En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 13 min 3 sec
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 4 heures 55 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 5 heures 30 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 5 heures 51 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 8 heures 47 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 47 min 49 sec
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 2 heures 28 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 5 heures 3 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 5 heures 47 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 6 heures 24 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 7 heures 5 sec
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 7 heures 50 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 8 heures 52 min
© Reuters
© Reuters
Génération numérique

Et maintenant la génération Z débarque au bureau : comment les (tout) jeunes sont en train de complètement bousculer la définition même du travail

Publié le 05 mars 2018
La génération Z est cette génération qui commence à peine à rentrer dans le monde du travail pour les plus "vieux" d'entre eux. Cette génération biberonnée aux réseaux sociaux et aux smartphones va bientôt changer radicalement notre conception du travail et de la vie en entreprise.
Eric Delcroix
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Delcroix est conférencier et consultant, spécialiste du web 2.0, des réseaux sociaux et de l'identité numérique. Il a notamment participé à l'ouvrage Les réseaux sociaux sont-ils nos amis ?, paru en juin 2012. Il est créateur du site...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La génération Z est cette génération qui commence à peine à rentrer dans le monde du travail pour les plus "vieux" d'entre eux. Cette génération biberonnée aux réseaux sociaux et aux smartphones va bientôt changer radicalement notre conception du travail et de la vie en entreprise.

Atlantico : Comment définir la génération Z? Comment cette génération qui commence à arriver dans le monde du travail va faire évoluer et redéfinir même le travail ?

Eric Delcroix : Cette génération sera la première à vraiment considérer l'entreprenariat comme moyen principal de gagner de l'argent. C'était d'ailleurs les conclusions d'un sondage réalisé par la BNP il y a quelques années maintenant. Cette génération veut travailler mais elle veut surtout travailler dans ce qu'elle aime d'où le glissement du salariat vers l'entreprenariat.

On se dirige donc vers une société qui comptera de plus en plus de "freelances" qui travailleront dans tel ou tel domaine en fonction de leurs compétences.

Les entreprises derrière devront s'adapter à ces mutations du monde du travail. Et cela sera difficile pour certaines car cette nouvelle génération est très sensible aux valeurs des entreprises pour lesquelles ils travaillent.  Autre point qui pourra poser problème : le rapport à la hiérarchie. Les petits chefs sont très mal vu par cette génération qui a tendance à reconnaître uniquement le grand chef.

Autre point intéressant : cette génération fonctionne sur des projets et apprécient l'autonomie. Là encore cela pourra poser des problèmes avec de nombreuses entreprises qui veulent toujours vérifier ce que font leurs employés. Surtout en France.

In fine c'est tout le modèle de l'entreprise qui est à repenser et qui commence déjà à se réformer si l'on prend l'exemple du développement des espaces de coworking.

En quoi les réseaux sociaux ont pu impacter sur cette mentalité différente qu'à cette génération Z ?

D'abord la génération Z est extrêmement autodidacte. Ils apprennent énormément via les réseaux sociaux et sur internet de manière générale. Ils ne sont pas que consommateurs d'informations, ils en produisent pour que les autres apprennent.

Partant de là, face à un problème survenu dans le monde du travail, lorsque les générations au-dessus oublient ce problème une fois la porte de l'entreprise passée le soir, une personne de cette génération Z généralement ira chercher le soir une solution à son problème sur ses réseaux. Pour eux, la journée de travail ne se termine pas une fois la porte du bureau franchie en somme.

Mais au final quelle est la différence avec les Millenials ?

Il y a une énorme différence à mon avis. Les Millenials comme les générations précédentes ont appris ce qu'était internet. Eux sont nés en même temps que Google. Le bruit d'un Modem ils ne savent pas ce que c'est. Ils n'ont d'ailleurs même pas été sur l'ordinateur mais sur des portables. Ils connaissent internet via les tablettes et les smartphones. Les réseaux sociaux ils n'ont même pas eu besoin de les apprendre car tous ceux qui étaient autour d'eux les connaissaient déjà.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 07/03/2018 - 15:23
Ah, ces bisounours!
Je crois surtout que vu leur scolarité et l'air du temps où il ne faut surtout pas "perdre sa vie pour la gagner", on aura de plus en plus de bras cassés; les "bons" allant voir ailleurs car l'herbe y est plus verte!
Mais qu'ils seront bien entre pauvres vivant dans des huttes et se racontant des salades autour du feu (s'ils ont encore des allumettes bien sûr"), en attendant la prochaine guerre!
Raymond75
- 07/03/2018 - 07:54
par certain(e)s personnes à certaines époques
désolé
Raymond75
- 07/03/2018 - 07:53
Les générations vieillissent
Avant 1962, chaque génération masculine était broyée par les guerres, et les femmes vivait dans un pays paralysé par cette situation. Puis la génération de 1968 a bousculé les codes, mais aujourd'hui retraitée est conspuée.Tous les 25 ans on nous annonce une nouvelle génération avec un nouveau comportement, mais bien peu bousculent les codes, et arrivé à 30 ans, gentils petits couples qui ont des crédits à rembourser, ils s'écrasent ... Les changements sociétaux sont initiés par certain(e)s à certaines époque, mais il faut deux générations pour pouvoir faire un constat sur les évolutions réelles.
Un exemple : en 1972 une jeune femme était major de Polytechniques, mais 50 ans après, on commence seulement à constater que les jeunes femmes s'orientent, si elles le souhaitent, vers des études d'ingénieur : deux générations.