En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Pénalty ?
Le strabisme divergent de Macron : un œil sur Poutine, l'autre sur le footballeur Adrien Rabiot !
Publié le 25 mai 2018
Il doit s'occuper de tout, notre président. C'est qu'il en a, de la vitalité…
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il doit s'occuper de tout, notre président. C'est qu'il en a, de la vitalité…

Emmanuel Macron est à Moscou. Mais dans ses pensées, il est à Clairefontaine. Là où doivent s'entrainer les Bleus. Poutine lui parle de l'Iran, de Trump, de la Syrie. Et il s'étonne du regard absent de Macron : "Qu'est-ce qu'il y a Emmanuel ?" Le Président : "Il y a qu'un footballeur de ma sélection nationale a refusé sa sélection car on ne lui a proposé qu'un poste de suppléant."

"Ça alors !" dit Poutine. "Une balle dans la nuque, et l'affaire de ce déserteur serait réglée". Puis, le chef du Kremlin se reprend : "Ah non, ça c'était du temps du regretté camarade Staline". Et la conversation reprend, obscurcie par l'ombre maléfique d'Adrien Rabiot…

Ce dernier, qui a des prétentions qu'il juge légitimes a refusé de se rendre à Clairefontaine où 23 joueurs doivent s'entrainer. Suppléant, cela ne lui va pas. Il trouve ça humiliant. Un cas de rébellion caractérisé dont toute la France parle, se déchirant entre les pro-Rabiot et les anti-Rabiot.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe, s'indigne. La Fédération de Football proteste. C'est normal, car c'est leur boulot. Et comme il s'agit manifestement d'une affaire nationale qui fait trembler la République, Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a jugé nécessaire de faire une déclaration officielle pour fustiger l'infâme Rabiot. "Quand on a l'honneur de faire partie de l'équipe de France, de représenter notre pays… etc. etc. "

Oui le porte-parole du gouvernement ! La Grève de la SNCF ? Pff… ! La grogne des fonctionnaires ? Pff … ! Les protestations contre la hausse de la CSG ? Pff … ! La devise de la République, c'est maintenant Liberté, Egalité, Fraternité et Ballon Rond.

Si c'est Benjamin Griveaux qui s'est dévoué pour communiquer les sentiments footballistiques de M. Macron, c'est que Bruno Roger-Petit était à Moscou avec le président. Un porte-parole de l'Elysée parlant en terre étrangère de la tragicomédie de Clairefontaine, ça aurait été un peu trop. Un peu de pudeur s'imposait quand même.

Mais il fallait que Macron et les siens se montrent proches du peuple. Le peuple aime certainement le foot. Mais il est passablement écœuré par les sommes astronomiques que touchent les joueurs. Et il n'apprécie pas qu'on le prenne pour un con…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
05.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
06.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 25/05/2018 - 22:30
Rabiot...Rabiot ...du verbe
Rabiot...Rabiot ...du verbe rabioter(en mettre de coté)indispensable chez un footeu dont la carrière est très courte. Vouloir du rabiot....normal aussi pour un footeu qui demande un supplément de reconnaissance...... Finalement, il porte bien son nom le gamin !
cloette
- 25/05/2018 - 13:31
ha ha ha
Très bon !!
kelenborn
- 25/05/2018 - 11:37
Ahhh très bonne et con vergeante

Regardez bien celle la ds les dépèches: "L'artiste allemand Alexander Karle fait couler de l'encre dans son pays. En effet, il défraie la chronique pour avoir fait des pompes sur l'autel de la basilique catholique Saint-Jean de Sarrebruck, dans le nord de l'Allemagne. Ceci dans le cadre d'une performance artistique."....Encore un qui tel Ah2bouh dépense beaucoup d'énergie pour pas grand chose! Nafissatoi Diallo a fait bien plus parler d'elle et a gagné plus de pèse en FAISANT DES PIPES DANS UN HOTEL" Et comme chante Gerra imitant Renaud, l'addition pour madame Sainclair!!!! Tu vois Ah2Bouh , toutes les bons plans tu les rates: plutôt que descendre la Canebière à Mobylette, tu pourrais offrir ta Kahn à ta belette!