En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 1 heure 10 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 1 heure 53 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 4 heures 22 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 5 heures 6 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 7 heures 13 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 7 heures 36 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 8 heures 11 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 8 heures 29 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 1 heure 35 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 3 heures 4 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 4 heures 37 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 5 heures 34 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 6 heures 32 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 7 heures 41 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 8 heures 2 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 8 heures 21 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 8 heures 33 min
© AFP
© AFP
Un passé qui ne passe pas

Ces quelques petites choses oubliées par Jean-Marie Le Pen dans ses Mémoires

Publié le 10 mars 2018
Il s'agit de points de détail. Une expression qu'il affectionne.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il s'agit de points de détail. Une expression qu'il affectionne.

C'est un article qui commence mal et qui finit bien. Au début il y a Jean-Marie Le Pen. Dans une excellente contribution Philippe Bilger écrit qu'il est parfaitement légitime de lire les Mémoires du fondateur du Front National. N'en déplaise à Christine Angot.

Nous les avons lues.  Les mémoires ne sont jamais toute la vérité d'un homme. Seule sa vérité y a droit de cité. Avec des omissions et des silences. C'est normal. Et il n'y a là rien de scandaleux.

Mais il n'est pas interdit de remplir les blancs qu'a laissée la plume de Jean-Marie Le Pen. Voici une histoire que je tiens de mon père. En 1960 (1961?) il se trouvait avec un ami au Bar des Théâtres rue Jean Goujon. Un endroit cosy et plutôt bien fréquenté.

A une table proche de la leur se trouvait deux Nord Africains (c'est comme ça qu'on disait à 'l'époque). Bien mis, genre étudiants ou intellectuels. Au bar trois hommes vidaient des bouteilles de bière. A la boutonnière de leur veste l'insigne des parachutistes.

L'un d'eux portait un bandeau sur l'œil. Les deux Nord Africains se dirigèrent vers la sortie. En passant devant le bar ils s'écrièrent "Et vive l'Algérie algérienne Monsieur Le Pen!". Et ils se précipitèrent vers la sortie. Au bar il n'y eut pas une seule seconde d'hésitation.

Les trois hommes cassèrent leurs bouteilles de bière sur le comptoir. Et tessons à la main ils se lancèrent à la poursuite des deux Arabes. On ignore ce qu'il leur est arrivé. On sait ce que Jean-Marie Le Pen est devenu…

Le président d'honneur du Front National a des pudeurs de jeune fille. Ainsi il a récemment déclaré que "si on le lui avait demandé il aurait sans doute torturé" en Algérie. Triste littérature de boudoir… Pendant la bataille d'Alger en 1957 la torture fut de règle dans les unités de parachutistes. Pas besoin de leur demander. Cette année-là Jean-Marie Le Pen servit à Alger comme parachutiste.

En 1957 un autre soldat fit parler de lui : le général Jacques Pâris de Bollardière. Il avait été parachuté en France pendant l'occupation nazie. Il avait fait la guerre d'Indochine. Il était l'officier le plus décoré de l'armée française : Grand-Croix de la Légion d'honneur, Croix de Guerre, Médaille de la Résistance, Compagnon de la Libération.

Fervent catholique, il fut révulsé par ce qu'il vit à Alger. Il écrivit ce qui suit. "La guerre n'est qu'une dangereuse maladie d'une humanité infantile qui cherche douloureusement sa voie. La torture, ce dialogue dans l'horreur, n'est que l'envers affreux de la communication fraternelle. Elle dégrade celui qui l'inflige plus encore que celui qui la subit. Céder à la violence et à la torture c'est, par impuissance à croire en l'Homme, renoncer à construire un monde plus humain."

Cela lui valut 60 jours de forteresse. Seul contre tous le général Jacques Pâris de Bollardière sauva l'honneur de l'armée française. Pourquoi évoquer sa mémoire dans un article consacré à Jean-Marie Le Pen ? Parce qu'ils furent tous deux soldats en Algérie au même moment. Et aussi parce qu'il y a des hommes qui sont plus dignes de respect que d'autres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 10/03/2018 - 23:47
"Lieber rot als tot"?
Ou encore une interprétation hasardeuse de l'Evangile.
Mitterrand préférait: "les pacifistes sont à l'Ouest, mais les fusées sont à l'Est!"
Munich aussi fut sauvée (sic et lol) la paix: "les c..s s'ils avaient su!"
jurgio
- 10/03/2018 - 20:29
On ne peut pas et on n'a pas à juger humainement d'une guerre
Ni moralement. Ne pas l'avoir faite ne donne aucun droit non plus de la juger, sinon en regard du résultat politique acquis. Pas davantage quand on y a été présent sans avoir pu juger de ce que l'adversaire commettait lui-même. Peut-être la guerre est-elle une partie animale obscure de l'humain, tout simplement.
ELIED
- 10/03/2018 - 19:19
Pour des raisons médicales,
je n'ai pas eu "la chance de participer" à la guerre d'Algérie en lieu et place de mon service militaire comme beaucoup de copains de la classe 57. Au retour, mon meilleur copain d'enfance auquel j'avais demandé de me raconter comment s'était passé ses 2 ans m'a simplement répondu: "Je ne peux pas te raconter car ce qu'on nous a parfois demandé de faire est dégueulasse et inhumain, Ce n'était pas tous les jours mais trop souvent!". Je pense que ça résume bien ce qui s'est passé durant cette guerre et dont on ne connaîtra jamais tous les détails, du moins pour ceux qui ont vécu cette période. Alors vous savez, les dires de ceux qui veulent se dédouaner aujourd'hui de leurs actions, bonnes ou mauvaises, ça ne me fait plus ni chaud ni froid, j'ai bien du mal à les croire! Il faudra certainement encore bien des années avant de pouvoir trier le bon grain de l'ivraie!