En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 5 heures 41 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 7 heures 17 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 10 heures 26 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 14 heures 43 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 jour 7 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 1 heure
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 6 heures 27 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 8 heures 43 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 12 heures 10 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 12 heures 36 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 13 heures 41 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 15 heures 8 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 41 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 5 heures
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Camarades, encore un effort…

Fac de Tolbiac : les étudiants grévistes exigent d'office un 10/20 pour leurs partiels !

Publié le 05 avril 2018
Ils auraient tort de se gêner. Le diplôme de la bêtise leur est acquis.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils auraient tort de se gêner. Le diplôme de la bêtise leur est acquis.

Ici et là – et en particulier à Tolbiac, haut lieu de la lutte – des étudiants sont en grève. Ils réclament l'abrogation de la loi Vidal sur l'enseignement supérieur. Selon eux, elle porte en germe une sélection déguisée. Le gouvernement soutient le contraire. Tout ça est très, très compliqué. Trop compliqué pour nous. 

C'est pourquoi il nous faut nous intéresser à une autre de leurs revendications. Elle a le charme de la nouveauté et la fougue innocente de la jeunesse. Les étudiants réclament en effet, et automatiquement, une note de 10/20 pour leurs partiels ! Certains trouvent ça choquant et imbécile. Moi pas. 10/20 est une exigence très modérée, inattendue de la part de révolutionnaires. A moins qu'il ne s'agisse de révolutionnaires en peau de lapin, de centristes camouflés ou de sociaux-démocrates frileux et soumis au diktats des classes possédantes. 

10/20 ? Pff … Camarades étudiants, ne vous laissez pas abuser par des réformistes mous et craintifs. Il faut aller plus loin. Plus haut. Je propose au vote d'une Assemblée générale qu'une note de 15/20 soit attribuée aux participants, et à eux seulement, des AG. Et que ceux qui se dévouent pour animer ces belles prises de parole se voient attribuer une note de 20/20. Le peuple étudiant se doit de reconnaitre les mérites de ses dirigeants. Ils se dépensent deux fois plus que les autres : normal que leur note soit le double de celle des autres. 10/20, c'est bon pour la piétaille dont l'engagement n'est pas total. 

Le président de l'université, Georges Haddad, a failli s'étrangler en prenant connaissance de ce 10/20. "C'est contraire à toute déontologie" a-t-il déclaré. "Je ne me vois pas délivrer des diplômes au rabais". Mais il ne connait rien à rien ce M. Haddad ! Il ignore tout de la population dont il a la charge. Les étudiants veulent des diplômes. N'importe quels diplômes : au rabais, soldés, frelatés, vendus à perte. Des diplômes ! A la prochaine AG, les étudiants exigeront de pouvoir noter leur président d'université. Et il aura 0/20, Georges Haddad ! 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Eolian
- 06/04/2018 - 11:08
Mai 68 et.....
Avril 2018, il faut bien célébrer les 50 ans de mai 68 que diable! Et de toutes façons que valent les diplômes de nos jours, hein?
pierre de robion
- 05/04/2018 - 22:31
Paulquiroule....
Parler de "sciences humaines", j'espère que c'est votre sens de l'humour qui a dicté votre plume!
Remarquez, on fait mieux avec les "sciences de l'éducation"!
Pour le reste tout a été dit, mais il ne suffit pas de dire pour convaincre et surtout résoudre!
Alors comme le préconisant le CALCUL (Comité d'Action Lycéen et Coordination Unioniste Laïque) laissons pisser le mouton!
Atlante13
- 05/04/2018 - 19:14
On se calme, faut les comprendre,
avant au temps glorieux de socialisme triomphant, tous ces étudiants étaient inscrits à l'école du PS, la MNEF puis son successeur. Ils y trouvaient un brillant apprentissage des manifestations de rue et de la politique qui devait sauver la France, et se retrouvaient, au bout de 8 ou 9 années d'apprentissage de la dialectique marxiste, munis d'une licence bidon ou même d'un doctorat inconnu. Ils avaient comme professeurs tous les élus socialistes recalés aux élections et qui étaient ainsi payés par les cotisations maladie des étudiants. Mais il n'y a plus de PS, ou si peu, et tous ces étudiants se retrouvent sans avenir assuré.