En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Capture d'écran Google Maps
Allah n'y est pour rien
Les mots étranges de l'imam de Carcassonne : "A Trèbes, c'est l'Islam qui a été poignardé" !
Publié le 28 mars 2018
Le saint homme devait être bien bouleversé pour dire une chose pareille. On a de la peine pour lui…
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le saint homme devait être bien bouleversé pour dire une chose pareille. On a de la peine pour lui…

Dimanche, c'était le dimanche des Rameaux. A Trèbes, une messe était célébrée à la mémoire d'Arnaud Beltrame. L'évêque de Carcassonne, qui s'était déplacé pour l'occasion, a eu les mots attendus et convenus qu'on entend toujours en ce genre de circonstance : "L'amour est plus fort que la haine". 

On ne commentera pas. L'imam local, Mohamed Belmihoub, a été, fort heureusement, plus explicite. Tout en condamnant ce "lâche assassinat", il a jugé nécessaire de préciser que c'était aussi "l'Islam qui avait été poignardé". Les morts de Charlie Hebdo ? Que de coups de poignards dans le corps de l'Islam ! Et les morts du Bataclan ? Combien de coups de couteau dans le corps de l'Islam ? Et les enfants juifs assassinés à Toulouse ? Et le père Hamel égorgé dans son église ?

On se demande comment l'Islam a pu survivre à autant de coups ? Comment les blessures de son corps martyrisé ont pu, à chaque fois, cicatriser si vite et si bien. L'Islam est apparemment doté d'une belle santé. Il convient d'en féliciter Mohamed Belmihoub. Emporté par son émotion, l'imam a parlé, s'agissant de Radouane Lakdim et des autres, de "brebis égarées". Elles sont nombreuses. Et s'égarent de plus en plus. 20.000 fichés S ! 20.000 brebis égarées ? Des milliers de djihadistes français ? Des brebis égarées ? Non pas eux.

En effet, ils ont juste obéi à un rituel bien connu dans nos montagnes : la transhumance. C’est-à-dire la migration saisonnière des ovins passant des pâturages d'été aux pâturages d'hiver. Ces brebis-là, pas du tout égarées, ont trouvé que l'herbe était plus verte en Irak et en Syrie. Ajoutons – pour en finir avec ces digressions ovines – que deux brebis, vraiment égarées, elles, sont allées assassiner une vielle dame juive à Paris. Quand on voit comment se comporte une partie du troupeau, on est tenté de s'interroger sur les bergers.

Mohamed Belmihoub nous a fait cadeau d'une autre pensée profonde. Il a déclaré qu'"Allah Akbar" voulait dire "Dieu est plus grand que la haine." Intrigué, nous nous sommes connectés à oumma.com et consulté quelques livres de Gilles Kepel. Partout, "Allah Akbar" est traduit par "Dieu est le plus grand"  pas par "Dieu est plus grand que la haine". Saluons en Mohamed Belmihoub un futur et grand réformateur du Coran. Nous lui laisserons les mots de la fin : "Nous sommes condamnés à vivre ensemble". C'est bien ça : nous sommes condamnés. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
07.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Djib
- 30/03/2018 - 12:01
Dans la même veine,
on a "les premières victimes de la "radicalisation" sont les musulmans". Ce qui est globalement vrai, avec les nombreux attentats à la voiture piègèe, particulièrement meurtriers, notamment en Irak. Sauf que les ravis de la mosquée qui répètent cet argument qu'ils croient irréfutable, omettent de préciser que ces morts sont le résultat des conflits que se livrent les deux grands courants de l'Islam, religion de paix et d'amour qui découve 5 siècles après l'Europe, preuve de son évidente "modernité", les joies et délicatesses des guerres de religion. Un peu comme si on avait dit après la ST Barthélémy, en évoquant le mauvais sort fait aux Indiens d'Amérique, "n'oublions pas que les les premières victimes d'exactions sont des Chrétiens!" C'aurait été déjà été très con comme argument, même à cette époque.
evinrude
- 30/03/2018 - 10:02
Petit rectificatif Monsieur Rayski
Allah akbar signifie Dieu est grand et Allahu akbar, Dieu est le plus grand. Eh oui, Monsieur Ryaski, va falloir nous mettre à l'arabe, ceci dit très bon texte, merci à vous.
REVERJOVIAL
- 29/03/2018 - 17:47
Islam religion sans autocritique, fabrique de fanatiques
C'est une religion ou il est interdit de critiquer les sourates mêmes les plus violentes, ou la parole de Mahomet écrite 120 ans plus tard dans le Coran est considéré comme celle de dieu, elle ne peut être contextualisé, ni réformé, ni adapté a une autre époque, d'ou sa capacité depuis des siécles à produire des fanatiques qui la pratique littéralement.