En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

02.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 2 heures 35 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 3 heures 53 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 4 heures 26 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 5 heures 8 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 5 heures 55 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 7 heures 31 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 10 heures 13 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 2 heures 46 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 4 heures 1 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 4 heures 39 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 7 heures 47 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 9 heures 49 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 25 min
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Bonnes feuilles

Pourquoi le vieillissement de la population est aussi une chance pour l'économie

Publié le 11 mars 2018
Grand spécialiste en médecine gériatrique et en gérontologie, le professeur Gilles Berrut nous rappelle dans cet ouvrage combien il est urgent de changer notre regard sur l’avancée en âge, bousculant les idées reçues et les consciences. Non le vieillissement n’est pas nécessairement un déclin et oui, la société a besoin de ses séniors. Extrait de "Les papys qui font boom" de Gilles Berrut, publié aux Editions Solar (2/2).
Gilles Berrut
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Pr Gilles Berrut est Chef du Pôle Hospitalo Universitaire de Gérontologie Clinique du CHU de Nantes et Président du Gérontopôle Autonomie et Longévité des Pays de la Loire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand spécialiste en médecine gériatrique et en gérontologie, le professeur Gilles Berrut nous rappelle dans cet ouvrage combien il est urgent de changer notre regard sur l’avancée en âge, bousculant les idées reçues et les consciences. Non le vieillissement n’est pas nécessairement un déclin et oui, la société a besoin de ses séniors. Extrait de "Les papys qui font boom" de Gilles Berrut, publié aux Editions Solar (2/2).

Le nombre élevé de personnes âgées, leur relative solvabilité et leur forte demande de services et de biens permettent d’imaginer qu’il s’agit là d’un segment de croissance de l’économie. Pour l’État, la silver économie est l’économie au service des âgés ; pour d’autres acteurs, il s’agit d’une filière industrielle, appelée également « marché des seniors », qui recouvre tous les produits et services destinés à des personnes de plus de 60 ans. Ces deux définitions montrent bien les deux grandes tendances pour ce champ d’activité économique. De la première, on peut déterminer l’ensemble de ce qui se fera au bénéfice direct ou indirect des personnes âgées et en vue de leur qualité de vie. La deuxième définition décrit directement des produits et des services qu’on veut leur voir acheter.

Les opportunités de nouveaux produits et de services innovants pour personnes âgées sont réelles, mais la plus grosse partie de l’activité de cette filière sera sans doute liée aux investissements réalisés par les collectivités ou à la reconversion de filières industrielles déjà existantes (agroalimentaire, tourisme, transport) pour prendre en compte la transition démographique. Les secteurs concernés recouvrent, entre autres, les établissements pour personnes âgées, les services à la personne, l’aide à domicile, l’habitat, les communications, les transports, la sécurité, les loisirs, le tourisme, les mutuelles, les instituts de prévoyance et les assureurs.

De nouvelles activités sont nées du développement numérique et des portables connectés à distance, qui peuvent enregistrer des alertes au domicile (grâce à des capteurs de chute) ou transmettre des informations à une aide ou à un soignant, garder en mémoire les visites des différents intervenants et leur permettre de communiquer entre eux. Et c’est sans compter toutes les possibilités de croiser ces applications dans des domaines très variés grâce aux Smartphones.

Cette approche économique est commune à tous ceux qui visent de nouveaux marchés : elle utilise toutes les techniques du marketing pour bien connaître la population et pour cibler les attentes de celle-ci, ses possibles refus ou achats par exemple. Elle utilise aussi les moyens de communication, de publicité, de promotion. La plupart des documents réalisés par des organismes d’animation des entreprises emploient le même mode opératoire que pour tout nouveau marché, en n’oubliant pas de mettre la photo d’un beau senior aux cheveux blancs sur la couverture. L’analyse est très souvent dominée par un ensemble de chiffres qui montrent l’augmentation quantitative des futurs acheteurs… et de leurs moyens financiers ! Cette vision est bien accueillie dans les milieux de l’animation économique des chambres consulaires, qui ont l’habitude de travailler avec les entreprises en usant de techniques rodées de description des nouveaux clients ou des nouveaux usages. Les collectivités locales, soucieuses d’aider les entreprises, admettent qu’une opportunité est toujours bonne à prendre dans cette période de faible croissance. Il se met alors en place des animations avec remise de prix, jury d’excellence, promotion d’un lauréat afin de faciliter « ce nouveau marché ». En fait, cette manière de présenter la silver économie n’a de novateur que le langage positif sur les personnes âgées. Tout le reste relève des techniques habituelles d’animation économique.

Extrait de "Les papys qui font boom" de Gilles Berrut, publié aux Editions Solar 

"Les papys qui font boom" de Gilles Berrut

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires