En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

07.

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couloeuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 28 min 30 sec
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 2 heures 13 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 17 heures 41 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 2 heures 14 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 2 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 14 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 17 heures 24 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 19 heures 39 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 20 heures 17 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 21 heures 29 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 21 heures 56 min
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Histoire millénaire

Jean-Paul Gouvéritch : "La Méditerranée reste le champ clos des affrontements bien réels de nos civilisations"

Publié le 02 avril 2018
Dans son nouveau livre, Jean-Paul Gourévitch rappelle combien la Méditerranée a fasciné les conquérants et tous ceux qui rêvaient d'en faire un lac intérieur de paix et de prospérité. Mais aujourd'hui, elle pose des problèmes communs à tous les pays riverains : pollution, accès des populations à l’énergie à l’eau, à la santé et à l’éducation, mise en place d’autoroutes de la mer, migrations irrégulières...
Jean-Paul Gourévitch est depuis 1987 consultant international sur l'Afrique, les migrations et l'islamisme radical. Il a enseigné à l'Université Paris XII Créteil. Écrivain, essayiste et formateur il est également spécialiste de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Gourévitch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Gourévitch est depuis 1987 consultant international sur l'Afrique, les migrations et l'islamisme radical. Il a enseigné à l'Université Paris XII Créteil. Écrivain, essayiste et formateur il est également spécialiste de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son nouveau livre, Jean-Paul Gourévitch rappelle combien la Méditerranée a fasciné les conquérants et tous ceux qui rêvaient d'en faire un lac intérieur de paix et de prospérité. Mais aujourd'hui, elle pose des problèmes communs à tous les pays riverains : pollution, accès des populations à l’énergie à l’eau, à la santé et à l’éducation, mise en place d’autoroutes de la mer, migrations irrégulières...

Atlantico : Votre livre, "La Méditerranée, conquête, puissance, déclin" (éditions Desclée de Brouwer) montre comment cette mer - sans nulle autre pareille - a toujours suscité des rêves d'unification. Tous ont tenté de la penser comme une "mare nostrum" autour de laquelle vivraient en harmonie les différentes rives, ce d'Ulysse à Nicolas Sarkozy et son Union Pour la Méditerranée. Aujourd'hui, que signifie pour nous ce rêve méditerranéen ?

Jean-Paul Gourévitch : On peut répondre de deux façons différentes à cette question.

Le première relève du devoir de mémoire. Depuis trente siècles les conquérants ont rêvé de faire de cette mer mitoyenne et médiatrice un lac intérieur sur lequel ils régneraient sans partage.  Les seuls qui ont réussi sont les Romains avec leur mare nostrum. D’autres ont nourri cette illusion:  l’Empereur Justinien , les musulmans, les royaumes francs , les Ottomans, l’Europe colonisatrice  et plus près de nous comme vous le soulignez l’Union pour la Méditerranée et d’une certaine façon l’Etat islamique. Retracer la chronique de ces épopées, c’est nous donner des clés pour appréhender le futur immédiat. Comme  dit la sagesse populaire, si tu veux savoir où tu vas, regarde d’où tu viens.

Mais le rêve méditerranéen c’est aussi aujourd’hui celui, plus populaire et si l’on ose dire démocratique, des amoureux de ses  rivages, de son soleil, de ses ports, de sa culture, de ses îles, qui y tiennent leurs assises ou la sillonnent en croisière et des migrants qui veulent la traverser, au péril de leur vie.  

Annexion de la Crimée dans la mer Noire, renforcement de pouvoirs autoritaires en Egypte, en Turquie, au Maroc, affaiblissement de l'Union européenne en Italie, en Grèce ou en France, crise migratoire, guerre de Syrie, conflit israélo-palestinien qui s'éternise, islamisme qui progresse, renouveau nationalistes corses et catalans... La Méditerranée semble bouillonner plus que jamais ces dernières années. Faut-il s'en inquiéter ?

Le paradoxe c’est que dans un univers mondialisé, cette mer qui a vu naître les trois religions du Livre qui chacune à leur manière ont glorifié la transcendance, reste le champ clos des affrontements bien réels de nos civilisations. C’est  ici que s’enfièvrent les conflits. Fractures économiques, fractures politiques, fractures religieuses, fractures culturelles. Les pays du littoral sud sont deux fois plus peuplés et dix fois plus pauvres (du moins par rapport au niveau de vie de leurs  populations) que ceux du littoral nord dont ils ne sont séparés que par quelques dizaines de kilomètres. Les frustrations sont trop violentes pour ne pas attiser les convoitises de ceux qui se sentent exclus et dont la doxa leur martèle qu’ils ont toujours été exploités.

