En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

04.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 30 min 53 sec
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 1 heure 58 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 2 heures 48 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 3 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 5 heures 14 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 6 heures 20 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 7 heures 26 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 8 heures 59 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 9 heures 18 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 55 min 13 sec
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 2 heures 16 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 5 heures 22 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 6 heures 45 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 8 heures 34 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 9 heures 12 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?
il y a 9 heures 26 min
© Reuters
© Reuters
Tribune

Egalité des chances et mérite : la nouvelle boussole que doit se donner la droite

Publié le 26 mars 2018
Tocqueville, bien connu pour son discours en faveur des libertés individuelles, l’est moins pour ses écrits au sujet de l’égalité. Et pourtant, selon lui, égalité et libertés individuelles sont indissociables. Mais pas n’importe quelle définition de l’égalité : l’application au sens strict de l’égalité, sans garanti des libertés, mènerait selon lui à la dictature d’une minorité. Certains gouvernements nous ont souvent fait penser à cela. Alors quelle égalité ?
Stéphane Tiki, ex-président des Jeunes Republicains et Secrétaire National Les Républicains, aujourd'hui Secrétaire général adjoint de DroiteLib, le mouvement de Virginie Calmels.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Tiki
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Tiki, ex-président des Jeunes Republicains et Secrétaire National Les Républicains, aujourd'hui Secrétaire général adjoint de DroiteLib, le mouvement de Virginie Calmels.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tocqueville, bien connu pour son discours en faveur des libertés individuelles, l’est moins pour ses écrits au sujet de l’égalité. Et pourtant, selon lui, égalité et libertés individuelles sont indissociables. Mais pas n’importe quelle définition de l’égalité : l’application au sens strict de l’égalité, sans garanti des libertés, mènerait selon lui à la dictature d’une minorité. Certains gouvernements nous ont souvent fait penser à cela. Alors quelle égalité ?

Tocqueville, bien connu pour son discours en faveur des libertés individuelles, l’est moins pour ses écrits au sujet de l’égalité. Et pourtant, selon lui, égalité et libertés individuelles sont indissociables. Mais pas n’importe quelle définition de l’égalité : l’application au sens strict de l’égalité, sans garanti des libertés, mènerait selon lui à la dictature d’une minorité. Certains gouvernements nous ont souvent fait penser à cela. Alors quelle égalité ?

Le mérite et l’égalité des chances permise au moyen d’une garantie des libertés individuelles, sont des piliers de la réussite de notre système démocratique. Elles sont pourtant mise à mal depuis des années en France et c’est selon moi une des raisons principales de la montée des extrêmes. La République doit protéger l’ensemble des individus et permettre à tous de gravir les échelons sociaux, peu importe leurs origines, la couleur de la peau et la religion. Ainsi le système de la sélection a été détricoté petit à petit, faisant de notre système scolaire et universitaire un des pires de l’OCDE. Or, sans école performante, les inégalités ne peuvent être gommées, et on se retrouve dans une société qualifiée par Bourdieu de favorable à ceux issus de classes favorisées au capital culturel élevé.

Beaucoup de jeunes sont aujourd’hui au chômage. Beaucoup se sont sentis abandonnés et n’ont pas compris que cet Etat, pourtant de plus en plus omnipotent et présent dans nos vies, n’ait cependant pas réussi à offrir des réponses simples à notre jeunesse. Notre modèle actuel a révélé son incapacité totale à déceler et faire émerger les talents individuels. Parmi les mesures qui m’ont le plus marquées durant le quinquennat Sarkozy, on retrouve ainsi la création du statut de l’auto entrepreneur,  les bourses au mérite , la création d’internats d’excellence, offrant  un cycle d'étude privilégié aux quelques élèves travailleurs repérés et « extraits » des collège défavorisés, autant de réformes qui indiquent un cap clair vers lequel aller.

