En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 10 heures 7 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 11 heures 21 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 17 heures 37 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 18 heures 54 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 10 heures 43 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 12 heures 1 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 17 heures 19 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 18 heures 8 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 18 heures 30 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 18 heures 57 min
Contre la doxa ?

Tous hypocrites ? Ces paradoxes que les Français oublient l’air de rien dans leurs réponses à l’enquête sur leur confiance dans les médias

Publié le 24 janvier 2018
Entre ce que les Français disent des médias et ce qu'ils consomment, il règne une certaine incohérence. Le sondage Kantar pour La Croix montre que plus de 9 Français sur 10 souhaitent veulent de l'information fiable, mais de moins en moins se tournent vers les médias qu'ils trouvent fiables... Et ce n'est qu'un paradoxe parmi d'autres.
Dominique Wolton a fondé en 2007 l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). Il a également créé et dirige la Revue internationale Hermès depuis 1988 (CNRS Éditions). Elle a pour objectif d’étudier de manière interdisciplinaire la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Wolton
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Wolton a fondé en 2007 l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). Il a également créé et dirige la Revue internationale Hermès depuis 1988 (CNRS Éditions). Elle a pour objectif d’étudier de manière interdisciplinaire la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre ce que les Français disent des médias et ce qu'ils consomment, il règne une certaine incohérence. Le sondage Kantar pour La Croix montre que plus de 9 Français sur 10 souhaitent veulent de l'information fiable, mais de moins en moins se tournent vers les médias qu'ils trouvent fiables... Et ce n'est qu'un paradoxe parmi d'autres.

Atlantico : Le sondage Kantar pour La Croix montre plusieurs paradoxes dans le rapport des Français et de la presse.

1. Les Français se plaignent qu'on leur parle trop des thèmes accrocheurs, tels Neymar de l'affaire Fillon ou de la mort de Johnny Hallyday, mais ils ne lisent que ça.

Dominique Wolton : C'est l'éternel dilemme de l'offre et de la demande. Le citoyen regarde et lit ce qu'on lui offre, mais ce n'est pas parce qu'il regarde et qu'il lit qu'il est d'accord. Quand on lui donne trop de sujet « trash », il regarde et se distrait. Au-delà de la contradiction, il faut bien voir qu'il y a une responsabilité du côté de l'offre. Quand les médias disent qu'ils ne font que suivre la demande, qu'ils proposent ce que veulent les gens, ils ne font que la moitié du travail. La grandeur de la presse c'est dire aux gens des choses qu'ils n'ont pas envie d'entendre et qui ne les intéresse pas a priori. 

Aujourd'hui, avec toute cette obsession des baromètres, des sondages, des cotes d'amour, des sms et des réseaux, on est dans un pyramide de la demande qui fait que l'offre n'est que dans la reproduction d'une demande qui n'est qu'apparente.

C'est un problème anthropologique qui m'occupe depuis 40 ans, et depuis 40 ans je dis aux médias que vous ne pouvez pas faire ce que les gens veulent. Et même si aujourd'hui ou demain vous voyez sur les réseaux sociaux que les gens sont satisfaits de l'offre, cela n'est pas satisfaisant. Car le génie et le but de l'offre en matière de médias, c'est d'offrir aux gens quelque chose que les gens ne perçoivent pas, auxquels ils ne pensent pas, auxquels au premier abord ils semblent ne pas vouloir s'intéresser. 

2. Les Français trouvent la radio et la presse écrite plus fiable qu'internet dont ils disent se méfier, mais ils se renseignent de moins en moins sur les premiers médias et de plus en plus sur le second.

C'est la même contradiction. Ce que les gens aiment dans les réseaux, c'est la liberté – de parole, d'expression – mais comme l'être humain est voyeur, il cherche souvent des cochonneries, des petites choses sans importances, qui le conforte en plus dans son pessimisme. On est comme ça. Cela ne peut cependant encourager les médias à passer moins de temps sur les réseaux. Il faut marquer la différence entre les deux, et ce même si la presse à des réseaux à elle. 

Les réseaux sont l'expression, avec ces faiblesses, ces limites et aussi ces aspects positifs. L'aspect positif principal des réseaux est décontracte les choses et permet à un esprit critique de se manifester, mais l'essentiel de l'information ne doit pas passer les réseaux, et ce d'autant plus que les réseaux sont nombreux.

3. Le sondage montrent qu'ils se méfient de plus en plus de l'information transmises par leurs connaissances sur les réseaux sociaux, mais on sait que ce sont ces informations qui les atteignent et les touchent le plus aujourd'hui.

