En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 8 heures 8 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 12 heures 50 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 13 heures 49 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 1 jour 2 heures
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 6 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 7 heures 56 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 9 heures 46 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 12 heures 33 sec
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 13 heures 4 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 13 heures 21 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 14 heures 4 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 1 jour 2 heures
© STRINGER / AFP
© STRINGER / AFP
Opérations

Attaque chimique en Syrie : pourquoi la bonne relation Macron Trump pourrait peut-être changer les choses

Publié le 10 avril 2018
Le régime syrien est de nouveau soupçonné d'avoir utilisé des armes chimiques lors de raids à Douma, dans la Ghouta orientale.
Henri de Loubressac est le pseudonyme d’un haut fonctionnaire expert en géopolitique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri de Loubressac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri de Loubressac est le pseudonyme d’un haut fonctionnaire expert en géopolitique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le régime syrien est de nouveau soupçonné d'avoir utilisé des armes chimiques lors de raids à Douma, dans la Ghouta orientale.

Atlantico : Après la première utilisation de l'arme chimique contre le peuple syrien, en 2013 par Bachar al-Assad, François Hollande avait pressé son allié américain d'effectuer conjointement avec la France des raids aériens contre le régime syrien. Il avait finalement dû se résigner face au renoncement de Barack Obama. Aujourd'hui, Donald Trump semble-t-il près à participer à une telle opération, au vu de ses récentes déclarations ? Et si les États-Unis se refusent encore à intervenir, la France peut-elle envisager d'intervenir seule ?

Henri de Loubressac : Je pense que, techniquement, ce serait quand même compliqué pour la France d'intervenir seule parce que depuis 2013, la situation sur le terrain a évolué dans le sens où les Russes ont déployé des systèmes antimissiles S-300 qui verrouillent le ciel syrien et les avions occidentaux qui volent au-dessus de ce ciel syrien doivent obtenir l'autorisation des Russes pour cela. En 2017, les États-Unis avaient frappé une base syrienne à la suite de l'utilisation de gaz à Khan Cheikhoun, dans le nord de la Syrie, mais ils avaient obtenu au préalable que les Russes n'utilisent pas leurs systèmes antimissiles. Donc il faudrait obtenir ce même type d'autorisation, ce qui parait peut-être plus compliqué quand la demande vient de Paris que de Washington. 

De quels autres moyens disposerait Emmanuel Macron, sur les plans diplomatique, économique, par exemple, pour dissuader Bachar al-Assad, si cela est possible, d'effectuer de nouvelles attaques chimiques ?

On a très peu de leviers aujourd'hui, puisque nous n'avons plus de relations diplomatiques avec la Syrie depuis 2011, les relations économiques sont au point mort. Il y a un levier, quand même, qui est le fait que la Syrie est complètement détruite aujourd'hui, donc demain, le régime aura besoin de l'aide occidentale pour reconstruire une économie, pour reconstruire le pays. Donc il y a un levier de négociation dans le déboursement ou pas de cette aide. Et puis, il y a aussi la relation privilégiée que Macron entretient avec Donald Trump, qui fait que si la France veut intervenir, je pense qu'elle trouvera une oreille plus attentive à Washington que lorsque c'était François Hollande qui demandait à Barack Obama.

Après les frappes de dimanche dans la Ghouta orientale, les Américains ont publiquement accusé la Russie de porter la responsabilité de ces attaques. Peut-on imaginer que la France durcisse encore le ton face à la Russie ? Avec quels leviers ?

L'ambiance internationale est quand même marquée par un durcissement très net vis-à-vis de la Russie. Et dans le domaine chimique, ces attaques interviennent à un mauvais moment, puisqu'il y a eu l'affaire Skripal (l'utilisation d'un gaz sur le sol européen, en Angleterre). Donc, là, on a un peu l'impression que les Russes, qui sont les soutiens du régime syrien, ont tenté, à peu près un an après Khan Cheikhoun, de tester la résolution des occidentaux. Sur les plans économiques et diplomatiques, les actions ont déjà été très largement prises, donc maintenant, il reste le volet militaire. Et il n'est pas impossible que cela débouche sur des frappes nouvelles. 

