En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Wanted !

Edwy MacPlenel ou l’homme qui traquait les frontistes cachés

Publié le 23 janvier 2018
Hier il en était à 40. C'est sûr qu'il peut mieux faire.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hier il en était à 40. C'est sûr qu'il peut mieux faire.

Dans les années 50 officiait aux Etats-Unis une très célèbre et très efficace Commission des activités anti-américaines. Elle était présidée par le sénateur McCarthy, un ange exterminateur passablement paranoïaque sur les bords. Tout ce qui était un peu rouge, progressiste ou communisant fut par lui impitoyablement traqué. 

Des centaines d'acteurs, de réalisateurs, d'écrivains furent victimes de cette chasse aux sorcières. Charlie Chaplin, le grand Charlot, dut même s'exiler en Grande-Bretagne. Pour rester dans la tradition des sagas américaines, il y eut – à l'époque du grand Ouest sauvage où le Colt faisait la loi – des chasseurs de tête. Ils voyaient une affiche "Wanted", et hop, ils dégainaient pour empocher la prime. 

De ces glorieux ancêtres, Edwy Plenel a tout appris. Lui, ce qu'il chasse c'est le frontiste caché. Il n'a pas besoin de prime. Tout ce qui peux concourir à sa gloire d'inquisiteur et de délateur suffit en effet à l'amener à l'extase. Pour être sûr de faire une bonne récolte de têtes, il s'est associé au site Buzzfeed. Et le résultat est là : une riche et abondante moisson. 40 sympathisants frontistes découverts en pénétrant (avec l'aide de qui ?) les mails internes du FN. Rien que du beau linge. Des patrons du CAC40, des hauts fonctionnaires, des préfets, des gradés de la gendarmerie.

Tout y est comme sur les affiches du Far West : leur nom, leur photo, leur fonction, leur biographie. Tous ont aidé Marine Le Pen à fourbir ses arguments pour les dernières présidentielles. Vus les résultats, on peut se demander s'ils étaient nuls ou si c'est Marine Le Pen qui décroche la palme de l'incompétence…

Le Front National a le droit à notre entière commisération : celle qu'on doit aux handicapés de l'âme et aux invalides de l'esprit. Car il faut avoir vraiment très faim pour aller brouter l'herbe amère des pâturages frontistes. Mais ce parti fait peur : c'est pourquoi les 40 sympathisants de haut vol débusqués par Mediapart et Buzzfeed préféraient rester cachés. 

Jeter leur nom sur la place publique c'est peut-être en condamner certains à la mort civile. C'est peut-être susciter dans leur milieu professionnel et dans leur entourage une levée de crucifix et de gousses d'ails destinées à exorciser le vampire.

Plenel et les siens font un métier honteux. Mais ils n'en ont pas honte et s'en félicitent. Il y a longtemps, quand le Parti communiste était encore grand, il disposait d'une réserve de militants et de sympathisants cachés. Tous hauts placés. Car, comme le FN aujourd'hui, le PC faisait peur. Être identifié comme un de ses membres pouvait briser une vie, une carrière. Pourtant ils vécurent heureux et cachés. Edwy Plenel n'existait pas encore.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 24/01/2018 - 10:53
@kelleburne je vous l’ai déjà expliqué cent fois...
mais vous avez de la merde dans les yeux et elle a séché irrémédiablement: je ne peux être ni fasciste ni nazi car je suis farouchement opposé au socialisme, et même un brin résistant contre les collabos...Hitler et Mussolini étaient socialistes, comme Macron!
kelenborn
- 24/01/2018 - 07:21
heuh
Par vangog - 23/01/2018 - 21:06 - Signaler un abus E.Plenel fait partie de la faschosphere...

depuis le temps qu’on la cherchait sans parvenir à la localiser...voilà qui est fait! D’autres candidats?...

Ben, y avait bien toi mais...je crois que t'as été blacklisté comme crypto-gauchiste, non ?
kelenborn
- 24/01/2018 - 07:19
Oui Anouman
mais Plennel est un gastronome de la merde; c'est un merdaddict dont le plat préféré est le merdafart! Et c'est pas la mort de Bocuse que va changer son régime alimentaire!