Les partis ont également abandonné cette question de l’égalité des chances. Ils n’ont pas su voir l’enjeu. Le Parti socialiste, qui détonnait par un score édifiant chez les jeunes en 2012, n’existe quasiment plus, rayé de la carte. Les Républicains quant à eux, ne peuvent être étonnés de n’avoir vu que 6.5% des jeunes voter pour notre candidat en 2017. Contrairement à ce que certains socialistes marxistes prétendent, nos jeunes n’attendent pas d’être assistés, et ne cherchent pas une simple augmentation de leurs aides sociales. Ce qu’ils souhaitent est simple : qu’on leur donne des moyens de s’épanouir, de gravir les échelons sociaux, de s’enrichir, culturellement comme matériellement.

La droite doit comprendre qu’il faut lutter contre ce sentiment d’insécurité sociale et apporter des réponses concrètes. Pas seulement sur l’éducation, mais également sur des sujets comme l’économie collaborative, la fiscalité, l’accompagnement des jeunes entrepreneurs. Il faut construire un modèle de réussite : un « American dream » à la française décrit dans le livre J’assume de Virginie Calmels qui incarne ces valeurs de méritocratie et d’égalité des chances, nouvelle 1ère Vice-présidente des Républicains après 20 ans passées dans le monde de l’entreprise. Toute personne née dans un quartier populaire  ou un territoire isolé de la République devrait pouvoir réussir. Les entrepreneurs de demain ne sont pas uniquement à Paris ou dans les grandes villes : ils sont également dans ces territoires trop souvent négligés qui regroupent pourtant tant de jeunes avides d’entreprendre. Nous devons comme certaines associations malheureusement encore un peu isolées faire éclore les talents comme « Les Déterminés » qui forment et encouragent les jeunes à entreprendre ou encore le réseau « Entreprendre 93 ». Car il y a énormément de talents dans ces quartiers dont on parle malheureusement trop peu.

Les récentes réformes du ministre de l’Education Blanquer notamment au niveau de l’école primaire vont dans le bon sens. Néanmoins, les récentes tentatives de restriction de l’école libre sont inquiétantes : le modèle de l’école « Espérances banlieues » n’est-il pas justement le fer de lance de cette reconquête de l’éducation dans nos banlieues et quartiers défavorisés ? Le gouvernement devrait comprendre que sans la liberté, l’égalité des chances et le mérite ne peuvent être garanties. Au lieu de briser l’élan de ces écoles libres, Jean-Michel Blanquer devrait au contraire encourager leur développement et s’inspirer des Academies et des Free Schools anglaises, financées directement par l’État mais échappant aux contrôles du système éducatif national.

Outre-manche, une Academie ouverte depuis trois ans enregistre en moyenne une augmentation de 12% des résultats de ses élèves au GCSE (équivalent du brevet des collèges). L’institut national d’évaluation (OFSTED) a même établi que les taux de résultats excellents sont de quinze points supérieurs entre les Academies et les écoles nationales.

Parallèlement à ces réformes en matières de formation, l’entrepreneuriat doit être mis en avant dans ce parcours d’égalité des chances.

Récemment, le classement Forbes a révélé un fait intéressant : 70% des milliardaires sont des entrepreneurs. Ainsi, parmi les plus riches, ce ne sont plus les héritiers qui ont la côte, mais ceux qui ont bâti par eux-mêmes leur entreprise. C’est une preuve de plus que notre monde a changé, et que les nouvelles technologies offrent des opportunités folles à nos jeunes. Cependant, seules certaines personnes en profitent aujourd’hui, en raison de l’échec de notre système social, et c’est cela qu’il faut changer.

Mais une chose est certaine : c’est par l’entrepreneuriat qu’on restaurera la méritocratie dans notre pays.

Si la droite parvient à faire de l’égalité des chances un de ses grands thèmes, elle saura non seulement séduire à nouveau un électorat jeune, mais également parler aux classes moyennes et populaires, tout en apportant de véritables réponses économiques et sociales aux problèmes de déclassement, de marginalisation, mais également de délinquance. On ne pourra lutter contre la radicalisation des banlieues par des seules réponses régaliennes. Elles sont plus que jamais nécessaires, certes, mais elles doivent être couplées à la restauration de la méritocratie et de l’ascenseur social dans notre pays.

Je fais confiance à Laurent Wauquiez, Virginie Calmels et l’équipe des Républicains pour que la droite se saisisse de ce sujet et donne à nouveau de l’espoir à toute une génération avide d’entreprendre.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?

04.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires