En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

07.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 21 min 19 sec
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 2 heures 44 min
décryptage > International
Revendications

Du Chili au Liban en passant par l’Espagne, une révolte mondiale monte contre les abus de la fiscalité

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Politique
Représentation

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

il y a 4 heures 14 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 22 heures 39 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 38 min 41 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 2 heures 35 min
décryptage > France
Chiffres

La France, élève modèle sur le front du (non) creusement des inégalités économiques

il y a 3 heures 9 min
décryptage > International
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

il y a 4 heures 3 min
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 22 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 1 jour 1 heure
© Thomas KIENZLE / AFP
© Thomas KIENZLE / AFP
Politique

Brexit : comment la négociation relative à l'union douanière tourne au cauchemar pour Theresa May​

Publié le 04 mai 2018
Suite aux discussions interministérielles concernant la question de la définition de la nouvelle union douanière qui définira les relations entre Royaume Uni et Union européenne, le gouvernement britannique s'est montré particulièrement divisé, plaçant Theresa May dans une situation difficile.
Michaël Bret est économiste, président de Partitus. Il a travaillé ces dernières années pour le Collège de France, l'Institute for Fiscal Studies de Londres, BNP Paribas à Hongkong, l'OCDE et AXA Investment Managers. Il enseigne à Sciences Po et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Bret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michaël Bret est économiste, président de Partitus. Il a travaillé ces dernières années pour le Collège de France, l'Institute for Fiscal Studies de Londres, BNP Paribas à Hongkong, l'OCDE et AXA Investment Managers. Il enseigne à Sciences Po et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite aux discussions interministérielles concernant la question de la définition de la nouvelle union douanière qui définira les relations entre Royaume Uni et Union européenne, le gouvernement britannique s'est montré particulièrement divisé, plaçant Theresa May dans une situation difficile.

Suite aux discussions interministérielles concernant la question de la définition de la nouvelle union douanière qui définira les relations entre Royaume Uni et Union européenne, le gouvernement britannique s'est montré particulièrement divisé, plaçant Theresa May dans une situation difficile. En quoi cette question pourrait-elle menacer directement Theresa May, notamment sous l'impulsion des 60 députés du groupe ERG, menés par Jacob Rees-Mogg ?

Michael Bret : Il aura fallu 2 jours au nouveau Ministre de l’Intérieur ("Home Secretary") pour lancer son premier camouflet à la face de la Première ministre Theresa May. Sajid Javid, eurosceptique modéré ayant voté contre le Brexit, et censé donc conserver l'équilibre savamment entretenu au sein même du gouvernement entre partisans de la sortie de l'Union (les "Brexiters") et du partisans du maintien (les "Remainers"), s'est finalement rallié aux euro-phobes les plus radicaux pour miner encore plus le capital politique d\une Theresa May qui l'avait promu 48 heures plus tôt. C'est même du pire recoin de l'échiquier politique que Theresa May a dû essuyer cette nouvelle attaque : le nouvel allié de Jacob Rees-Mogg est un rescapé politique dont le renvoi annoncé de son poste de secrétaire d'État aux collectivités territoriales n'avait été évité qu'à cause de l'échec retentissant de la stratégie de Theresa May, lorsque celle-ci avait convoqué les élections anticipées du 8 juin dernier. Trop faible alors pour renvoyer Javid, elle l’a donc promu lundi afin de s'opposer sur le dossier de l'immigration aux plus euro-phobes des membres du gouvernement. Tout au contraire, Javid vient renforcer, à l'occasion des discussions sur l'union douanière, les rangs des piliers du gouvernement qui frondent de plus en plus ouvertement depuis juillet 2016 : Boris Johnson, Liam Fox, David Davis, et Michael Gove depuis 2017.
 

Quelles sont les options encore sur la table ? Quelles peuvent être les conséquences de cette volonté apparente de se diriger vers une solution de hard-Brexit, qui semble être aujourdhui la plus probable, sur la réaction de l'Union européenne ? 

 
Michael Bret : Le Secrétaire au Brexit, David Davis, après avoir menacé mardi de démissionner si l'option présentée par May de "Partenariat douanier" n'était pas retirée, a déclaré mercredi que les deux options restaient sur la table : celle de la Première ministre et celle de la "Facilitation maximale" ou max-fac. La différence essentielle est que dans le premier cas, sorte de modèle hybride d'union douanière et de marché presque unique, le Royaume-Uni collecterait les doits de douane européens au nom de Bruxelles pour les importations extra-européennes arrivant sur le sol britannique. Tout l'intérêt de cette solution est de résoudre le triangle d'impossibilité : non appartenance au marché unique, ligne rouge des partisans du hard-Brexit, absence totale de friction à la frontière nord-irlandaise, condition sine qua non de respect de l'accord de Belfast ("Good Friday agreement") qui représente encore le seul garant sérieux que la question irlandaise ne se ré-enflamme pas, et absence de frontière "dans la mer d'Irlande" entre Irlande du Nord et l'île de Grande-Bretagne, ligne rouge des alliés minoritaires nord-irlandais. La deuxième option, le "max-fac" repose sur l'idée que les nouvelles technologies permettraient de mettre en place une frontière invisible préservant la circulation fluide des marchandises et des Irlandais mais préserveraient une totale souveraineté des douanes de la Couronne. Les spécialistes s'accordent depuis longtemps que cette option resemble à des plans sur la comète, aux coûts et délais d'implémentation inconnus. Les négociateurs européens et les modérés britanniques parlaient déjà de "wishful thinking" en août dernier (un équivalent britannique de la méthode Coué) [https://www.politico.eu/article/invisible-irish-border-wont-work-says-former-minister/], mais la proposition est toujours celle favorisée par les souverainistes. Il est surtout intéressant de noter que le nœud de l'affrontement entre les deux options concerne plus, du moins pour l'instant, la manière de lever les taxes douanières que l'alignement réglementaire sur les standards européens, qui était le point de focalisation des hard-Brexiters pour lesquels il symbolisait la véritable reprise de souveraineté vis-à-vis de Bruxelles.
 

Quelles pourraient être les conséquences politiques d'un affaiblissement de la position de Theresa May ? A qui profite véritablement la situation ? 

 
Michael Bret : La fraction du gouvernement qui pousse pour un hard-Brexit ne semble pourtant pas encore vouloir renverser la Première Ministre. Ils préfèrent en profiter pour pousser chaque fois plus fortement leur agenda, au rythme des ultimatums adressés à May depuis les différents groupes de parlementaires. Le dernier en date, le 4 décembre, avait été des plus humiliants pour la Première Ministre. Les députés du DUP d'Irlande du Nord avaient désavoué unilatéralement les engagements que Theresa May venaient de prendre face au président de la Commission, Jean-Claude Juncker, la forçant sortir d'un déjeuner de négociation pour prendre un appel téléphonique avec leur cheffe de file Arlene Foster. Elle a dû revenir à la table des négociations avec une position opposée sur les solutions acceptables pour la question de la frontière nord-irlandaise. À la surprise générale, le gouvernement May n'avait alors pas été renversé par Boris Johnson qui avait semblé préférer conforter sa posture d'homme fort dans un gouvernement faible. Aujourd'hui, avec celle nouvelle péripétie à Westminster, le rapport de force évolue encore plus défavorablement au sein du gouvernement, mais la stratégie générale pourrait bien ne pas être encore révisée. Le feuilleton pourrait encore durer et les négociateurs européens ne savent plus s’ils doivent espérer voir la fin de cette instabilité toujours plus grande ou devoir reprendre les négociations avec un nouvel interlocuteur.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

07.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires