En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© DENIS CHARLET / AFP
Ouaf, ouaf…
Le chien de Tolbiac avait un glorieux ancêtre révolutionnaire : Médor !
Publié le 23 avril 2018
Un grand penseur, resté hélas inconnu, a dit un jour : "La révolution sera canine ou ne sera pas". Et ainsi fut la révolution à Tolbiac.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un grand penseur, resté hélas inconnu, a dit un jour : "La révolution sera canine ou ne sera pas". Et ainsi fut la révolution à Tolbiac.

La vidéo a été vue des dizaines de milliers de fois. Avec trois autres étudiants, un chien présidait une AG. Oui "avec trois autres étudiants" ! Car le sympathique animal atteignait parfaitement leur niveau. 

Un signal très fort adressé à la bourgeoisie. Le chien s'appelle "Mercantile" : ça ne s'invente pas ! Il a été parodiquement rebaptisé "Guevara". On ne sait si Mercantile alias Guevara, a chanté l'Internationale. Mais la salle conquise et subjuguée a crié : "Longue vie au chien rouge !", "Gloire éternelle au chien révolutionnaire". Et dans un élan combattif, elle a scandé : "Mort aux chiens de la bourgeoisie !", "Mort aux caniches de l'impérialisme !", "Mort aux pitbulls du CAC40 !".

Des intellectuels engagés sont venus prendre le pouls de cette ardente effervescence. Clémentine Autain parla aux étudiants de la lutte des femmes. Elle fut applaudie. Thomas Guénolé leur fit lecture de son livre Les jeunes de banlieue mangent-ils les enfants ?. Il fut encore plus applaudi.

Mais celle qui déclencha l'enthousiasme le plus sincère, c'est Mathilde Larrère. Elle est historienne de son état. Une historienne, ça connaît l'Histoire. Mathilde Larrère se consacre essentiellement à l'Histoire des révolutions. Elle a expliqué aux étudiants que le chien était un symbole révolutionnaire par excellence. Les étudiants, bouleversés par cette révélation, ont ainsi appris de sa bouche que leur chien avait un glorieux aïeul : Médor. Le chien de la révolution de 1830 !

Je suis allé place de la Bastille. Le nom de Médor ne figure pas sur la colonne qui commémore les Trois Glorieuses de Juillet. Un oubli révoltant. Mathilde Larrère est une chercheuse sérieuse et infatigable. Elle a étudié de près la contribution des chiens aux mouvements révolutionnaires. Elle a été frappée, a-t-elle dit, de voir que sur les images, tableaux et dessins représentants les révolutions du XIXe siècle, "il y avait des chiens" (son propos est intégralement sur Arrêt sur image). "Médor a existé", a-t-elle proclamé. "C'était le nom d'un chien d'un insurgé de 1830. Il [le chien] a été abattu par des soldats". Ému au plus profond d'eux-mêmes, les étudiants ont sangloté. Ils ont aussi tôt affublé Mercantile-Guevara d'un crêpe noir. Et ils ont décidé qu'à leur prochaine occupation de Tolbiac, leur AG serait présidée par un chien appelé Médor.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
02.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
05.
Notre-Dame : quand du recueillement on passe au cirque !
06.
Pourquoi la fonte du permafrost pourrait avoir des conséquences encore pires que prévues
07.
Les vrais objectifs de la sulfureuse ONG Qatar Charity
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 23/04/2018 - 22:33
Ca m’étonne pas que ça pue la pisse chez les trotskos....
si pour voter, il lève la patte...
ELIED
- 23/04/2018 - 21:17
Merci Benoît, comme toujours,
un papier qui rompt avec l'actualité sombre, et pour une fois tous les commentaires d'accord, les contradicteurs habituels doivent être en vacances....sans doute aussi avec leur chien, à moins qu'ils ne l'aient abandonné lors d'un pique-nique, c'est aussi assez courant.
VV1792
- 23/04/2018 - 21:04
Tres bon! Et les commentaires
Tres bon! Et les commentaires sont en plus de la meme eau...