Qu'est-ce qui fait que la Méditerranée reste malgré tout un espace qu'on idéalise comme cadre de vie ? Etre Méditerranéen, n'est-ce pas d'abord une utopie ?

J’aurais tendance à évoquer le quatuor magique des  S (Sky, Sun, Sex and Sand) qui réveille les pulsions de l’homme contemporain. J’ajoute que le pastis marseillais, l’ouzo grec, l’arak libanais, le raki turc, l’anisette espagnole ou le mastic bulgare ont presque le même goût quand on s’attable en amis devant la Grande Bleue avec une carafe d’eau et un ravier d’olives. Evidemment cela relève d’un monde sécurisé et apaisé où les bombes et les poignards cèdent place aux échanges. Nous en sommes loin.

Qu'est-ce qui selon vous explique cette tendance qu'ont eu les peuples dans l'Histoire à vouloir penser la Méditerranée comme un tout et non pas comme une fracture naturelle qui séparerait différents "mondes" ?

La Méditerranée est au centre du dialogue ou, comme disent d’autres, du conflit Nord-Sud. Même les peuples qui n’y ont pas accès exercent une pression sur les Etats riverains. C’est t’explication de l’échec de l’Union pour la Méditerranée broyée entre les pays de l’U.E. qui ne se percevaient pas comme méditerranéens et l’Afrique subsaharienne qui se sentait exclue de ce grand marchandage entre les pays du littoral Nord, ceux du littoral Sud et ceux du littoral Est.

Si la Méditerranée a longtemps été le centre du monde connu, elle a aujourd'hui un rôle plus périphérique, par exemple en Europe. Pourquoi cette perte progressive de centralité ? Avec quels effets ?

Je n’en suis pas certain. La Méditerranée avait perdu de sa prépondérance  au profit de l’Océan Atlantique après la découverte de l’Amérique. Elle en a retrouvé une partie. Bien entendu nous avons tendance à faire de l’européocentrisme alors que l’avenir du XXI e siècle se joue aussi en Afrique, en Asie ou en Amérique latine. Mais c’est autour du cercle  méditerranéen que s’inscrit majoritairement la géopolitique des menaces actuelles dont la circonférence est partout mais dont elle reste le centre.  

Quel projet serait aujourd'hui assez solide, assez attractif et assez réaliste pour répondre au défi que pose le XXIe à notre désir permanent de "rêve méditerranéen"? 

La Méditerranée pose des problèmes qui sont communs à tous les pays riverains :  la pollution, l’accès des populations à l’énergie à l’eau, à la santé et à l’éducation, la mise en place d’autoroutes de la mer, la lutte contre la piraterie, les catastrophes naturelles et les migrations irrégulières. Ces chantiers nécessitent une volonté commune qui fait aujourd’hui défaut.

L’Union pour la Méditerranée qui était un rêve fédérateur  est aujourd’hui immergée au plus profond des eaux et elle n’est pas prête de remonter à la surface. C’est pourtant la seule initiative qui ait réussi à asseoir à la même table les Syriens et les Libanais, les Grecs et les Turcs, les Israéliens et l’autorité palestinienne, Elle a été victime de sa bureaucratie,  du fait que les peuples n’ont jamais été associés aux vœux de leurs dirigeants, et que les rapports entre l’U.E. et ses partenaires étaient en fait ceux de prestataires à clients.

Je me défie de la futurologie mais je ne crois pas aujourd’hui à un nouveau rêve méditerranéen qui fédérerait les énergies des populations concernées. La seule chose que nous pouvons faire à notre niveau,  c’est d’essayer de réduire la fracture des mémoires pour permettre à ceux qui veulent solidariser des pays de cultures différentes de l’emporter sur ceux qui spéculent sur l’exacerbation des conflits. En tout cas c’est le sens de cet ouvrage qui s’inscrit dans la lutte, sans doute donquichottesque mais roborative,  que nous sommes quelques-uns à mener contre la désinformation d’où qu’elle vienne et quelle qu’elle soit.

"La Méditerranée, Conquête, puissance, déclin" de Jean-Paul Gourévitch, aux éditions Desclée de Brouwer

"La Méditerranée, Conquête, puissance, déclin" de Jean-Paul Gourévitch

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

07.

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 01/04/2018 - 18:29
Mare nostrum. Union pour la
Mare nostrum. Union pour la Méditerranée, c'est pareil. Candidat pour le poste, Israël.