Je pense qu'il ne faut pas oublier que fin janvier, les Russes ont testé les occidentaux à Deir Ezzor, quand ils ont lancé un pont sur l'Euphrate et ils ont tenté de conquérir un puits de pétrole qui était contrôlé par les forces démocratiques syriennes kurdes et arabes, qui sont soutenues par les occidentaux. Et à cette occasion-là, ils ont utilisé non-pas l'armée russe, mais des mercenaires. Et la réaction des Américains a été extrêmement brutale puisque près de 200 soldats russes sont morts. C'est peut-être une nouvelle tentative, pour les Russes, de faire bouger les lignes, mais ils risquent de se heurter à la même résolution des États-Unis, qui sur le terrain syrien, à la fois annoncent publiquement qu'ils veulent se retirer, et en même temps, sont quand même tentés de se maintenir et de montrer leur force pour peser sur l'avenir du pays.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gpo
- 10/04/2018 - 08:16
Regardez du côté des rebelles islamistes
Jetez un oeil sur le Yémen.. ..
Et melez vous de vos affaires messieurs les dirigeants du monde occidental. ...fichez la paix a Bachar et Poutine, les seuls à protéger les chrétiens qui sont en voie d'extinction en orient...et bientôt en Europe.. .
Stop...
ajm
- 09/04/2018 - 23:08
Curieuse passion.
A vrai dire je m'en fiche un peu de la Syrie, centre de ce gros essaim de frelons du Proche-Orient.Je n'ai pas d'opinions très arrêtées sur tous ces sujets où tant de manipulations médiatiques sont en permanence mises en scène. Mais je suis cependant étonné de cette passion pro Assad qui est tout de même le rejeton d'une des pires familles de canailles de la région, même si les autres, pour la plupart, ne valent pas mieux et sont parfois encore plus épouvantables . On a un peu l'impression, â lire la plupart de ces commentaires de Français étrangement passionnés sur ces sujets qui a priori ne les concernent guère ( pas plus qu'à moi ), d'écouter radio Moscou. A priori les etat-majors Français et US pensent que ce sont les Syriens, avec nécessairement au moins une certaine neutralité ou un laisser faire Russe. Pour autant, je ne suis pas persuadé que nous devrions intervenir dans ce "merdier" où nous n'avons aucun intérêt vital ni même vraiment important. Mais je suis choqué de ce parti pris contre ce qui est, semble-t-il , l'opinion de nos services officiels Français de la part de "patriotes " Français. En fait, d'ailleurs cela ne m'étonne pas tellement.
vangog
- 09/04/2018 - 22:16
Très difficile de gober cette propagande...
Ce diplomate semble autant éloigné des lieux de combat que des réalités...on est au comble de l’idéologie bisounoursique incarnée dans la diplomatie de phoque à la française! ce diplomate est incapable de partir d’un questionnement légitime: « les explosions chimiques proviennent-elles des projectiles lancés, ou des stocks entassés par les islamistes au milieu des civils? » la réponse à cette question changerait foncièrement la façon d’appréhender le problème Syrien, non? Mais cette question est évacuée systématiquement par les diplomates français, qui semblent avoir des œillères puissantes...vis a vis des USA aussi, ils se trumpent! S’ils croient que les USA vont servir de bras armé aux pénibles hypothèses macronistes, ils se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’a la garde...Les USA ne poursuivent qu’un objectif: éviter la mainmise de la Russie sur le Moyen-Orient et contrecarrer ses plans d’alliance avec Iran et Syrie. Alors qu’il croit être la mouche du oche, Macron ne sera que le faire-valoir de cette stratégie de pouvoir qui le dépasse complètement".