En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 3 heures 14 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 6 heures 28 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 7 heures 41 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 10 heures 21 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 11 heures 51 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 15 heures 1 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 15 heures 51 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 4 heures 9 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 7 heures 9 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 8 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 10 heures 12 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 10 heures 39 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 14 heures 13 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 15 heures 30 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 16 heures 2 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

La notion de "valeurs" a-t-elle encore un sens dans les discours ?

Publié le 28 janvier 2018
Comment donner de la consistance à ce « vivre ensemble » si ces valeurs sont un mythe qui fonctionne comme un totalitarisme, prêt à exclure du champ de la normalité tous ceux, vivants ou morts qui n’y adhéraient ou n’y adhèrent pas.Tel est le paradoxe général que fait apparaître ce livre, unique en son genre. Extrait de "L'imposture du vivre ensemble de A à Z" de Paul-François Paoli publié aux éditions du Toucan. (2/2)
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment donner de la consistance à ce « vivre ensemble » si ces valeurs sont un mythe qui fonctionne comme un totalitarisme, prêt à exclure du champ de la normalité tous ceux, vivants ou morts qui n’y adhéraient ou n’y adhèrent pas.Tel est le paradoxe général que fait apparaître ce livre, unique en son genre. Extrait de "L'imposture du vivre ensemble de A à Z" de Paul-François Paoli publié aux éditions du Toucan. (2/2)

Valeurs chrétiennes : Cette notion, très souvent employée dans une certaine presse (La Croix, La Vie etc.), est-elle pertinente ? Sur un plan philosophique, la question peut se poser. Le christianisme n’est pas une collection de valeurs mais une foi qui transcende toute valeur, laquelle est par définition relative à la subjectivité de qui y adhère. Dans Brève apologie pour un moment catholique, le philosophe Jean-Luc Marion écrit ceci: «Parler par exemple du vrai, du bon, du beau comme des valeurs équivaut à les disqualifier comme telles. Parler, entre autres, de l’être, de l’homme et de la vérité comme des valeurs, les réduit à l’indignité de simples mots insignifiants. La valeur n’a, par définition, jamais de valeur par soi ni en soi, puisqu’elle dépend d’une évaluation. Il n’y a de valeur que boursière, variable et instable, aliénée à la côte qui la fixe, au jour le jour». Le point de vue de Marion est relativement hétérodoxe dans un certain monde catholique qui se gargarise de ses «valeurs», comme on l’a vu pendant la campagne de François Fillon. Le refus de l’avortement par exemple, relève d’un principe plutôt que d’une valeur. Ou l’on croit que Dieu est au fondement de la vie humaine et que chaque individu a une âme personnelle ou l’on n’y croit pas. Mais si l’on y croit, il est logique de considérer l’avortement comme une sorte de meurtre puisque pour un chrétien ou un juif, un être humain doté d’une âme est en gestation dans l’embryon.

Valeurs de la France : Un des stéréotypes les plus utilisés par les politiques sans que l’on sache toujours ce que ces mots recouvrent. A gauche, on est face à une contradiction à peu près insoluble sur un plan à la fois historique et logique. On intimide les Français infidèles à des valeurs, celles de la République, qu’ils n’auraient pas le droit de renier sans déchoir alors que l’idée républicaine suppose aussi la liberté de ne pas être… républicain. Si les Français n’ont pas toujours été républicains, c’est qu’être français et être républicain sont deux ordres de réalités distinctes. Or, sauf à supposer que les valeurs des Français non républicains n’en sont pas (ce qu’un esprit totalitaire comme Mélenchon a l’air de suggérer), il faut admettre qu’il y eut d’autres valeurs en France que celle de le République, à commencer par celles de la religion catholique qui fut prédominante jusqu’à la Seconde Guerre mondiale au moins. Autrement dit, lorsqu’on réduit les valeurs de la France aux « droits de l’homme » ou à la République, on exclut un grand nombre de Français de la France elle-même. Mais il y a plus absurde encore. Pour certains, le peuple français serait fondé sur des «valeurs» qui correspondent comme par hasard aux «valeurs de la République ». Or il est très facile de démontrer qu’un peuple ne peut être fondé sur des valeurs. Le peuple allemand qui soutenait Hitler n’a pas cessé d’être allemand quand, dix ans après la chute du Führer, il est devenu atlantiste à l’ouest ou soviétique à l’est. Idem du peuple italien qui légitima Mussolini jusqu’en 1935 et légitima dix ans après le Parti communiste et la démocratie chrétienne. Un peuple peut changer de valeurs sans cesser d’être lui-même. Ce qui constitue le peuple français n’est donc pas des valeurs, fussent-elles républicaines (voir valeur républicaines) mais des mœurs et une langue qui constituent une identité relevant à la fois de l’anthropologie et de la culture. Et si la question de l’islam se pose, c’est justement parce qu’il provoque une rupture dans les mœurs. 

(…)

 

Valeurs républicaines : Le monde démocratique est empêtré dans une contradiction insoluble. La démocratie est fondée sur les pluralités des conceptions du Bien puisque chaque individu pense savoir ce qui est bon pour lui. L’idée de vérité – hormis dans le domaine scientifique où elle se prouve ou dans le domaine théologique où elle se révèle à travers la foi – n’a plus de sens dans le monde politique. Hors du monde de la science et de la théologie, la notion de vérité est devenue problématique. Aucun politicien n’évoque jamais la vérité. Tous évoquent leurs valeurs. Sauf que les valeurs ne peuvent avoir un statut de vérité. Elles n’ont d’autorité que pour ceux qui les proclament, ce dont ne semblent pas se rendre compte ceux qui en parlent à tort et à travers. Par définition, la vérité seule peut prétendre à l’universalité puisque son caractère objectif ne dépend pas de mon opinion. Que le soleil se lève à l’est n’est pas une opinion, c’est un fait. Or pour beaucoup, les hommes politiques déclinent leurs valeurs comme si celles-ci avaient un caractère objectif. C’est notamment le cas des fameuses «valeurs républicaines». Les républicains accusent les sceptiques de relativisme sans comprendre que les valeurs, même républicaines, sont toujours relatives à ceux qui y adhèrent. Le philosophe Jean-Luc Marion écrit ceci: «On s’étonne d’entendre la classe politique (ou plutôt on ne s’en étonne même plus tant on sait son ignorance des choses) proclamer fièrement qu’elle « défend ses valeurs », « se bat pour ses valeurs» etc. Car si la liberté, l’égalité et la fraternité tombent au rang de valeurs de la République, elles ne constituent déjà plus rien et partent en fumée comme ces slogans que scandent certains et que d’autres huent». Si elles n’étaient pas relatives à ceux qui les proclament, cela se saurait. Ni Poutine, ni Erdogan, ni Trump, ni le président chinois ne sont républicains. Et chez nous ni Bonaparte, ni Napoléon III, ni Pétain, ne l’étaient. Les «valeurs républicaines» ne sont donc pas universelles, même en France. Du reste, si elles l’étaient, on n’aurait pas besoin de les proclamer en permanence. Le risque encouru par la démocratie est donc la concurrence et la rivalité entre des valeurs qui s’opposent et s’annulent ou du moins se neutralisent. 

Extrait de "L'imposture du vivre ensemble de A à Z" de Paul-François Paoli publié aux éditions du Toucan

L'imposture du vivre-ensemble de A à Z - Paul-François Paoli

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires