En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 1 heure 23 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 2 heures 26 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 3 heures 29 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 6 heures 4 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 22 heures 23 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 1 heure 54 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 2 heures 32 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 3 heures 1 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 4 heures 8 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 4 heures 37 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 5 heures 11 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 5 heures 38 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 6 heures 34 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 22 heures 51 min
© Michael Buckner / Getty Images North America / AFP
© Michael Buckner / Getty Images North America / AFP
Espérance

Traitement de la calvitie : nouvel espoir en vue (et à défaut, les meilleures solutions en l’état...)

Publié le 14 mai 2018
D'après les travaux de chercheurs de l'université de Manchester, un médicament contre l'ostéoporose appelé WAY-316606 contribuerait à la repousse des cheveux pour les personnes atteintes de calvitie.
Pascal Boudjema
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Boudjema est chirurgien capillaire, spécialisé dans le traitement de la calvitie. Il a créé un site d'information sur le sujet : www.lesgreffesdecheveux.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après les travaux de chercheurs de l'université de Manchester, un médicament contre l'ostéoporose appelé WAY-316606 contribuerait à la repousse des cheveux pour les personnes atteintes de calvitie.

Atlantico : D'après les travaux de chercheurs de l'université de Manchester, un médicament contre l'ostéoporose appelé WAY-316606 contribuerait à la repousse des cheveux pour les personnes atteintes de calvitie. Ce médicament inhibe en effet l'activité d'une protéine bloquant le développement des follicules pileux. Au regard des travaux menés, et en l'attente d'expériences sur l'homme, cette découverte est-elle réellement prometteuse pour guérir la calvitie ?

Pascal Boudjema : Les travaux menés par l’équipe britannique du Dr Hawkshaw et dont les résultats préliminaires récemment publiés dans la revue Plos Biology sont très intéressants et constituent un progrès supplémentaire dans la compréhension des mécanismes biologiques inhibant ou stimulant le développement  des follicules pileux. En effet, les chercheurs se sont intéressés tout d’abord aux mécanismes moléculaires d’un ancien médicament : la CyclosporineA ( CsA) utilisée depuis de nombreuses années en tant que médicament anti-rejet de greffes d’organes chez les transplantés ainsi que dans certaines maladies auto-immunes. Le choix de ce médicament a été orienté par le fait que les personnes traitées avaient des effets secondaires tels que la repousse indésirable de poils sur le corps. D’autre part la toxicité  de la CyclosporineA ne permettait pas d’envisager son utilisation en tant que traitement de la calvitie commune pour des raisons purement esthétiques. L’équipe a pu constater en laboratoire, sur des cultures de follicules pileux humains que la CyclosporineA  pouvait bloquer l’activité d’une protéine particulière (SFRP1) inhibant la croissance de nombreux tissus dont les cheveux. Ils ont donc recherché un autre moyen de bloquer l’activité de cette protéine et ont découvert qu’un médicament connu pour traiter l’ostéoporose appelé WAY-316606 pouvait également bloquer l’action de la protéine SFRP1 sans avoir les effets secondaires de la CyclosporineA.

Cela constitue donc une découverte très encourageante qui devra nécessiter des essais cliniques du médicament WAY-316606 ou d’un médicament analogue chez l’homme afin de mesurer son efficacité dans le traitement de la calvitie. Cela  demandera encore beaucoup de temps avant la mise éventuelle sur le marché d’un tel traitement. Nous devons donc être patients….

Quels sont les traitements déjà disponibles pour les personnes atteintes de calvitie ?

Les traitements actuels de la calvitie androgénique sont dominés essentiellement par trois types de traitements :

Les traitements médicamenteux, le traitement de bio stimulation locale du cuir chevelu  et les greffes de cheveux.

Les traitements médicamenteux regroupent  essentiellement deux médicaments : le Minoxidil à 2% ou 5%  en lotion à appliquer localement sur le cuir chevelu de manière quotidienne ainsi que le Finasteride 1 mg  en comprimé à avaler tous les jours. Ces traitements ont pour but de ralentir ou de stabiliser  la chute des cheveux en épaississant les cheveux et de faire repousser dans certains cas les cheveux sur les zones postérieures. Leur  efficacité est variable selon les cas et peuvent présenter des effets secondaires assez rares tels que démangeaisons ou allergies locales du cuir chevelu pour le Minoxidil ainsi que des troubles de la libido et dépression chez l’homme pour le Finasteride.

Le traitement de bio stimulation locale du cuir chevelu appelé technique PRP  consiste à injecter localement dans le cuir chevelu dégarni des extraits cellulaires  plaquettaires riches en facteurs de croissance. Ces extraits sont obtenus à partir d’une prise de sang classique. Le sang prélevé est alors immédiatement placé  pendant quelques minutes dans une centrifugeuse et l’on récupère les fractions plaquettaires qui sont immédiatement réinjectées localement dans le cuir chevelu à l’aide d’une aiguille très fine. Ce traitement a pour but de stabiliser la chute des cheveux voir favoriser la repousse des cheveux mais n’est malheureusement pas efficace chez tout le monde ainsi que sur des zones totalement dégarnies.

Les greffes de cheveux constituent le traitement actuel  le plus efficace. Les progrès réalisés dans l’instrumentation et les protocoles opératoires nous permettent de traiter aujourd’hui sous anesthésie locale des calvities très étendues aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cependant,  il existe des cas où la greffe de cheveux n’est pas possible par manque de cheveux à prélever à l’arrière de la tête. 

D'où vient la nécessité de trouver un nouveau traitement ?

Tous les médicaments  actuellement disponibles ont une efficacité variable selon les individus et ne sont malheureusement pas dénués d’effets secondaires. Il est donc nécessaire de trouver un nouveau traitement véritablement efficace et sans effets secondaires.

Comment avance la recherche dans ce domaine ? À quelle échéance a-t-on une chance de voir se développer un traitement efficace et sans effets secondaires ?

De nombreuses équipes scientifiques travaillent quotidiennement à travers le monde sur la compréhension des mécanismes impliqués dans la chute des cheveux en vue de mettre au point le médicament miracle qui ferait repousser les cheveux de manière définitive. Les enjeux économiques sont immenses compte-tenu du fait que cette affection touche des centaines de millions d’individus. Nous attendons toujours le Graal d’autant plus que de nombreuses annonces  considérées comme très prometteuses n’ont malheureusement  jamais abouti pour l’instant à la commercialisation d’un médicament véritablement efficace et sans effets secondaires... 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 14/05/2018 - 10:01
La calvitie n'est pas une maladie
Mettez donc une moumoute: c'est moins cher et il n'y a pas d'effet secondaire.
Deudeuche
- 14/05/2018 - 08:13
Au poil!
Adieu Atlantico !