En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 54 min 23 sec
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 14 heures 47 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 16 heures 38 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 18 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 19 heures 55 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 20 heures 22 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 21 heures 46 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 22 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 23 heures 23 min
pépites > Politique
Coincidence
La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem
il y a 1 heure 8 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 15 heures 52 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 17 heures 9 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 19 heures 11 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 20 heures 4 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 20 heures 42 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 23 heures 53 min
© Flickr/unicellular
© Flickr/unicellular
Double tranchant

Paris en tête des capitales européennes les plus prisées par les investisseurs immobiliers : ceux pour qui c’est une très bonne nouvelle et... (tous) les autres

Publié le 22 mars 2018
Paris vient d'être classée ville la plus attractive d'Europe pour les investisseurs immobiliers, selon une étude du groupe de conseil en immobilier d'entreprise CBRE.
Pierre-François Gouiffès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paris vient d'être classée ville la plus attractive d'Europe pour les investisseurs immobiliers, selon une étude du groupe de conseil en immobilier d'entreprise CBRE.

Atlantico : Avec 27 millliards d'euros investis en 2017, le marché immobilier de l’Ile-de-France retrouve un plus haut depuis l'année 2007, dont 6 milliards pour la seule capitale, qui devient ainsi le principal pôle d'attraction en Europe. Derrière cet important afflux de capitaux, quels sont ceux pour qui la situation devient plus difficile sur la ville de Paris ? Pour des particuliers non propriétaires ou des PME confrontées à un marché très concurrentiel, quelles sont les conséquences de cette attractivité parisienne ?

Pierre-François Gouiffès : L’étude CBRE « Paris, ville la plus attractive d’Europe pour les investisseurs en 2018 » que vous citez concerne le marché de l’immobilier adressable en Europe pour les investisseurs institutionnels ou de grande taille, pour lesquels les 27 milliards d’euros investis en moyenne sur les trois dernières années en Ile de France représentent près 10 % du total des investissements en Europe (291 milliards d’euros). Elle met en avant un alignement d’astres favorables à la capitale française, comme la meilleure image du pays suite à l’élection présidentielle, la reprise économique en France ou l’impact positif du Brexit. Paris apparaît particulière attractif et devance Madrid, Amsterdam, Francfort et enfin seulement Londres.

Cet attrait nouveau a normalement vocation à se traduire par une hausse des prix qui est bien constatée par ailleurs par les notaires pour l’immobilier résidentiel : hausse de 35 % des prix parisiens depuis 2010, contre une stagnation des prix dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants ou les zones rurales. Par construction cette hausse des prix peut renchérir les loyers (hors secteur HLM et dans le cadre des règles d’encadrement des loyers d’habitation initiées dans le quinquennat précédent) et donc peser à la fois sur les candidats locataires ou les accédants à la propriété

Inversement, quels sont les acteurs qui profitent le plus d'un tel contexte ?

La hausse à la fois des prix et des investissements profite à la fois aux détenteurs d’actifs (qui s’enrichissent mécaniquement soit à la revente soit à la location) et à tous les professionnels « branchés » d’une façon ou d’une autre sur les transactions immobilières : brokers, agents immobiliers, notaires… sans oublier l’Etat qui n’est pas le dernier à profiter de cette hausse au vu de l’ampleur de la fiscalité immobilière française.

Comment l'envolée des flux de capitaux en direction de l'immobilier commercial ou résidentiel pourrait-elle être maîtrisée pour en atténuer les effets, sans en menacer son aspect positif ?

Le candidat Emmanuel Macron puis le président et sa majorité ont eu un discours (« rente immobilière) puis des actes défavorables au moins en termes relatifs à la détention d’immobilier résidentiel ; l’ISF a été supprimé et recentré via l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) sur l’immobilier résidentiel d’habitation ou de rapport tandis que les revenus fonciers sont exclus de l’assiette du nouveau prélèvement fiscal unique (PFU). Il y a donc une volonté de réorienter l’épargne vers l’économie productive ce qui devrait un peu peser sur un marché immobilier qui a de toute façon battu des records en 2017.

De façon plus générale, l’immobilier constitue un cout qui impacte l’ensemble de l’économie : chaque activité économique embarque dans sa structure de coûts un coût foncier significatif tandis qu’une grande partie du salaire a vocation à payer son loyer ou sa mensualité d’emprunt. Il y a donc un intérêt global à surveiller les coûts de l’immobilier (devenus par exemple presque insupportables dans la Silicon Valley) pour des raisons combinant compétitivité économique d’un territoire et pouvoir d’achat de ses habitants, l’Allemagne constituant notamment un exemple assez pur de la prise en compte de cette double préoccupation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires