En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles
Pourquoi le libéralisme amoral n'est tout simplement plus possible
Publié le 07 avril 2018
Pour Marc Halévy, aucun doute, les Lumières ont menti. On les vante, on s’en réclame. Pourtant, la pensée d’une dizaine de philosophes français du xviiie siècle a engendré beaucoup d’idéologies totalitaires qui ont ravagé l’Europe pendant 250 ans. C’est la thèse ardemment défendue ici : les idéaux de ces philosophes impliquaient, pour leur mise en oeuvre, le recours systématique à la force et à la violence, tant le moule de leur pensée était étroit pour y faire entrer toute la réalité. Extrait de "Les mensonges des Lumières" de Marc Halévy, aux éditons du Cerf (1/2).
Marc Halévy, docteur et chercheur, étudie les sciences de la complexité et la physique des processus. Il est conférencier et expert en noétique. Il est déjà l'auteur d'un livre sur le Taoïsme, dans la collection Eyrolles pratique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Halévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Halévy, docteur et chercheur, étudie les sciences de la complexité et la physique des processus. Il est conférencier et expert en noétique. Il est déjà l'auteur d'un livre sur le Taoïsme, dans la collection Eyrolles pratique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour Marc Halévy, aucun doute, les Lumières ont menti. On les vante, on s’en réclame. Pourtant, la pensée d’une dizaine de philosophes français du xviiie siècle a engendré beaucoup d’idéologies totalitaires qui ont ravagé l’Europe pendant 250 ans. C’est la thèse ardemment défendue ici : les idéaux de ces philosophes impliquaient, pour leur mise en oeuvre, le recours systématique à la force et à la violence, tant le moule de leur pensée était étroit pour y faire entrer toute la réalité. Extrait de "Les mensonges des Lumières" de Marc Halévy, aux éditons du Cerf (1/2).

Tout le problème est là : l’économie a cru devenir autonome en devenant industrie et commerce, loin de l’agriculture trop asservie aux aléas naturels. Et cette autonomie apparente lui donna des ailes. Elle s’envola, donc. Toujours plus loin. Toujours plus haut. Jusqu’é en oublier le fil qu’elle avait à la patte : les ressources ! Car pour vendre, il faut produire, et pour produire, il faut des ressources. Mais qu’importait. Le XVIIIe siècle ne comptait qu’un peu plus de neuf cents millions d’humains sur toute la Terre (le cap du milliard fut franchi vers 1800) et le développement de l’industrie et du commerce des produits manufacturés ne concernait, au plus, que quelques tout petits millions de nantis européens : le problème des ressources ne se posait pas. Tout se passait comme si les réservoirs de ressources naturelles étaient infinis et leur renouvellement naturel assuré pour l’éternité. Et voilà lancée la machine infernale de la croissance pour la croissance et, donc, de l’économie pour l’économie. L’argent est le nerf de la guerre militaire, mais ce sont les ressources naturelles qui sont le nerf de la croissance économique. Nous commençons, de nos jours, à le vivre douloureusement (du moins les plus conscients parmi nous). Moins il y a de ressources disponibles par être humain vivant, plus l’appauvrissement individuel et global est assuré. Voilà la triste réalité que notre époque récente commence à découvrir. Mais là n’est pas le problème des « Lumières ». Un avenir économique radieux et infini semble s’ouvrir a` eux. Pourquoi, alors, s’embarrasser de contraintes morales ? Imitons, la` aussi, ces nations de commerçants et de marins que sont l’Angleterre et les Pays-Bas, toutes deux convaincues des vertus d’un libéralisme amoral.

Il ne s’agit pas, ici, de contester le bien-fondé de ce libéralisme amoral, mais de constater que, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce libéralisme amoral n’est simplement plus possible du simple fait de la raréfaction accélérée de toutes les ressources naturelles indispensables au fonctionnement de base de l’économie humaine sur Terre ! Le problème global, en termes de ressources disponibles par être humain, ne se pose pas dans les mêmes termes lorsque l’on parle de neuf cents millions d’humains et lorsque l’on parle de sept milliards et demi d’humains (plus de dix milliards en 2050, soit dans trente-deux ans – la population humaine aura ainsi décuplé en deux cent cinquante ans). Il est inutile de se mettre la tête dans le sable ou d’attendre un quelconque « miracle » technologique ; le second principe de la thermodynamique s’y oppose formellement : pour produire, il faut détruire plus que l’on ne produit et, pour produire énormément, il faut tout détruire et finir par crever. A` l’échelle mondiale, le PIB par être humain ne cesse de décélérer depuis quarante ans et commencera à décroitre avant 2020 : rien n’y fera, la croissance économique est devenue bien plus lente que la croissance démographique. Qu’on se le dise !

Il faut donc conclure cette réflexion par l’idée suivante : que l’on soit pour ou contre, la question du libéralisme amoral développé par Locke, et repris presque en chœur par les « Lumières » français, n’est tout simplement plus actuelle. Le problème n’est plus la`.

Les idéologies du XVIIIe siècle, libérales ou non libérales, sociales ou non sociales, démocrates ou non démocrates, n’ont tout simplement plus de sens aujourd’hui. Elles n’ont plus é avoir cours. Elles sont obsolètes, usées à la corde, inaptes a` assumer un monde ou` la démographie a décuplé´, ou` la spéculation financière a relégué l’économie réelle aux oubliettes et ou` le matérialisme est devenu religion populaire sous une forme renouvelée du Panem et circenses romain : le « Foot & McDo ».

Extrait de "Les mensonges des Lumières" de Marc Halévy, aux éditons du Cerf

Pour acheter ce livre, cliquez sur l'image ci-dessous

"Les mensonges des Lumières" de Marc Halévy

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 07/04/2018 - 21:11
Les lumières etaient
Éteintes.
gerard JOURDAIN
- 07/04/2018 - 18:48
encore un chercheur qui cherche....
mais qu'est qu'on peut lire comme ineptie..!!
je ne veux même plus argumenter...
moneo
- 07/04/2018 - 18:37
ne vous inquiétez pas
relisez ou lisez Inferno Tout s'y trouve...
et puis c quand tout sera devenu non ogm ,sans engrais tout bio de la tinette , toutes les énergies fossiles interdites remplacées par une verte infiniment plus chère ( voir Australie du Sud) votre problème sera résolu quelques milliards d'être humains en moins mais c'est pour la planète..