C'est encore le même problème ! Je vais prendre un exemple : nous sommes sur une autoroute. Un accident a lieu. Tout le monde ralentit pour regarder les morts. On veut les voir, alors qu'on sait très bien que c'est dégueulasse, dangereux etc. 

Mais on peut très bien être voyeur et savoir que c'est un défaut. On peut être critique sur ce qu'on a regardé, sur ce qu'on s'est laissé regardé. Tous les arguments dans la Culture et les Médias qui s'appuient sur la demande du public pour justifier des choix éditoriaux sont pervers et intelligent. Tous les médias font ça. 

4. Les papiers les plus partagés sur les réseaux sociaux sont souvent ceux que les Français lisent le moins (ils se contentent des titres et des commentaires), mais ce sont aussi ceux qui ont une importance la plus décisive sur l'opinion.

Il faudrait définir ce qu'est l'opinion. Parce que si cela consiste à poser des questions dans les sondages, vous remarquerez comme moi qu'il y a une distance de plus en plus grande entre cette opinion et l'opinion que nous percevons au jour le jour. Il faut distinguer ce qu'on pense, ce qu'on dit dans les sondages et ce qu'on fait en réalité. C'est toujours plus compliqué de comprendre ce que veulent les gens. Alors oui, je dis aux médias qu'il faut tenir compte de la demande, mais avant cela il faut vraiment essayer de la comprendre, pas la fabriquer !
 

5. Les Français veulent de l'indépendance mais ils consultent de plus en plus des médias clairement dépendants.

C'est ce double mécanisme qui agit encore : ils rêveraient à la fois de médias plus indépendants du politique ou de l'économique, mais en même temps dans un monde troublé et sans boussole, regarder les médias qui sont les plus idéologisé ne rassure pas mais donne l'illusion d'une boussole. On est assailli 24/24 par l'info, et on veut l'essentiel. Dans le tohu-bohu, on s'oriente vers les plus radicaux. Mais ce n'est pas parce qu'ils vont voir qu'ils adhèrent. Je le dis et redis : regarder, écouter, consulter un média ne veut en aucun cas dire adhérer.

6. On a de plus en plus de canaux. Pourtant la fracture sociale sur le rapport à la presse est toujours plus importante chez les Français, avec des CSP + qui lisent toujours plus en comparaison aux CSP- qui se détournent de plus en plus de la presse. Comment l'expliquer ?

On pensait que plus d'infos voulait dire de l'information plus représentative de la diversité de la société. La tragédie à laquelle on assiste, c'est que plus il y a d'information, plus cela renforce l'information dominante, plus cela renforce les stéréotypes, moins cela élargit la diversité des points de vue, et moins cela déconstruit les stéréotypes. Les dominants sont de plus en plus dominants et les exclus de plus en plus exclus. La presse populaire est très faible en volume. Heureusement qu'il y a le Parisien, 20 Minutes et les journaux gratuits. C'est tout ce qui reste de presse populaire. 

C'est un piège pour les médias, et c'est pourtant un des secteurs les plus fragiles et les plus importants pour notre démocratie. Tout le monde nous ennuie avec les fake news, mais c'est un marronnier débile qui ne masque à personne que tout le monde en fait. Une loi contre ne servirait à rien. Le plus important est de reprendre les médias et leur redonner leur véritable mission. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
BABOUCHENOIRE
- 24/01/2018 - 15:14
Savoir qu'ICI PARIS a été longtemps le journal le plus acheté
montre bien les pôles d’intérêt des lecteurs français. Il faudrait également voir la formation ( si ce n'est le formatage ) des élèves journalistes. Avoir comme enseignants des journalistes de Médiapart , Libé , les Inrocks ou autres annoncent le profil des futurs journalistes et le resultat des votes dans 2 célèbres écoles en apporte la preuve.
vangog
- 24/01/2018 - 13:45
Ils ne lisent que ça parce que les médias gauchistes...
ne leur offrent que ça! CQFD...Wolton va encore être occupé pendant quarante ans avant de comprendre le mystère de la poule et de loeuf..
J'accuse
- 24/01/2018 - 12:07
"Heureusement qu'il y a les journaux gratuits" ?
Un journal gratuit vit de la pub, et donc dépend à 100% des annonceurs et à 0% des lecteurs. Les articles sont rédigés à la va-vite, sans souci d'informer mais de faire croire qu'ils informent. Ces torche-cul sont à éviter et la multiplicité des sources est le meilleur garant d'une information fiable. Encore faut-il savoir lire et avoir un esprit critique, ce qu'on n'apprend pas à l'école...