En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

07.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 50 min 46 sec
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 1 heure 21 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 1 heure 47 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 1 heure 55 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 2 heures 39 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 19 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 22 heures 28 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 1 jour 15 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 1 heure 7 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 1 heure 56 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 2 heures 25 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 18 heures 27 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 19 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 22 heures 41 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 1 jour 40 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Plan Borloo

Plan Borloo : comment Emmanuel Macron s'est lui-même enfermé dans le piège de l'ancien Ministre de la cohésion sociale...

Publié le 19 mai 2018
Alors que le plan Borloo prévoyait de voir son rapport sur le "vivre ensemble" mis en oeuvre par Emmanuel Macron, l'Elysée a freiné des quatre fers, estiment que "l'enjeu n'est pas de réinventer de grands dispositifs".
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le plan Borloo prévoyait de voir son rapport sur le "vivre ensemble" mis en oeuvre par Emmanuel Macron, l'Elysée a freiné des quatre fers, estiment que "l'enjeu n'est pas de réinventer de grands dispositifs".

Alors que Jean-Louis Borloo auteur du rapport "Vivre ensemble, vivre en grand, pour une réconciliation nationale" espérait voir ses propositions entérinées par Emmanuel Macron dans le discours qu'il doit prononcer à l'occasion de la rencontre sur le thème des  banlieues mardi prochain 22 mai, l'Elysée a fait savoir vendredi que "l'enjeu n'est pas de réinventer de grands dispositifs", qui "viennent d'en haut", mais d'"être efficace" en favorisant "la mobilisation" autour de "l'émergence de projets locaux". Les observateurs ont traduit : pas question de mettre en oeuvre le plan Borloo. Et cela risque de faire mal...

 "Ils ont aimé Nicolas Hulot, ils vont adorer Jean-Louis Borloo"...Celui qui prédit quelques cailloux dans les chaussures d'Emmanuel Macron et du  gouvernement, connait bien l'ancien Ministre de la Cohésion sociale de Jacques Chirac, et est un fin connaisseur du monde des élus dont il fait partie. Les éléments de langage de la communication élyséenne le laissent perplexe . S'agit-il purement et simplement d'un rétropédalage d'Emmanuel Macron qui avait appelé à "une mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers",  en novembre dernier à Tourcoing ? Ou le chef de l'Etat considère-t-il que Jean-Louis Borloo, auréolé de l'accueil favorable reçu par son plan par les élus et l'ensemble des acteurs de la politique de la ville, "met trop la pression "  ? En tous cas quelque chose cloche depuis que ce rapport en 19 points est terminé . Alors que c'est Emmanuel Macron qui avait missionné Jean-Louis Borloo, ce dernier n'a pas été invité à le remettre au Président de la République, mais à Edouard Philippe ...Bizarre.

Ceux qui avaient eu à déchiffrer rapidement l'épais document ont surtout mis en avant la mesure la plus " gadget", à savoir la création d'une académie des leaders ...pour " des jeunes filles et des jeunes gens à très haut potentiel mais sur des critères assez différents...par des test et épreuves valorisants...".Or il s'agit d'un plan très complet : les mesures les plus importantes concernent  la relance de la politique de rénovation urbaine autrefois initiée par l'ANRU . Le plan Borloo propose la création d'un " fonds doté de cinq milliards d'euros provenant de la cession des participations de l'Etat en 2018" et la création d'une fondation " pour créer une mobilisation citoyenne et emporter l'adhésion du grand public qui regrouperait les associations, collectivités locales, sociétés commerciales ...".

Le plan Borloo qui préconise aussi "d'agir fermement pour la sécurité et la justice, et qui comporte également des dispositions pour lutter contre l'illettrisme, qui réclame " des moyens d'agir pour les communes", a d'emblée reçu un accueil très favorable de la part des  élus et singulièrement de l'Association des Maires de  France présidée par François Baroin. Le bureau de l'AMF a auditionné Jean-Louis Borloo et l'a invité à plancher devant la Commission "politique et cohésion sociale". L'AMF, Ville et Banlieue, ainsi que France Urbaine, ont apporté leur soutien officiel au plan par voie de communiqué. François Baroin a écrit à Emmanuel Macron : et lui dire que " toutes les communes de France au travers de l'AMF sont au coté de Jean-louis Borloo afin que soit proposé un plan de mobilisation ambitieux mais réaliste, privilégiant une approche globale intégrant toutes ses composantes humaines et urbaines ...et qu'il constitue  un " signal fort  pour tous les territoires délaissés de la république, quartiers, petites villes, villes moyennes , espaces ruraux ou périurbains de métropole et d'outre-mer... Un tel plan doit être porté par une structure puissante , dotée de moyens financiers pérennes et d'une gouvernance "

... Car Jean-Louis Borloo n'est pas resté inactif après avoir remis le fruit de son travail. Puisqu'on en  faisait peu de cas en haut lieu, il s'est chargé d'en faire la promotion auprès de tous ceux qui pouvaient être concernés. L'homme , officiellement retiré de la politique, est resté une icone dans le monde de la politique de la ville et dans la mouvance centriste. Et il a  reçu beaucoup de soutiens .Coté gouvernement on a vite entendu la petite musique " c'est trop cher". Le plan serait chiffré à 48 milliards d'euros. Ce à quoi ,l'entourage de Borloo réplique que, bien mis en oeuvre, il rapporterait plus qu'il ne coûte , en raison de la TVA que la rénovation urbaine génère ... Aujourd'hui on en est à la guerre de communication entre l'Etat (-Bercy qui tient tout , grincent les défenseurs du Plan), et le monde des élus et associatifs qui réclament la relance de la politique de la ville. Du coté de l'exécutif on rappelle que le gouvernement n'est pas resté inactif depuis un an, avec le dédoublement des classes de CP, le développement des emplois francs, l'introduction de la police de sécurité du quotidien. Le gouvernement a également pris l'engagement de doubler les fonds consacrés à la rénovation urbaine. Mais les démissions de plusieurs élus (-dont celle, médiatisée, du maire de Sevran, Stéphane Gatignon ), renforcent  le sentiment qu'il y a "un problème" entre Paris et les " territoires oubliés de la République", qu'il s'agisse des territoires ruraux ou des quartiers . C'est devenu l'un des thèmes favoris de la droite, mais  le scepticisme gagne également les centristes favorables à la majorité, voire les rangs de LRM.. Jean-Louis Borloo n'a pas dit son dernier mot et ne va certainement pas rester les bras croisés. On se demande comment Emmanuel Macron va se sortir de ce pétrin, qui est en train de devenir un autre bouillon de culture de la contestation et se transformer en défiance à l'égard du pouvoir central...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

07.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 21/05/2018 - 06:51
Paul
Vous remarquerez que, contrairement à vous, mon message ne contenait aucune insulte. En fait, je n'exprime même pas de jugement : je ne fais que vous présenter un miroir. Malheureusement, vous êtes probablement beaucoup trop âgé pour pouvoir vous améliorer !
Paulquiroulenamassepasmousse
- 20/05/2018 - 19:23
@ganeshânebâté
L'opinion des cons m'indiffère !
Ganesha
- 20/05/2018 - 12:56
Paul
Voici un commentaire qui permet de se faire une opinion sur ce que vous valez, en tant qu'être humain !