela n’entre semble-t-il pas dans les objectifs des URSSAF et de l’ACOSS.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
novichok
- 29/05/2018 - 21:24
Heures supplementaires
Qu'en est-il des heures supplémentaires des encadrants intermédiaires sans statut cadre qui travaillent 50h par semaine ? A l'échelle de mon agence c'est l'équivalent d'un temps plein. A l'échelle du groupe, ce sont des dizaines de postes !
Atlante13
- 29/05/2018 - 12:11
Et le non-travail
non dissimulé, où est-il comptabilisé?