En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

07.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 4 heures 25 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 5 heures 51 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 6 heures 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 9 heures 53 sec
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 9 heures 48 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 11 heures 21 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 12 heures 39 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 4 heures 38 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 6 heures 8 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 7 heures 1 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 9 heures 18 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 10 heures 14 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 11 heures 37 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 12 heures 25 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 12 heures 38 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 12 heures 39 min
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Tribune

Le manque de places en EHPAD, ce faux problème qui nous détourne surtout de la nécessité de construire un autre modèle de société pour les personnes âgées

Publié le 16 mars 2018
Il n'y a pas de place ! Ce cri dévoilant de la peur est celui des plus fragiles, d'où l'urgence de l'entendre pour que la fracture sociale ne s'aggrave pas.
Bernard Devert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Devert est le président-fondateur du mouvement Habitat et Humanisme.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il n'y a pas de place ! Ce cri dévoilant de la peur est celui des plus fragiles, d'où l'urgence de l'entendre pour que la fracture sociale ne s'aggrave pas.

Il n'y a pas de place ! Ce cri dévoilant de la peur est celui des plus fragiles, d'où l'urgence de l'entendre pour que la fracture sociale ne s'aggrave pas.
 
Les parcours de vie sont marqués par des multitudes de manques : de la crèche aux maisons de retraite ou encore à la culture, se rappelant la situation de ces étudiants qui, après avoir réussi leur bac parfois avec mention, se sont trouvés sur une file d'attente pour rentrer à l'Université.
 
Que de personnes désespèrent de trouver un logement, notamment en Île de France en raison de délais très longs, mettant à mal une vie familiale.
 
Que d'autres connaissent la même mésaventure après une période de chômage pour retrouver une vie professionnelle.
 
Ces manques sont les marqueurs d'une société fébrile, inquiète, consciente que ces lourdes ruptures ne sont pas prêtes à s'estomper alors que les dotations budgétaires plafonnent pour diminuer l'endettement de la Nation.
 
Le raisonnable, s'il est entendu, ne résonne pas moins comme un désarroi difficilement surmontable, le ‘toujours plus' s'épuisant.
 
L'approche du sens, infiniment mieux partagée qu'elle ne l'a été par le passé, dessine un autre modèle de société privilégiant le bien commun, une cible à ne point manquer.
 
Ce modèle, n'est pas seulement à imaginer ; il convient de le bâtir en se libérant des illusions de puissance suscitant les entre-soi et les communautarismes si bien décrits par le mythe de Babel : les mêmes se sont réunis pour bâtir une tour se rapprochant du ciel pour se mettre à distance de ceux qu'ils considèrent comme différents.
 
Ces fondations du totalitarisme demeurent fort heureusement détruites par cette interrogation : et les autres ? Pour qu'ils aient une place, un déplacement s'impose ; il relève d'un supplément d'humanité sans lequel les plus vulnérables sont confrontés à ces manques qui résistent.
 
L'éclatement du vieillissement fait apparaître le risque avéré d'un manque de places dans les établissements médico-sociaux, ces EHPAD, nécessaires lorsque la perte d'autonomie rend impossible le maintien à domicile.
 
Or son ‘chez soi', la personne âgée entend le garder comme signe de sa liberté. Il n'est pas non plus sans danger, l'isolement accélère le vieillissement et aggrave la perte d'autonomie. L'établissement médicosocial entraine aussi un syndrome de glissement sans que cette notation ne soit une critique à l'égard des soignants confrontés à des ‘patients' dont un grand nombre est touché par des maladies neurodégénératives.
 
La force des marchés est impuissante devant ces situations appelant un supplément d'humanité qui n'a pas de prix pour être celui de la gratuité.
 
L'heure n'est-elle pas de créer une coopération des services au sein des territoires, l'EHPAD devenant une plateforme de soins , un espace source, pour que ses soignants se rendent à domicile, la personne âgée étant aidée par des jeunes actifs, des retraités apportant un prendre-soin en complémentarité de l'acte de soin.
 
Ce matin, quels n'étaient pas mon étonnement et ma joie, entrant dans une maison de personnes âgées, de rencontrer un étudiant qui, chaque samedi et dimanche matin, gratuitement, prépare les petits déjeuners en donnant du temps aux personnes qu'il sert. Son initiative fait école.
 
C'est encore le doyen d'une université de médecine qui demande à ses étudiants de 2ème année de s'investir auprès de malades, dans une perspective de rencontre brisant la solitude.
Un des projets du Président de la République est de mettre en œuvre un service national. Sans doute ne sera-t-il pas étranger à la question abordée.
 
Que d'ouvertures et de signes d'humanité se font jour face à ces manques, d'où ces passerelles qui se construisent pour les traverser
 
Le futur, dit-on, serait celui de ‘l'homme augmenté'. Et si nous commencions par veiller à bâtir une Société marquée par le respect des plus fragiles, s'éveillerait alors une humanité ‘augmentée', un défi à relever qui ne manquera pas de susciter des enthousiasmes et des énergies nouvelles.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 18/03/2018 - 09:31
@ vangog
A moins de 5000 euros, point de salut !...
vangog
- 17/03/2018 - 10:04
Et les bobos transhumanistes qui rêvent de prolonger la vie...
comme les nationo-socialistes de 1940, les bobos transhumanistes rêvent de prolonger la vie...mais seulement pour ceux dont la retraite est supérieure à 2500 euros...
edac44
- 17/03/2018 - 06:40
Les progrès de la médecine (correction et suite)
Lire : Le vrai problème est que la moyenne des retraites avoisine les 1.200 euros par mois et le coût des EHPAD 2.500 euros par mois, soit plus du double !...
Autre question à laquelle il faudra répondre un jour :
peut-on continuer à financer des tubes digestifs, certains disent "des légumes", en fin de vie ???