En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

02.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

03.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

04.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

05.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 1 heure 35 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 2 heures 46 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 17 heures 13 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 18 heures 21 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 20 heures 1 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 22 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 23 heures 35 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 1 jour 42 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 3 heures 11 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 4 heures 4 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 17 heures 37 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 18 heures 39 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 20 heures 34 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 22 heures 59 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 23 heures 51 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 1 jour 3 heures
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Finances

Vers une périlleuse bataille entre Trump et la Fed ?

Publié le 23 avril 2018
Trump contre Powell ? Du jamais vu, qui choquerait profondément les marchés, au risque de faire baisser le dollar et monter les taux longs ! Mais ce qui se passe aux États-Unis, depuis quelques mois, est déjà du jamais vu, dira-ton. Oui, mais cette fois c’est le dollar qui est en jeu.
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trump contre Powell ? Du jamais vu, qui choquerait profondément les marchés, au risque de faire baisser le dollar et monter les taux longs ! Mais ce qui se passe aux États-Unis, depuis quelques mois, est déjà du jamais vu, dira-ton. Oui, mais cette fois c’est le dollar qui est en jeu.

Tout se prépare en effet pour que la Fed (la banque centrale américaine) monte ses taux le 2 mai, puis deux autres fois cette année, face à la force de la reprise américaine et à l’accélération en cours de l’inflation. Trois mesures de l’inflation confirment en effet la nouvelle. L’inflation sous-jacente, hors nourriture et énergie, monte de 2,9% sur les trois derniers mois (annualisés) et de 2,1% sur un an. Les prix à la production montent de 3% sur un an et de 3,5% sur les trois derniers mois (annualisés). Les prix à la consommation augmentent de 2,4% sur un an (même si mars enregistre une baisse de 0,1%, pour des raisons liées alors au prix de l’énergie).

Au total, les taux courts américains, actuellement à 1,5-1,75% passeraient ainsi à 2,5% en fin d’année. Les marchés financiers commencent à se tendre, mais ils n’ont pas tout intégré, puisque les taux à deux ans sont encore à 2,4% et ceux à dix ans à 2,9%. « Normalement », ils devront monter, ce qui pèsera sur la bourse. Et s’ils ne montent pas, alors la courbe des taux se renversera, les taux longs étant plus bas que les taux courts, ce qui voudra dire que les investisseurs sont inquiets et voient une récession ! Ce qui pèsera encore plus sur la bourse.

Ajoutons que, pendant ce temps, les taux courts japonais resteraient à -0,1% et ceux de la zone euro à 0%. Jamais l’écart de rémunération ne sera aussi élevé, ce qui renforcera le dollar.

Mais c’est l’inverse de ce que veut Donald Trump : une croissance au-delà de 3% avec un taux de chômage qui irait vers 3,5%, grâce à des taux bas qui soutiendront la croissance et la bourse, et un dollar faible qui aidera les exportations et freinera les importations !

Trump contre Fed ? C’est inévitable, non seulement parce que Donald Trump n’aime pas qu’on lui résiste, pire qu’on soit indépendant de lui (ce qui est la nature du Poste de Président de la Fed, occupé actuellement par Jerome Powell), pire encore qu’on aille contre lui. Or c’est bien ce qui se passe entre la stratégie de soutien à la croissance qu’il mène et qui conduit à la surchauffe, et la politique de lutte contre l’inflation que mène la Fed. Son double mandat est impératif : le plus d’emploi possible compatible avec la stabilité des prix (autour de 2%). Le plus d’emploi, on y est ; la stabilité des prix, on s’en éloigne.

Donald Trump a commencé les hostilités par un tweet le 16 avril : « La Russie et la Chine jouent au jeu de la dévaluation alors que les États-Unis continuent à monter leurs taux d’intérêt ? Pas acceptable ! »  Qu’est-ce donc qui n’est « pas acceptable » : la dévaluation du Rouble ou du Yuan, la montée des taux US, les deux ?

Déjà, Peter Navarro, le Conseiller commerce du Président Trump avait indiqué sur CNBC qu’il était « un peu troublé quand la Fed annonçait trois hausses de taux avant la fin de l’année ». En mars, Steven Mnuchin Secrétaire au Trésor avait précisé qu’il respectait l’indépendance de la Fed et « pensait » qu’elle était soucieuse de croissance… « donc » qu’elle ne la réduirait pas (en montant trop les taux) ! Avant sa prise de poste comme Economiste du Président, Larry Kudlow indiquait sur Fox News que, selon lui, plus de croissance ne causerait pas d’inflation, la courbe de Phillips, liant chômage à inflation n’existant pas, toujours selon lui.

Or, dans une récente conférence, le 6 avril à Chicago, Jerome Powell a repris cette courbe de Phillips, qui est en fait la base de la politique monétaire de la Fed ! Et Robert Kaplan, Président de la Fed de Dallas, a précisé lundi 16 avril qu’il ignorerait d’éventuelles pressions.

De fait, la Fed est habituée aux critiques des politiques et du Congrès. Le Président l’influence en nommant ses responsables, qui doivent être approuvés par le Sénat. Actuellement, sur sept postes du Board, un seul vient de l’ancienne administration et est clairement démocrate (Mme Lael Brainard). Jerome Powell préside, républicain modéré. Son vice-président chargé de la supervision financière est aussi un républicain modéré. Richard Clarida, économiste prévu au poste de vice-président, est aussi un républicain modéré, tout comme Michelle Bowman (régulatrice qui vient de la Fed du Kansas). Sur sept postes prévus au Board des Gouverneurs, cinq sont républicains, une démocrate et deux sont à pourvoir. Ce devrait suffire pour accompagner au mieux la politique de Donald Trump !

Sauf si Donald Trump en rajoute : nouvelles baisses d’impôts et dépenses publiques, autrement dit s’il cherche la bagarre. Il a, déjà, envoyé ses messagers et ses tweets : les risques de collision sont donc considérables, bien plus financiers que politiques.

 


 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 24/04/2018 - 08:17
Selon moi, Donald gagnera!
Car les USA sont une vraie démocratie, où le pouvoir des élus supplante le pouvoir des technocrates. Si Macron-Rothschild pouvait en prendre de la graine...