En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© GEORGES GOBET / AFP
Politique
Macron - Trump : François Hollande se lâche au jardin des beaufs
Publié le 26 avril 2018
François Hollande n'a jamais été très fin, mais quand il ricane sur le rôle passif de son successeur dans le couple qu'il forme avec Trump, on se demande où est l'humanisme rondouillard et bienveillant du promoteur du mariage homo.
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande n'a jamais été très fin, mais quand il ricane sur le rôle passif de son successeur dans le couple qu'il forme avec Trump, on se demande où est l'humanisme rondouillard et bienveillant du promoteur du mariage homo.

Il n'y a rien de plus détestable que de monter sur ses grands chevaux pour une phrase. Jouer les Christine Angot, se faire mousser en affectant l'indignation au moindre propos est un exercice dont les gens ont d'ailleurs cessé d'être dupes et qu'ils réprouvent désormais. L'émission de Ruquier les aura vaccinés, elle aura eu ce mérite même s'il est à peu près le seul. Donc sans méconnaître la part de l'improvisation, la légèreté du plateau, sans en faire tout un plat, sans indignation aucune, on peut dire que la réflexion de François Hollande à propos du couple Macron Trump( l'un est passif et l'autre pas) n'est ni scandaleuse ni passible des foudres des associations, non: elle était tout simplement prévisible de la part d'un balourd narcissique coureur de femmes qui fait son intéressant libéré de toute entrave. Il parle comme à la fin d'un banquet corrézien après le départ de Patrick Sébastien et il révèle son niveau, c'est tout. Ce type n' a pas de surmoi en général, mais là une fois soulagé de celui de la charge présidentielle il ne lui reste rien de ce qu'on appelait autrefois la réserve, et dont il jouissait si peu.

 
Après en avoir fait des tonnes sur la PMA, le mariage gay, l'association le Refuge, les injustices, les discriminations, il saute à pied joints dans le jardin des beaufs, il patauge dans la piscine et il fait la queue devant le barbecue en disant à peu près "c'est vrai quoi on n'est pas des pédés". C'est l'impression qu'on retire de son entretien sur Quotidien, il révèle une nature sans finesse, sans sagesse, sans rien qu'un humour à la fois dédaigneux et déconneur qui est là pour plaire à tout prix et à tout le monde. Il n'est pas douteux qu'Emmnuel Macron l'ait trahi, on comprend sa rancune à son sujet,  mais on comprend encore mieux ce qui lui arrive en le revoyant lui, sur les images d'archives avec Obama, emprunté et célibataire au milieu des rois et des reines : il se venge aujourd'hui d'un personnage qui fait tout mieux que lui (ce qui n'est pas très difficile), avec le ton qu'il faut, avec le costume qu'il faut, avec la femme qu'il faut pour exciter les magazines américains. Quant à sa réflexion elle ne vaut pas mieux que les fameux "sans-dents", elle témoigne de son mépris ouitrecuidant pour tout ce qui n'est pas "jojo" à ses yeux, de ses beaux parents de l'époque à son successeur d'aujourd'hui. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
04.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 9 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
07.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
karbo
- 29/04/2018 - 10:28
Combaz a systématiquement
Combaz a systématiquement dezingué tout ceux qui s'obstinent a ne pas suivre ses idées, qui sont comme il se doit toujours géniales et bien supérieures aux autres. Avec tous les pisse-copie qui procèdent de même, il ne faut pas s'étonner du désarroi du pauvre électeur qui fini par voter pour n'importe qui. A vouloir forcer à tout prix la Marine, vous abêtissez le débat!!!!
LOTHARINGIEN 31
- 27/04/2018 - 18:54
AH LA BELLE ÂME !
et dire qu'un jour ce grotesque pantin aura des rues , des places , des écoles , à son nom ... Comme Mitterrand , son exemple : décoré par Pétain , résistant de la 25 ème heure , cabri des jardins de l'Observatoire , qui méprisait l'argent mais adorait en profiter , pourvoyeur de la guillotine lors de la guerre d'Algérie, coureur de jupons faisant entretenir sa famille cachée par le contribuable , procédant aux écoutes téléphoniques d'une foultitude de personnes , produisant des certificats médicaux mensongers sur son état de santé (l'honnête homme !) , et last but not least "de gôôôôôche" comme les media aiment soutenir ces saints laïques ...
winnie
- 27/04/2018 - 18:20
Decidement ce pauvre type....
oui, je dis bien ce pauvre type, il ne merite pas mieux. Il nous a ridiculiser dans le monde nous a plus qu'affaibli,fait marier les homos, et j'en passe! Et il se permet encore de l'ouvrir! Mais qu'il aille se mettre au fond d'un trou et qu'il n'en sorte plus! !