En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Michael Buckner / Getty Images North America / AFP
Espérance
Traitement de la calvitie : nouvel espoir en vue (et à défaut, les meilleures solutions en l’état...)
Publié le 14 mai 2018
D'après les travaux de chercheurs de l'université de Manchester, un médicament contre l'ostéoporose appelé WAY-316606 contribuerait à la repousse des cheveux pour les personnes atteintes de calvitie.
Pascal Boudjema est chirurgien capillaire, spécialisé dans le traitement de la calvitie. Il a créé un site d'information sur le sujet : www.lesgreffesdecheveux.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Boudjema
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Boudjema est chirurgien capillaire, spécialisé dans le traitement de la calvitie. Il a créé un site d'information sur le sujet : www.lesgreffesdecheveux.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après les travaux de chercheurs de l'université de Manchester, un médicament contre l'ostéoporose appelé WAY-316606 contribuerait à la repousse des cheveux pour les personnes atteintes de calvitie.

Atlantico : D'après les travaux de chercheurs de l'université de Manchester, un médicament contre l'ostéoporose appelé WAY-316606 contribuerait à la repousse des cheveux pour les personnes atteintes de calvitie. Ce médicament inhibe en effet l'activité d'une protéine bloquant le développement des follicules pileux. Au regard des travaux menés, et en l'attente d'expériences sur l'homme, cette découverte est-elle réellement prometteuse pour guérir la calvitie ?

Pascal Boudjema : Les travaux menés par l’équipe britannique du Dr Hawkshaw et dont les résultats préliminaires récemment publiés dans la revue Plos Biology sont très intéressants et constituent un progrès supplémentaire dans la compréhension des mécanismes biologiques inhibant ou stimulant le développement  des follicules pileux. En effet, les chercheurs se sont intéressés tout d’abord aux mécanismes moléculaires d’un ancien médicament : la CyclosporineA ( CsA) utilisée depuis de nombreuses années en tant que médicament anti-rejet de greffes d’organes chez les transplantés ainsi que dans certaines maladies auto-immunes. Le choix de ce médicament a été orienté par le fait que les personnes traitées avaient des effets secondaires tels que la repousse indésirable de poils sur le corps. D’autre part la toxicité  de la CyclosporineA ne permettait pas d’envisager son utilisation en tant que traitement de la calvitie commune pour des raisons purement esthétiques. L’équipe a pu constater en laboratoire, sur des cultures de follicules pileux humains que la CyclosporineA  pouvait bloquer l’activité d’une protéine particulière (SFRP1) inhibant la croissance de nombreux tissus dont les cheveux. Ils ont donc recherché un autre moyen de bloquer l’activité de cette protéine et ont découvert qu’un médicament connu pour traiter l’ostéoporose appelé WAY-316606 pouvait également bloquer l’action de la protéine SFRP1 sans avoir les effets secondaires de la CyclosporineA.

Cela constitue donc une découverte très encourageante qui devra nécessiter des essais cliniques du médicament WAY-316606 ou d’un médicament analogue chez l’homme afin de mesurer son efficacité dans le traitement de la calvitie. Cela  demandera encore beaucoup de temps avant la mise éventuelle sur le marché d’un tel traitement. Nous devons donc être patients….

Quels sont les traitements déjà disponibles pour les personnes atteintes de calvitie ?

Les traitements actuels de la calvitie androgénique sont dominés essentiellement par trois types de traitements :

Les traitements médicamenteux, le traitement de bio stimulation locale du cuir chevelu  et les greffes de cheveux.

Les traitements médicamenteux regroupent  essentiellement deux médicaments : le Minoxidil à 2% ou 5%  en lotion à appliquer localement sur le cuir chevelu de manière quotidienne ainsi que le Finasteride 1 mg  en comprimé à avaler tous les jours. Ces traitements ont pour but de ralentir ou de stabiliser  la chute des cheveux en épaississant les cheveux et de faire repousser dans certains cas les cheveux sur les zones postérieures. Leur  efficacité est variable selon les cas et peuvent présenter des effets secondaires assez rares tels que démangeaisons ou allergies locales du cuir chevelu pour le Minoxidil ainsi que des troubles de la libido et dépression chez l’homme pour le Finasteride.

Le traitement de bio stimulation locale du cuir chevelu appelé technique PRP  consiste à injecter localement dans le cuir chevelu dégarni des extraits cellulaires  plaquettaires riches en facteurs de croissance. Ces extraits sont obtenus à partir d’une prise de sang classique. Le sang prélevé est alors immédiatement placé  pendant quelques minutes dans une centrifugeuse et l’on récupère les fractions plaquettaires qui sont immédiatement réinjectées localement dans le cuir chevelu à l’aide d’une aiguille très fine. Ce traitement a pour but de stabiliser la chute des cheveux voir favoriser la repousse des cheveux mais n’est malheureusement pas efficace chez tout le monde ainsi que sur des zones totalement dégarnies.

Les greffes de cheveux constituent le traitement actuel  le plus efficace. Les progrès réalisés dans l’instrumentation et les protocoles opératoires nous permettent de traiter aujourd’hui sous anesthésie locale des calvities très étendues aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cependant,  il existe des cas où la greffe de cheveux n’est pas possible par manque de cheveux à prélever à l’arrière de la tête. 

D'où vient la nécessité de trouver un nouveau traitement ?

Tous les médicaments  actuellement disponibles ont une efficacité variable selon les individus et ne sont malheureusement pas dénués d’effets secondaires. Il est donc nécessaire de trouver un nouveau traitement véritablement efficace et sans effets secondaires.

Comment avance la recherche dans ce domaine ? À quelle échéance a-t-on une chance de voir se développer un traitement efficace et sans effets secondaires ?

De nombreuses équipes scientifiques travaillent quotidiennement à travers le monde sur la compréhension des mécanismes impliqués dans la chute des cheveux en vue de mettre au point le médicament miracle qui ferait repousser les cheveux de manière définitive. Les enjeux économiques sont immenses compte-tenu du fait que cette affection touche des centaines de millions d’individus. Nous attendons toujours le Graal d’autant plus que de nombreuses annonces  considérées comme très prometteuses n’ont malheureusement  jamais abouti pour l’instant à la commercialisation d’un médicament véritablement efficace et sans effets secondaires... 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Voulez-vous savoir quand la droite est entrée en agonie ? En 2010, quand Nicolas Sarkozy supprima le ministère de l'Identité nationale, qu'il avait lui-même créé !
05.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Angela Merkel a été victime d'une nouvelle crise de tremblements
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 14/05/2018 - 10:01
La calvitie n'est pas une maladie
Mettez donc une moumoute: c'est moins cher et il n'y a pas d'effet secondaire.
Deudeuche
- 14/05/2018 - 08:13
Au poil!
Adieu Atlantico !